OM 1-0 Guingamp : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Malgré une très large domination, les Marseillais ont été incapables de faire le break et se mettre à l'abri pourtant face à des Guingampais extrêmement timides. La maladresse dans la dernière et avant-dernière passe a été criante.

Les Phocéens continuent d'enchainer les matches avec la réception de Guingamp pour rester en haut du classement de la Ligue 1.
Boubacar Kamara et Grégory Sertic sont les deux blessés de l'effectif. Gaël Andonian et Rod Fanni toujours écartés alors qu'Henri Bedimo a fait son retour avec la réserve. Doria et Christopher Rocchia n'ont pas été retenus par Rudi Garcia qui n'innove pas dans son schéma tactique avec son 4-3-3 habituel mais fait quelques changements de joueurs par rapport au déplacement en Turquie jeudi. Steve Mandanda est dans le but, la défense est formée de droite à gauche par Bouna Sarr, Adil Rami, Aymen Abdennour et Jordan Amavi ; Luiz Gustavo et Maxime Lopez sont les milieux défensifs avec Morgan Sanson en position de meneur de jeu derrière les trois attaquants qui sont le capitaine Dimitri Payet à gauche, Florian Thauvin à droite et Kostas Mitroglou dans l'axe.
Les remplaçants sont Yohann Pelé, Hiroki Sakai, Rolando, André-Franck Zambo-Anguissa, Lucas Ocampos, Clinton Njie et Valère Germain. Yusuf Sari est le 19ème homme.

Les Olympiens dominent largement la première période mais ne mènent qu'avec le plus petit des écarts à la pause grâce à un but de Thauvin à la demi-heure.
Les 45 dernières minutes sont aussi très nettement à l'avantage des hommes de Garcia mais une énervante imprécision ne leur permet pas de se mettre à l'abri et ils tremblent dans les dernières minutes malgré la faiblesse de l'adversité.

L'homme du match


Florian Thauvin (7) : l'ailier droit a aussi été très actif et le plus dangereux de son équipe. Logiquement il a été le buteur de la rencontre sur un bon numéro dans la surface avec plusieurs défenseurs éliminés et une frappe précise. Pour le reste, il a aussi été maladroit sur plusieurs autres actions.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6) : il s'est uniquement réchauffé en fin de match avec un bonne prise de balle sur un corner car pour le reste la timidité bretonne et la tactique très défensive lui ont fait vivre une soirée très tranquille.
Bouna Sarr (5.5) : il a fait souffler Sakai et n'a pas connu de problème défensif mais n'a pas assez apporté offensivement car, malgré de la bonne volonté, il n'a pas été assez précis et efficace sur ses tentatives de débordements et ses centres.
Jordan Amavi (6) : très en vue en début de match où il a beaucoup apporté offensivement, il n'est lui non plus jamais parvenu à faire la différence faute à des centres imprécis.
Adil Rami (6) : le stoppeur droit a dominé sa zone et Briand, le bien trop seul attaquant guingampais.
Aymen Abdennour (5.5) : le Tunisien, de retour au coup d'envoi, aurait fait aussi une partie aboutie sans son tacle inutile et spectaculaire en fin de match qui a valu aux siens de concéder un coup-franc dangereux et à lui de prendre un carton complètement évitable.
Luiz Gutavo (6.5) : il a pris le dessus dans sa zone et ses interventions tranchantes pour la plupart ont fait beaucoup de bien à son équipe qui a donc eu beaucoup le ballon. Il a pris le brassard à la sortie de Payet.
Maxime Lopez (5.5) : de retour dans le onze de départ, il a joué second milieu défensif dans une rencontre qui lui convenait très bien avec un adversaire très bas, qui a subi et avec peu de velléité offensive. Même s'il a été mobile et disponible et a donc touché beaucoup de ballons, il n'est jamais parvenu à déstabiliser l'équipe bretonne.
Morgan Sanson (6.5) : le meneur de jeu de l'OM a été très en jambe avec beaucoup de courses entre les lignes, du pressing, quelques récupérations et une grosse envie. Malheureusement, à l'image de ses partenaires, il a été trop imprécis dans la dernière ou avant-dernière passe pour réellement mettre en danger les joueurs de Kombouaré.
André-Frank Zambo-Anguissa (non noté) : il a pris la place de Sanson en fin de rencontre et a été très maladroit sur les rares ballons qu'il a eu le temps de toucher.
Dimitri Payet (5) : plutôt positionné à gauche, même s'il était assez libre de ses mouvements, il a lui aussi beaucoup tenté mais sa maladresse et ses mauvais choix ont été très énervants surtout pour un joueur avec son potentiel.
Lucas Ocampos (non noté) : il a remplacé le capitaine et a affiché son habituelle envie mais, lui aussi, n'a guère été heureux dans ses choix.
Hiroki Sakai (non noté) : il a remplacé le buteur du jour pour les arrêts de jeu et conserver la victoire.
Kostas Mitroglou (2) : l'avant-centre grec a commencé par un bon contrôle mais a raté sa frappe. Toujours en première période, il a placé une belle tête au premier poteau mais pour le reste il a trottiné sur le terrain faisant des replacements défensifs mais sans aucun poids et influence dans le jeu de son équipe. Avec cette prestation et Germain et surtout Njie sur le banc, il est impensable qu'il ait joué la totalité de la rencontre !

Malgré une très large domination, les Marseillais ont été incapables de faire le break et se mettre à l'abri pourtant face à des Guingampais extrêmement timides. La maladresse dans la dernière et avant-dernière passe a été criante.
Les performances individuelles ont été très moyennes. Florian Thauvin pour son but décisif a été le meilleur Olympien alors que le fantomatique Kostas Mitroglou le moins bon.
Pour une fois, il y aura une rencontre de Ligue 1 dans la semaine chez le bon dernier Metz qu'il ne faudra pas relancer pour rester au contact du haut du tableau.

par Seb le lundi 27 novembre 2017 à 19h45
Ménès : "Il faudra aussi se méfier de Marseille"
Bielsa prépare sa riposte face au LOSC

Florian Thauvin : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit