OM 1-0 Konyaspor : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

L'objectif de gagner est donc atteint après une prestation médiocre mais dans la situation actuelle c'est bon à prendre surtout en ne prenant pas de but.

Après une branlée mémorable à Monaco et une humiliation contre Rennes, les Marseillais doivent oublier le championnat pour bien démarrer la Ligue Europa en battant les Turcs de Konyaspor.
Steve Mandanda et Aymen Abdennour ont rejoint Kostas Mitroglou sur la liste des blessés. Henri Bedimo, Gaël Andonian et Rod Fanni ne sont pas dans la liste des joueurs européens. Doria n'a quant à lui pas été retenu. Rudi Garcia modifie légèrement son 4-3-3 avec deux milieux défensifs. Yohann Pelé est ainsi dans le but, Hiroki Sakai sur la droite de la défense, Jordan Amavi à gauche, Adil Rami et Rolando dans l'axe ; Luiz Gustavo et Boubacar Kamara sont les milieux récupérateurs avec Morgan Sanson en position de meneur de jeu ; Florian Thauvin, Valère Germain et le capitaine Dimitri Payet sont les trois attaquants de droite à gauche.
Les remplaçants sont Florian Escales, Patrice Evra, André-Frank Zambo-Anguissa, Grégory Sertic, Maxime Lopez, Lucas Ocampos et Bouna Sarr. Clinton Njie n'est pas sur la feuille de match.

Dans un stade quasiment vide, l'OM domine mais ne se créé pas d'occasion dangereuse à cause de beaucoup déchet technique et d'incompréhension.
Rami ouvre rapidement le score sur corner en tout début de seconde période puis les Marseillais conservent leur avantage sans trop trembler.

L'homme du match


Jordan Amavi (6.5) : dominateur en première période dans sa zone, il a fait une très bonne seconde période avec notamment un très bon centre pour Germain et surtout beaucoup de présence pour prendre le dessus sur ses adversaires directs.

Les autres joueurs

Yohann Pelé (5) : il a profité de la blessure de Mandanda pour jouer ses premières minutes de la saison. Il a fait quelques interventions faciles et a été sauvé par sa transversale sur une grosse frappe à l'heure de jeu pour une rencontre très tranquille.
Hiroki Sakai (5.5) : il a bien tenu son couloir et aurait pu marquer s'il n'avait pas perdu un duel face au gardien en seconde mi-temps.
Adil Rami (6) : pris de vitesse avant le quart d'heure de jeu, il a ensuite, sans forcer, pris le dessus sur les attaquants turcs. Il a surtout été bien présent et précis pour inscrire le seul but du match de la tête sur un corner au retour des vestiaires.
Rolando (5.5) : de retour comme titulaire avec la blessure d'Abdennour, il a été pris de vitesse sur une accélération dans l'axe, comme Rami, en début de match. Par la suite, il n'a pas connu de problème.
Luiz Gustavo (6.5) : il a penché à gauche en début de match et a surtout été tranchant et présent. Il a néanmoins fait une grosse faute évitable et inutile qui lui a valu un carton. Il a aussi placé un tir non cadré en fin de match.
Boubacar Kamara (6.5) : sa titularisation était la surprise du onze de départ et il a fait une bonne prestation avec de la présence, du culot et une aisance technique intéressante.
Morgan Sanson (4.5) : il a souvent permuté avec Payet sur le côté gauche essentiellement en première mi-temps. Il n'a par contre pas été très inspiré et présent. Il a tout de même fait une belle frappe en fin de match très difficilement détournée en corner par le gardien.
Florian Thauvin (5) : un tir non cadré, un bon long centre et un bon numéro dans la surface ponctué par un tir sur le gardien pour une prestation très moyenne. Il est sorti pour le dernier quart d'heure.
Lucas Ocampos (non noté) : il a donc joué une quinzaine de minutes à la place de Thauvin. Il a commencé à droite puis a basculé comme avant-centre à la sortie de Germain sans se mettre en évidence.
Dimitri Payet (6) : il a fait quelques belles actions et des tirs imprécis en alternant une position sur la gauche et dans l'axe. Il a surtout botté un corner très précis pour l'ouverture du score puis a fait deux autres frappes avant de sortir.
André-Frank Zambo-Anguissa (non noté) : il a pris la place du capitaine dans les derniers instants.
Valère Germain (4) : si ce n'est une reprise sur la transversale en seconde période, on l'a très peu vu malgré un travail de pressing.
Bouna Sarr (non noté) : il a pris la place de l'avant-centre pour les 10 dernières minutes et il a joué sur l'aile droite.

L'objectif de gagner est donc atteint après une prestation médiocre mais dans la situation actuelle c'est bon à prendre surtout en ne prenant pas de but.
Individuellement, Jordan Amavi ou Boubacar Kamara ont été les meilleurs alors que Valère Germain n'a rien pu faire.
Il faudra repartir de l'avant en championnat dimanche contre Amiens pour relancer la machine en Ligue 1.

par Seb le samedi 16 septembre 2017 à 07h06
Les supporters ont fait passer des messages
Passi : "Le premier fusible, c'est toujours l'entraîneur"

Adil Rami : son actualité

1 réaction à cet article
16/09/2017 à 11:06
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Y'a pas photo pour Amavi !!!

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit