OM 1-1 Dijon : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est donc une contre-performance pour les Phocéens qui sont tombés face à une bonne équipe de Dijon mais qui n'ont pas réussi à être suffisamment bons techniquement et ont manqué d'envie de gagner.

La trève internationale a permis à Rudy Garcia de retrouver certains cadres et d'aborder la réception de Dijon avec un effectif presque au complet pour conserver sa cinquième place.
Abou Diaby qui a fait son retour à l'entrainement mais n'est encore pas prêt et n'est donc pas dans le groupe tout comme Karim Rekik, Tomas Hubocan, Zinedine Machach, Saif-Eddine Khaoui et Aaron Leya Iseka qui n'ont pas été retenus. L'entraineur olympien aligne un 4-3-3 où il a dû faire quelques choix en défense : Yohann Pelé est dans le but, la défense est formée par Hiroki Sakai, Grégory Sertic, Rolando et Henri Bedimo de droite à gauche ; William Vainqueur et Maxime Lopez sont les milieux défensifs avec Morgan Sanson un cran plus haut ; Florian Thauvin (à droite), Dimitri Payet (à gauche) et le capitaine Bafétimbi Gomis (dans l'axe) sont les attaquants.
Les remplaçants sont Brice Samba, Patrice Evra, Rod Fanni, André-Frank Zambo-Anguissa, Rémy Cabella, Bouna Sarr et Clinton Njie. Doria n'est pas sur la feuille de match.

En première mi-temps Dijon joue haut et les Marseillais ne sont pas assez justes techniquement. Alors qu'on se dirige vers un 0-0 au repos, Sertic ouvre le score contre son camp dans les arrêts de jeu sur un corner.
Payet égalise dès le début de la seconde période sur un super coup-franc. Néanmoins, les Olympiens ne parviennent pas à gagner mais conservent un point car les Dijonnais ont failli l'emporter en fin de match.

L'homme du match

Yohann Pelé (7.5) : si ce n'est une relance ratée, il a été très bon avec quelques tirs bloqués et surtout plusieurs sorties dans les pieds efficaces et décisives.

Les autres joueurs

Hiroki Sakai (5) : en première période, il a effectué un bon retour de la tête pour enlever un ballon de but (où il a pris un gros coup sur le nez). Peu avant la pause, superbement positionné il aurait dû délivrer une passe décisive pour Gomis mais il a complètement loupé son centre. Assez offensif en seconde mi-temps, Il a effectué un bon centre pour Gomis mais les Dijonnais en ont profité pour être dangereux de son côté à de nombreuses reprises.
Henri Bedimo (5) : encore titulaire malgré le retour d'Evra, il a commencé par une relance ratée puis a pris une grosse semelle. Il s'est finalement relevé et a été assez prudent même s'il retrouvé plusieurs fois en position de débordement. Il a aussi donné une superbe occasion aux Bourguignons sur une relance ratée.
Grégory Sertic (4) : préféré à Fanni au poste de stoppeur droit, il a commencé par une frappe de très loin non cadrée. Il a raté son tacle qui a été à l'origine du corner sur lequel il a marqué contre son camp juste avant la pause. Après la pause, il a alterné quelques bonnes interventions et des actions ratées. Il n'est vraiment pas à l'aise dans ce poste de stoppeur.
Rolando (5) : présent pour éviter l'ouverture du score juste avant le repos, dans l'ensemble il n'a pas été trop sollicité. Il aurait pu donner la victoire aux siens mais il a raté sa tête sur un coup-franc de Payet.
William Vainqueur (6.5) : excepté une grossière perte de balle qui a donné une belle occasion aux Dijonnais, il a été présent avec notamment une superbe récupération suivie d'une montée de balle. Super bien placé, plein axe dans la surface, seul face au gardien, il a fait briller le portier bourguignon sur ce qui aurait dû être son premier but en Blanc.
Clinton Njie (non noté) : il a pris la place de Vainqueur pour les derniers instants et essayer de faire la décision mais c'était trop tard.
Maxime Lopez (6) : il a commencé par une belle longue ouverture pour Thauvin puis on l'a peu vu pendant les 45 premières minutes. Auteur d'une percée plein axe balle au pied où il a obtenu le coup-franc de l'égalisation, il a ensuite placé un tir contré en corner et il aurait pu obtenir un penalty pour un contact dans la surface.
Rémy Cabella (non noté) : il a remplacé le jeune Marseillais et a apporté du punch et de l'envie mais cela n'a pas suffi malgré, entre autre, une passe rapide et intelligente pour Gomis. Il a joué plutôt à droite car Thauvin est sorti peu après son entrée.
Morgan Sanson (4.5) : trop discret, son absence dans le jeu a pesé sur un OM qui a manqué de liant. Il a placé une frappe du gauche non cadrée après un bon contrôle.
Florian Thauvin (4.5) : après sa première aventure avec les Bleus où il n'a pas joué, il a commencé par une tête hors cadre puis son tir a été contré à la conclusion d'un contre rapide. Très bien lancé par Lopez il a raté son contrôle et n'a pu ouvrir le score. Après la pause, on l'a beaucoup mois vu. Il a nénamoins devancé le gardien et deux défenseurs sur un cafouillage mais il a trouvé le poteau.
André-Frank Zambo-Anguissa (non noté) : il a remplacé l'ancien de Newcastle pour une dizaine de minutes et renforcer le milieu de terrain qui venait de perdre Lopez.
Dimitri Payet (7) : après de bons centres pour Thauvin et Gomis, sa frappe contrée par la main d'un défenseur n'a pas donné de penalty. Positionné dans l'axe, sa frappe est passée de peu à côté juste avant le repos. Auteur d'un superbe débordement et d'un centre en retrait juste après l'ouverture du score, il a surtout été l'auteur d'un magnifique coup-franc pour le but de son équipe. Il a aussi raté quelques passes mais a très bien tiré un coup-franc pour Rolando.
Bafétimbi Gomis (5.5) : de retour dans le onze de départ, avec un énorme strap sur le genou, il a commencé par prendre un carton pour être venu râler après un gros tacle sur Bedimo. Il a eu quelques opportunités avec une frappe déviée sur la ligne, un tir sans angle hors du cadre, une frappe en pivot arrêtée par le gardien et une tête plongeante non cadrée. Même s'il a tenu tout le match, il a tout de même semblé encore juste physiquement et a paru jouer avec le frein à main.

C'est donc une contre-performance pour les Phocéens qui sont tombés face à une bonne équipe de Dijon mais qui n'ont pas réussi à être suffisamment bons techniquement et ont manqué d'envie de gagner.
Individuellement, Yohann Pelé, qui a encore fait plusieurs interventions décisives, est le meilleur des siens. Grégory Sertic, peu à l'aise dans ce poste de stoppeur, a été le moins bon.
Il faudra être meilleur, plus concerné, précis et juste le week-end prochain à Toulouse pour reprendre la marche en avant et rester dans la zone européenne.

par Seb le lundi 03 avril 2017 à 08h31
Mercato : Ocampos dans le viseur de Guardiola ?
Mercato : l'OM aux prises avec Liverpool pour Kjaer ?

Dimitri Payet : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit