Salzbourg 1-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Cette rencontre laisse un goût amer car malgré la défaite, Garcia avait fait un turn-over intéressant, mais ceux qui avaient leur chance ne l'ont pas saisi. Salzbourg n'a pas été exceptionnel mais appliqué et sérieux pour l'emporter et prendre la tête du groupe.

Les Marseillais se déplacent en Autriche pour confirmer leur victoire initiale dans la phase de poule de la Ligue Europa et rester en tête du groupe. Salzbourg avait fait match nul au Portugal et est donc juste derrière.
Aymen Abdennour est blessé alors que Gaël Andonian, Rod Fanni et Henri Bedimo sont toujours au placard et pas sur la liste européenne de l'OM. Doria est quant à lui encore resté à Marseille. L'entraineur marseillais maintient son nouveau 4-3-3 avec deux milieux défensifs mais fait beaucoup de changements d'hommes. Yohann Pelé est le dernier rempart, Bouna Sarr évolue sur la droite de la défense, le capitaine Patrice Evra est à gauche, Adil Rami et Rolando dans l'axe ; Luiz Gustavo et Boubacar Kamara sont les milieux défensifs avec Maxime Lopez plus haut en position de meneur de jeu derrière les trois attaquants Florian Thauvin (à droite), Morgan Sanson (à gauche) et Valère Germain (dans l'axe).
Le banc de touche est occupé par Florian Escales, Jordan Amavi, Grégory Sertic, André-Frank Zambo-Anguissa, Lucas Ocampos, Clinton Njie et Kostas Mitroglou. Steve Mandanda, Hiroki Sakai et Dimitri Payet sont en tribune car ménagés.

Dans un stade peu rempli les Marseillais ont plutôt la maitrise du ballon et les Autrichiens les occasions (sur des erreurs défensives) mais il n'y a pas de but avant le repos.
Salzbourg fait le jeu après la pause et ouvre la marque à une quinzaine de minutes de la fin. Garcia passe à un système à deux attaquants de pointe avec l'entrée de Mitroglou mais les Phocéens s'inclinent.

L'homme du match


Florian Thauvin (6) : il a été le joueur le plus offensif le plus tranchant avec du mouvement, de l'envie mais un manque de justesse dans les moments décisifs. On l'a ainsi vu faire une superbe percée plein axe à l'origine d'une action qui lui a donné un coup-franc qu'il a tiré d'un rien à côté du cadre.

Les autres joueurs

Yohan Pelé (5) : une prestation contrastée pour le remplaçant de Mandanda, laissé au repos après sa récente blessure. Bien présent pour détourner en corner une tête de près sur un coup-franc, il a pris un énorme risque en dribblant un attaquant qui n'a miraculeusement pas ouvert le score après lui avoir pris la balle. Avant le repos, il a effectué une sortie très limite sur une tête en retrait, mais fait un très bel arrêt en début de seconde période sur un tir puissant et précis. Après une sortie bizarre sur un ballon qui semblait facile, il a été abandonné par sa défense sur le but et a terminé par une bonne intervention sur un centre.
Bouna Sarr (5) : il a permis à Sakai de souffler et a alterné les erreurs et imprécisions (notamment un piteux marquage sur un coup-franc qui a donné la première occasion aux Autrichiens) et des montées intéressantes, pleines d'envie. En fin de match, il a fait une percée en diagonale ponctuée par un tir raté depuis la gauche. Il a aussi eu la dernière occasion avec une superbe montée après un relais avec Sanson où il a piteusement loupé sa frappe.
Patrice Evra (5.5) : le capitaine du soir était de retour et il a fait une prestation solide, sans erreur avec quelques montées intéressantes.
Adil Rami (5.5) : présent sur sa ligne pour repousser l'ouverture du score et compenser l'énorme boulette de Pelé, il a fait, en seconde période, une intervention limite avec ses bras sur un attaquant qui aurait pu coûter un penalty. Néanmoins, dans l'ensemble il a correctement fait son boulot.
Rolando (5.5) : quelques bonnes interventions même s'il a eu du mal après la pause, comme ses partenaires.
Luiz Gustavo (5) : après une perte de balle qui a donné une belle occasion en début de seconde période, il a été présent au pressing et à la récupération mais il a trop gardé le ballon à plusieurs reprises et c'est une de ces phases de jeu qui est à l'origine du but. Il est sorti peu après pour souffler.
André-Frank Zambo-Anguissa (non noté) : il a pris la place et le poste du Brésilien. Il a commencé par prendre un carton et a fait une entrée peu convaincante.
Boubacar Kamara (5.5) : encore aligné d'entrée comme lors du premier match de poule, il a fait une bonne première mi-temps avec des récupérations et quelques mouvements offensifs. Il a été beaucoup moins présent en seconde période.
Maxime Lopez (3) : positionné comme meneur de jeu axial, dans le rôle de Payet ces derniers matches, on l'a peu vu si ce n'est sur une belle combinaison avec Thauvin conclue par une passe pour Germain ratée. Il est sorti après un tir non cadré.
Kostas Mitroglou (non noté) : pour sa première apparition avec l'OM, il a joué un petit quart d'heure et n'a pas eu l'occasion de se montrer.
Morgan Sanson (3.5) : dans une position d'ailier gauche, il s'est peu illustré. Il a essayé mais ce rôle sur le côté ne lui va pas trop. Il n'était pas bien placé sur le but où il a permis un décalage.
Clinton Njie (non noté) : il a pris la place de Thauvin après l'ouverture du score et on l'a vu sur deux accélérations et une reprise de volée loupée.
Valère Germain (3) : de retour dans le onze de départ, on l'a très peu vu car il n'a pas eu de ballon intéressant. Il a aussi fait quelques mauvais choix.

Cette rencontre laisse un goût amer car malgré la défaite, Garcia avait fait un turn-over intéressant, mais ceux qui avaient leur chance ne l'ont pas saisi. Salzbourg n'a pas été exceptionnel mais appliqué et sérieux pour l'emporter et prendre la tête du groupe.
Individuellement, Valère Germain et Maxime Lopez ont été les plus empruntés alors que Florian Thauvin a paru le meilleur Olympien.
Il faudra repartir de l'avant dimanche à Nice avant de repenser à la Coupe d'Europe où il faudra être plus performant pour se qualifier.

par Seb le samedi 30 septembre 2017 à 07h31
Nice-OM : la préfecture niçoise autorise un parcage olympien
Ligue 1 : Monaco a coincé contre Montpellier

Maxime Lopez : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit