Konyaspor 1-1 OM : Njie arrache un nul miraculeux

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM se déplaçait à Konyaspor, pour le compte de la 5e journée de la Ligue Europa.

Le onze de Rudi Garcia : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Amavi - Anguissa, Luiz Gustavo - Thauvin, Sanson, Ocampos - Germain.

Les Olympiens se sont fait dominer, en début de match. Une maîtrise relativement stérile, Fofana a disposé d'une occasion et a pris sa chance, mais n'a pas trouvé le cadre (20e). L'OM n'a plus obtenu de penalty depuis janvier 2017, et c'est aussi vrai en coupe d'Europe. L'arbitre n'a pas cru bon siffler, alors que Sakai s'est fait accrocher dans la surface (32e). Les Phocéens ont semblé meilleurs, au fil des minutes. Luiz Gustavo a bénéficié de la dernière occasion de la mi-temps, expédiant un tir juste à côté du poteau du but turc.

Bien en place en défense, les Marseillais ont manqué de créativité et ont paru bien trop stéréotypés, en attaque.

Garcia

La seconde période n'a pas vraiment été plus animée. Les Olympiens se sont créés quelques situations mais ont systématiquement buté sur l'arrière-garde des Turcs. Skubic aurait pu ouvrir la marque, mais a tiré au-dessus (56e). Puis Ocampos a été privé d'un face à face avec le portier adverse par le biais d'un tacle de Filipovic (60e). Thauvin a bénéficié d'une double action mais a consécutivement buté sur Öztorun et Filipovic (61e). Payet a remplacé Ocampos, lequel donne beaucoup d'énergie mais peine à se montrer décisif (65e). Puis Thauvin a laissé sa place à Njie (69e).

Njie s'est fait accrocher par Moke, dans la surface, et l'homme en noir n'a pas bronché. Finalement, la rencontre a basculé sur une bousculade, à l'épaule, d'Amavi sur Bourabia, qui a paru se laisser tomber. Monsieur Kasarev, arbitre du match, a sifflé un penalty alors qu'il en avait refusé deux à l'OM. Il a également expulsé Amavi et Skubic a inscrit le premier but (1-0, 82e). Les Marseillais ont jeté toutes leurs forces dans la bataille, s'exposant à des contres comme celui d'Ezekiel, qui n'a pas fait mouche (90e). Njie a finalement égalisé, alors qu'on n'y croyait plus, sur un tir non cadré contré par Moke dans ses propres buts, dans les arrêts de jeu (1-1, 93e). Incroyable !

Njie

Ces Marseillais ont un gros mental. Néanmoins, de gros progrès restent à faire dans le secteur offensif, qui présente d'énormes lacunes. Le déchet et les sautes de concentration de certains joueurs constituent un sérieux problème. L'OM est second, avec 7 points, tandis que Konyaspor a 5 points. Le dernier match contre Salzbourg, au Vélodrome, sera décisif.


par FootMarseille le jeudi 23 novembre 2017 à 21h11
Konyaspor-OM : les compos de départ
Garcia : "Les miracles n'arrivent pas par hasard"

Clinton Njie : son actualité

8 réactions à cet article
23/11/2017 à 21:51
chuuwah
chuuwah

Je ne recommandais pas le replay du match merdique qu'il y a pu avoir pour le Bordeaux 1-1 OM, malgré un arbitrage correct et équilibré. Mais au vu des propos ahurissants des girondins, j'y suis finalement venu…

Et là, de nouveau un match soporifique… Et j'imagine que je regarderai aussi le replay de ce Konyaspor 1-1 OM concernant les multiples fautes non-sifflées dans la surface des Turcs…
OM

Par contre, s'il pourrait y avoir un minimum de spectacle contre Guingamp, ce serait pas trop tôt !

23/11/2017 à 22:00
Jeremloveom
Jeremloveom

Même match que contre Bordeaux... Les gars sont a domicile et sont tous regroupés a jouer le contre !!
Mais ceci dit comment c'est possible de fournir des matchs aussi insipide !! Je veux bien qu'ils aient peur des contres attaques, mais j'aimerais bien avoir la statistique du nombre de passes latérales dans notre camps !! C'est abusé.. On a cassé aucune ligne que ce soit en percussion ou avec des passes verticales. Très très faible

23/11/2017 à 23:09
Tana
Tana

Nos matchs européens sont vraiment moches à regarder.
C'est des équipes vraiment très très moyenne et on est incapable de les bouger.

24/11/2017 à 02:11
LeMuge
OM

On s'entête à construire en passant par les cotés dans le but de centrer alors qu'on n'a pas de joueur de tête en attaque...
Le penalty est l'exemple typique d'un arbitrage maison des années 90, sauf que l'arbitre n'a pas du noter que la "double peine" penalty+rouge n'existe plus, on ne devrait plus le revoir de sitot.

24/11/2017 à 08:25
meon
meon

Le rouge ce n'est pas parce qu'Amavi annihile une action de but dangereuse ? (face à face avec le gardien).
Et sa charge est bien de l'épaule mais dans le dos de son adversaire : donc la faute est indiscutable. (il pensait sûrement pouvoir toucher l'épaule de son adversaire mais ce dernier lui passe devant de justesse)

24/11/2017 à 09:45
Vasco93
Vasco93

c'est quand qu'il marque un vrai but N'Jie ? ... bon sinon purge habituel en ligue europa, 4 buts en 5 matchs de marqués et d'encaissés aussi, toujours aussi brouillon dans la dernière passe et le dernier geste, dans un groupe faiblard de chez faiblard être obligé de s'arracher autant pour se qualifier c'est quand même navrant

24/11/2017 à 10:27
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Match ressemblant assez à celui contre Bordeaux.
Assez d'accord avec @Jeremloveom, mais je ne dirais pas "très très faible" quand même. Ce que tu dis concernant les passes latérales par rapport aux passes verticales, pour casser les lignes, n'est-ce pas le problème du coach ???
Il me semble aussi qu'il s'agit d'une question de mental de la part d'une équipe hétérogène en âge et en expérience, qui prendra du temps à ressembler à un vrai collectif.
Trop, beaucoup trop de problèmes de finition.

24/11/2017 à 19:51
marseille 93
marseille 93


+1 ok avec ton analyse !!OM

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit