Nice 2-4 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après une première période folle, les Marseillais ont incroyablement renversé la situation et ont gagné un match important avec réalisme, volonté et solidarité.

Quelques jours après la courte défaite en Autriche, les Marseillais ont un déplacement compliqué chez le voisin niçois qui est moins bien parti dans le championnat que la saison passée mais qui, en cas de succès, passerait devant les Olympiens.
Gaël Andonian, Rod Fanni et Henri Bedimo sont toujours écartés du groupe alors qu'Aymen Abdennour est blessé et Doria encore pas retenu. Boubacar Kamara, après ses 90 minutes en Coupe d'Europe, est laissé au repos. Le 4-3-3 de Rudi Garcia est sans surprise avec un retour en arrière par rapport au turn-over de jeudi à Salzbourg : Steve Mandanda retrouve sa place dans le but, tout comme Hiroki Sakai sur la droite de la défense et Jordan Amavi à gauche ; Adil Rami et Rolando restent les deux stoppeurs ; Luiz Gustavo et André-Frank Zambo-Anguissa sont les milieux récupérateurs avec le capitaine Dimitri Payet au poste de meneur de jeu ; le trio offensif est composé par Florian Thauvin (à droite), Lucas Ocampos (à gauche) et Clinton Njie (dans l'axe).
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Patrice Evra, Grégory Sertic, Morgan Sanson, Bouna Sarr, Valère Germain et Kostas Mitroglou. Maxime Lopez est le 19ème homme.

Nice mène 2-0 après un quart d'heure grâce à une grosse erreur de Rolando et une frappe contrée. Mais un miracle se produit avec Ocampos qui réduit le score avant la demi-heure puis un but contre son camp et autre d'Ocampos juste avant la pause. Ce qui permet à l'OM de virer en tête à la pause.
Après le repos, Gustavo donne rapidement 2 buts d'avance aux siens mais se faire exclure en milieu de mi-temps. Néanmoins des Marseillais solides et solidaires gardent leur avantage.

L'homme du match


Steve Mandanda (8) : battu sur le premier tir (une tête de près), il a ensuite fait une superbe détente pour enlever un ballon sous la transversale mais, sur le corner qui a suivi, il a été battu par un tir contré. En seconde mi-temps, après une bonne sortie de la tête loin du but et une piteuse relance au pied, il a détourné deux coup-franc de Balotelli et a été vigilent pour renvoyer un dégagement loupé de Rami. Il a surtout fait un arrêt du pied sur un penalty en fin de match ce qui a mis fin aux espoirs niçois. Sur le corner, le gardien phocéen a fait un arrêt spectaculaire et a fini par détourner une frappe de loin de Balotelli.

Les autres joueurs

Hiroki Sakai (6) : le Nippon, qui a prolongé son contrat dans la semaine, a fait un match solide en montant très peu et où les Azuréens sont surtout passé de l'autre côté.
Jordan Amavi (5) : il a commencé par une frappe non cadrée et a été l'auteur d'un contrôle raté à l'origine du deuxième but niçois. Souvent en difficulté face à la vitesse de Saint-Maximin, il a tout de même été l'auteur d'une belle accélération à l'origine du deuxième but olympien. Auteur d'un gros tacle à l'heure de jeu qui lui a valu un jaune, il a limité la casse en seconde mi-temps avec de l'envie et de la combativité.
Adil Rami (6.5) : il a débuté par une mésentente avec Sakai sur une action à l'entrée de la surface puis fait un super tacle avec autorité sur Balotelli. Il a été solide malgré un dégagement loupé qui a failli tromper son gardien. Il a aussi effectué un super contre en toute fin de match ponctué par une superbe passe pour Germain.
Rolando (5) : le Brésilien a fait un piteux marquage sur Balotelli qui a rapidement ouvert le score de la tête sur un corner, puis a limité la casse en venant quelque fois couper les accélérations de Saint-Maximin.
Luiz Gustavo (6.5) : auteur de beaucoup de fautes en début de match, il a eu énormément d'activité et est monté en puissance et efficacité après des premières minutes difficiles. Il a ainsi fait une récupération haute suivie d'une frappe à l'origine du troisième but et a surtout été l'auteur d'une superbe interception et d'une frappe précise pour le dernier but. Après une autre frappe dans la foulée difficilement détournée par Cardinale, il a pris un carton rouge direct très sévère en milieu de seconde période car il a pris le ballon en premier avant d'emporter son adversaire.
André-Frank Zambo-Anguissa (5.5) : il a débuté par une tête non cadrée sur un coup-franc et fait un centre à l'origine du but d'Ocampos. Il a beaucoup couru et pressé faisant quelques bonnes récupérations.
Dimitri Payet (6.5) : présent mais pas décisif, il a tout de même donné quelques balles passes et fait un bon rush mais il était trop esseulé pour centrer.
Bouna Sarr (non noté) : entré en fin de match dans un poste de milieu gauche, il a aidé Amavi face à la vitesse de Saint-Maximin.
Florian Thauvin (6) : il a touché le ballon sur le premier but d'Ocampos et a surtout fait un bon numéro et un centre en retrait pour le second but marseillais (un contre son camp de Lees-Melou). Après un tir de loin sur Cardinale, il a cédé sa place suite à l'expulsion de Gustavo.
Grégory Sertic (non noté) : il a pris la place de Thauvin après l'exclusion de Gustavo pour prendre le poste du Brésilien. Si ce n'est une interception, il a surtout concédé le penalty. Ça n'est donc avec ce style de prestation qu'il va pouvoir prétendre à une place de titulaire.
Lucas Ocampos (8) : il a remis les siens dans le match en étant bien présent pour réduire le score devant le but et a donné l'avantage à son équipe avec le troisième but de la tête, en étant aussi très opportuniste et bien placé. Pour le reste, il s'est démené et a toujours été présent pour défendre et presser surtout pendant l'infériorité numérique et alors que Nice avait le ballon. Malheureusement, il a encore et toujours pêché en gardant trop le ballon sur certaines actions.
Clinton Njie (3) : l'avant-centre n'a fait que des mauvais choix quand il avait de bons ballons ou était bien placé.
Valère Germain (non noté) : il a pris la place et le poste du Camerounais pour le dernier quart d'heure. Il a perdu un duel face à Cardinale sur un contre rapide et une superbe passe de Rami. Il a ensuite pressé et couru faisant notamment une bonne récupération et obtenant un coup-franc précieux.

Après une première période folle, les Marseillais ont incroyablement renversé la situation et ont gagné un match important avec réalisme, volonté et solidarité.
Individuellement, Steve Mandanda et Lucas Ocampos ont été les meilleurs alors que Clinton Njie pas à la hauteur de ses partenaires.
Après la trêve internationale, il faudra se déplacer à Strasbourg pour maintenir le rythme et essayer de rester sur le podium.

par Seb le mardi 03 octobre 2017 à 07h40
Nice-OM : les notes des médias
Deschamps : "Dimitri a retrouvé un bon niveau"

Steve Mandanda : son actualité

3 réactions à cet article
03/10/2017 à 08:26
marseille 93
marseille 93

bon resumérien a rajouter ; bravo seb ! .
pourvus que notre équipe continue avec les mêmes arguments et contenus pourrester sur le podium et sur cette dynamique .

03/10/2017 à 10:17
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Très bonne analyse des joueurs avec une réelle objectivité...

03/10/2017 à 12:47
Vasco93
Vasco93

Gustavo c'est 7 faut pas déconner quand même certes il prend un rouge mais avant quelle activité et puis 1 but super important qui enfonce les Niçois à la reprise de la 2eme MT quoi

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit