OM 2-0 Toulouse : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Ces 90 minutes ont été bonnes, efficaces et maitrisées par des Phocéens volontaires et motivés face à un TFC trop médusé.

Après avoir redressé la barre avec une victoire en Ligue Europa puis une en Ligue 1, les Olympiens doivent battre Toulouse pour continuer de remonter au classement du championnat.
Gaël Andonian, Rod Fanni et Henri Bedimo sont toujours en marge du groupe pro et cantonnés aux entrainements. Aymen Abdennour et Kostas Mitroglou sont blessés et Morgan Sanson suspendu. Le choc du groupe annoncé la veille du match est l'absence de Patrice Evra qui est officiellement blessé. Rudi Garcia reste sur son 4-3-3 re-stylisé des matches récents avec le retour de Steve Mandanda dans le but, Hiroki Sakai sur la droite de la défense, Jordan Amavi à gauche, Adil Rami et Rolando dans l'axe ; Luiz Gustavo et André-Frank Zambo-Anguissa sont les milieux récupérateurs avec le capitaine Dimitri Payet en position de meneur de jeu ; de droite à gauche en attaque on retrouve Florian Thauvin, Clinton Njie et Lucas Ocampos.
Les remplaçants sont Yohann Pelé, Boubacar Kamara, Grégory Sertic, Maxime Lopez, Bouna Sarr, Valère Germain et Yusuf Sari. Doria est le 19ème homme et en tribune.

Les Marseillais jouent haut, sont mobiles et offensifs. Ils ouvrent logiquement le score à la demi-heure par Thauvin et mènent au repos.
Ocampos double la mise à l'heure de jeu et l'OM maitrise largement la rencontre pour une victoire convaincante.

L'homme du match


Lucas Ocampos (7) : titularisé sur l'aile gauche il a bougé sur tout le front de l'attaque et aussi fait un énorme travail de retour défensif. Après une bonne récupération et un centre depuis la droite en début de rencontre, il a été un tout petit peu court de la tête sur un bon centre de Njie. Dernier passeur sur l'ouverture du score avec une déviation, il a été heureux de doubler la mise sur un corner où le ballon lui est tombé dessus et a fini dans le but. Il est sorti très fatigué après avoir beaucoup donné.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6) : de retour dans le but après sa petite blessure et son absence de 2 matches, il n'a eu à faire qu'un arrêt après un corner et un tir puissant à bout portant.
Hiroki Sakai (6) : très offensif tout au long du match, il a dominé son couloir. Il aurait pu faire une passe décisive en fin de match avec un bon service pour Germain qui a buté sur Laffont.
Jordan Amavi (6.5) : il a été porté vers l'avant dominant nettement sa zone avec de l'envie et de la précision.
Adil Rami (6) : après une piteuse protection de balle qui a donné la première occasion aux Toulousains, il a pris le dessus sur les attaquants toulousains tout au long du match.
Rolando (5.5) : il a tenu son rôle sobrement et a placé une tête d'un rien au-dessus sur un corner.
Luiz Gustavo (5.5) : ridiculisé par Durmaz devant la surface puis pris de vitesse il a pris un jaune, il a ensuite dominé l'entrejeu avec de la présence.
André-Frank Zambo-Anguissa (6) : encore titularisé comme second milieu récupérateur, il a imposé son physique dans la récupération et le pressing. Par contre, il a encore de gros progrès à faire dans l'utilisation du ballon. Victime d'une énorme semelle sur le genou en fin de match qui aurait dû valoir un rouge au Toulousain il a finalement pris un jaune de manière incroyable sur cette action mais a pu terminer la rencontre.
Dimitri Payet (6.5) : en position de meneur de jeu derrière trois attaquants, il a été remuant et fait quelques bonnes passes mais il a manqué encore le petit plus qu'on attend de lui. Il a tout de même botté le corner du 2-0.
Florian Thauvin (6.5) : remuant et volontaire, il a été le premier buteur avec une action toute en rage et conclue par un tir précis de près. Après une frappe contrée en début de seconde période, il a effectué un super numéro dans la surface mais son tir a été contré. Avant de sortir, il a placé un tir sur le gardien.
Yusuf Sari (non noté) : il est entré dans les arrêts de jeu pour sa première en professionnel.
Bouna Sarr (non noté) : il a pris place de l'Argentin. Il a commencé à gauche mais a vite permuté à droite sans se mettre en évidence.
Clinton Njie (5) : encore préféré à Germain au poste d'avant-centre, il a été très mobile et volontaire mais maladroit. Il a ainsi mal joué plusieurs situations intéressantes après de bons mouvements. Juste avant de sortir, il a ainsi fait une occasion à l'image de sa rencontre : il a récupéré le ballon fait un bon relais avec Payet mais a piteusement raté sa frappe alors qu'il était superbement placé.
Valère Germain (non noté) : il a donc pris la place et le poste du Camerounais pour une vingtaine de minutes. Il a placé un bon plat du pied sur le gardien en fin de match.

Ces 90 minutes ont été bonnes, efficaces et maitrisées par des Phocéens volontaires et motivés face à un TFC trop médusé.
Les prestations individuelles ont été bonnes. Le battant et chanceux Lucas Ocampos peut-être considéré comme le meilleur Olympien. Il est par contre difficile de désigner le moins bon Olympien car personne n'a été en-dedans.
Avant de revenir au Vélodrome dans 3 semaines, il faudra se déplacer à Salzbourg, Nice et Strasbourg pour continuer sur la bonne lancée.

par Seb le mercredi 27 septembre 2017 à 07h59
T. Fernandez : "J'entends dire que Kamara est trop petit..."
Salzbourg-OM : Mitroglou sera du voyage, pas Abdennour

Florian Thauvin : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit