Domzale 1-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après une prestation plus que médiocre, les Olympiens peuvent être heureux d'avoir ramené un match nul de ce déplacement difficile en Slovénie face à des adversaires volontaires.

La dernière marche avant la phase de poule de l'Europa Ligue est un affrontement avec Domzale, un petit club slovène inconnu en France. Le match aller a lieu à Ljubjana, la capitale, car le stade du club est trop petit.
Rolando et Dimitri Payet sont les blessés de l'effectif. Rod Fanni, Henri Bedimo et Gaël Andonian n'ont encore pas été retenus par Rudy Garcia qui aligne un 4-3-3 sans surprise. Steve Mandanda est le dernier rempart, Hiroki Sakai évolué sur la droite de la défense, Patrice Evra (le capitaine) à gauche, Adil Rami et Grégory Sertic dans l'axe ; Luiz Gustavo est le milieu récupérateur avec et Maxime Lopez et Morgan Sanson plus haut ; le trio offensif est formé de Florian Thauvin, Valère Germain et Lucas Ocampos de droite à gauche.
La feuille de match est complétée par Yohann Pelé, Jordan Amavi, Tomas Hubocan, Doria, André-Frank Zambo Anguissa, Rémy Cabella et Clinton Njie. Florian Escales, Boubacar Kamara et Bouna Sarr sont dans les tribunes.

Avec un maillot violet honteux, les Marseillais subissent et encaissent le premier but rapidement sur un coup-franc mal négocié par les défenseurs. Tant bien que mal les coéquipiers de Patrice Evra rejoignent la pause avec uniquement un but de retard.
En début de seconde mi-temps Domzale rate l'occasion de faire le break et Sanson égalise vers l'heure de jeu. Les Marseillais sont bien mieux durant ces 45 dernières minutes mais ne parviennent pas à l'emporter pour un score nul logique.

L'homme du match


Steve Mandanda (7) : pas aidé par sa défense sur l'ouverture du score, il a tout de suite après fait deux bonnes interventions sur une frappe puissante et un corner pour éviter le coup de massue. Avant la pause, il a fait une bonne sortie dans les pieds. Au retour des vestiaires, il a été aidé par l'imprécision slovène devant son but. Beaucoup moins sollicité pendant les 45 dernières minutes, il a tout de même détourné une frappe puissante de loin.

Les autres joueurs

Hiroki Sakai (4.5) : un bon centre en début de match puis une prestation très et trop discrète.
Patrice Evra (4.5) : il a commencé par une reprise de loin non cadrée puis a livré une partie convenable, sans plus. Il a néanmoins été meilleur que pas mal de ses partenaires malgré une fin de rencontre compliquée.
Adil Rami (5) : pas au marquage sur un centre en début de seconde mi-temps, il a pour le reste été moyen.
Grégory Sertic (4.5) : première titularisation de la saison pour l'ancien Bordelais grâce à la blessure de Rolando, il a évolué au poste de stoppeur gauche. Battu au duel de la tête sur le but, on l'a ensuite vu faire quelques interventions et placé une frappe non cadrée sur un corner alors qu'il était proche du but.
Luiz Gustavo (4) : le Brésilien a manqué de présence à la récupération sauf dans les dernières minutes où il a terminé mieux physiquement que ses partenaires et adversaires.
Maxime Lopez (4) : le milieu droit a aussi été trop peu présent dans cette rencontre.
André-Frank Zambo-Anguissa (non noté) : il a pris la place et le poste de Lopez pour une petite dizaine de minutes sans avoir le temps de se mettre en évidence.
Morgan Sanson (6) : il a plutôt penché à gauche et a eu de l'activité notamment un bon débordement suivi d'un centre en retrait pour Thauvin. Après une incroyable tête loupée alors qu'il était seul devant le but, il a été précis pour égaliser sur une frappe de près. Victime de pas mal de fautes, il a été un des meilleurs joueurs de champ de son équipe.
Florian Thauvin (5.5) : il a alterné le bon et le médiocre avec, entre autre, une belle frappe enroulée détournée par le gardien à la demi-heure de jeu, un centre raté, un tir trop mou alors qu'il était super bien placé au point de penalty sur un centre en retrait peu avant la pause. Auteur d'une passe décisive sur le seul but marseillais, il a ensuite fait une remise rapide et intelligente pour Ocampos et raté un tir avant de céder sa place.
Clinton Njie (non noté) : entré pour une vingtaine de minutes à la place de Thauvin, il a basculé dans l'axe à la sortie de Germain peu après. Il a eu autant de difficulté que le titulaire.
Lucas Ocampos (5.5) : volontaire et visiblement très motivé, il n'a rechigné au travail défensif avec du pressing et des replis. Il a souvent repiqué dans l'axe quand Germain faisait un appel sur un côté. Dans ses gestes offensifs, il a été moyen avec une frappe dévissée, plusieurs centres ratés et surtout un piteux extérieur du droit au lieu de frapper du gauche sur une très belle position après un bon travail de Germain et Thauvin.
Valère Germain (4) : souvent dos au but et esseulé, il a fait ce qu'il a pu, c'est-à-dire pas grand-chose malgré des courses et du pressing. A noter tout de même une belle remise de la tête en seconde période.
Rémy Cabella (non noté) : entré dans les derniers instants à la place de l'avant-centre, il n'a eu le temps que de prendre un carton jaune.

Après une prestation plus que médiocre, les Olympiens peuvent être heureux d'avoir ramené un match nul de ce déplacement difficile en Slovénie face à des adversaires volontaires.
Les prestations individuelles n'ont pas été très bonnes. Steve Mandanda a évité le pire dans les moments les plus difficiles alors que Maxime Lopez a paru le plus emprunté.
Avant le match retour, il faudra continuer le bon début de championnat en battant Angers dimanche au Vélodrome.

par Seb le samedi 19 août 2017 à 06h40
Riolo pense que Lopez est trop "tendre" pour l'OM
Leya Iseka : "Garcia est concentré sur les joueurs confirmés"

Adil Rami : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit