OM 1-0 VAFC : il a fallu la prolongation

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM accueillait Valenciennes pour le compte des 32es de finale de la Coupe de France. Il s'est qualifié difficilement.

Rudi Garcia a tenté une organisation différente, face au VAFC, associant Kostas Mitroglou et Valère Germain. Le onze marseillais : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Amavi - Lopez, Luiz Gustavo - Payet (c), Njie - Germain, Mitroglou.

Les Olympiens ont rapidement mis le pied sur le ballon. La première occasion a été l'oeuvre de Payet, dont le coup franc a été repoussé par le portier valenciennois (7e). Amavi a tenté une frappe qui a été claquée en corner par Perquis (10e). Mothiba aurait pu jouer un mauvais tour aux Phocéens. Sur un corner joué à deux, il a trop croisé sa tête, alors que Mandanda paraissait battu (11e). Les Valenciennois ont enchaîné les situations puisque Sakai a sauvé son équipe d'un superbe tacle dans les pieds de Mauricio, dans la surface (17e). Mandanda a ensuite détourné une frappe de Nangis, dans un angle fermé, du pied (22e).

L'OM s'est peu à peu installé dans une domination stérile. La dernière occasion de la première période a été pour Kostas Mitroglou, lequel a voulu contrôler alors qu'il était à quelques mètres du but. Njie avait pourtant réussi son centre (46e).

Clinton Njie

Les Olympiens ont peiné à se remettre dans le rythme et fait preuve de maladresse dans la surface nordiste. VAFC a quant à lui joué crânement sa chance.

Payet a enroulé un coup franc repoussé par Perquis sur Rami, qui n'a pu reprendre (52e). Mitroglou a été remplacé par Thauvin (59e). Njie a vu une tentative repoussée par Perquis, Luiz Gustavo n'a pu reprendre correctement (69e). Lopez est sorti, Anguissa est entré (72e). Mandanda a sauvé son équipe devant Mothiba, lors d'un un contre un de grande classe (73e). Le gardien olympien est également intervenu face à Ciss (81e). Perquis a encore sorti une volée de Germain (90e).

Les Phocéens sont donc allés en prolongation. Une très mauvaise affaire à ce moment-là de la saison. Mais ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes.

Jordan Amavi

Les Valenciennois ont peu à peu faibli, physiquement. Anguissa a servi Thauvin, qui n'a pas cadré sa reprise (98e). C'est finalement Amavi, d'un tir ni puissant, ni bien placé, qui a libéré le Vélodrome (1-0, 103e). Anguissa, esseulé et parfaitement servi par Rami à l'entrée de la surface, a tué deux gabians (108e). Payet a enlevé le ballon à Ocampos, qui armait un retourné, et expédié une tête sur Perquis, puis Njie n'a pas attrapé le cadre (110e). Payet a tenté un retourné, qui est passé au-dessus (111e).

Les Phocéens ont continué de se procurer des opportunités, sans pour autant les concrétiser. Ils ont finalement assuré l'essentiel : la qualification !

par FootMarseille le dimanche 07 janvier 2018 à 16h47
OM-VAFC : les formations de départ
Garcia : "On n'avait pas prévu d'être prêts pour ce match"

Jordan Amavi : son actualité

2 réactions à cet article
07/01/2018 à 16:53
Vasco93
Vasco93

victoire laborieuse mais méritée, gros match de Rami Amavi et Gustavo et aussi Mandanda pour son arret décisif, pour le reste ça change pas on est toujours mauvais dans la dernière passe et le dernier geste, les centres j'en parle pas tellement c'est une catastrophe..bonne rentrée d'Anguissa qui a ratissé un nombre de ballons important il a amené de la densité physique qui manque cruellement à Lopez pour ce poste, Njié toujours aussi agaçant et Payet a été meilleur en prolongations que pendant tout le match ou il a été très très moyen..on va pas se plaindre les 32emes sont toujours pénibles pour l'OM ce fut un bon match de décrassage après vacances

07/01/2018 à 20:03
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Match de reprise donc difficile. Equipe laborieuse mais l'essentiel est fait...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit