OM 3-4 Monaco : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Alors que les Monégasques ont largement dominé cette rencontre, ils n'ont jamais réussi à faire le break ce qui a permis à des Olympiens globalement très réalistes de revenir trois fois au score alors qu'ils ont été peu dangereux. Néanmoins, au final la logique a été respectée et les Marseillais ont été battus.

Quelques heures après la fessée reçue au Vélodrome lors du choc contre le PSG, l'OM reçoit l'autre cador du championnat, l'AS Monaco, en Coupe de France. Il faut espérer que les joueurs de la Principauté viennent à Marseille pour jouer un match d'une compétition mineure, sinon il sera bien compliqué de se qualifier vu l'écart entre les deux équipes.
Patrice Evra et Morgan Sanson ont rejoint Tomas Hubocan, Abou Diaby, Saif-Eddine Khaoui et Bafétimbi Gomis sur la liste des blessés. Aaron Leya Iseka n'a une nouvelle fois pas été retenu alors que l'explication de l'absence de Brice Samba n'est pas claire. Rudi Garcia change son système et aligne un 5-2-3 avec Yohann Pelé dans le but, Hiroki Sakai sur la droite de la défense, Henri Bedimo à gauche, Rolando (le capitaine), Grégory Sertic et Rod Fanni dans l'axe ; William Vainqueur et Maxime Lopez sont les milieux ; les trois attaquants de gauche à droite sont Dimitri Payet, Clinton Njie et Florian Thauvin.
Le banc de touche est occupé par Florian Escales, Karim Rekik, Rod Fanni, Zinedine Machach, André-Frank Zambo-Anguissa, Rémy Cabella et Bouna Sarr. Antoine Rabillard n'est finalement pas sur la feuille de match.

Malgré un début de match correct, les Marseillais encaissent le premier but à cause d'un " mur " grand ouvert sur un coup-franc. Monaco monopolise ensuite le ballon et, de manière assez inespérée, Payet égalise avant la pause.
Monaco continue de maitriser le ballon et le jeu et reprend l'avantage en milieu de seconde période. Vainqueur et Lopez sont remplacés par Anguissa et Cabella avec un OM qui passe en 4-3-3 avec deux milieux défensifs, Payet en meneur de jeu, derrière le trio Thauvin/Njie/Cabella. Comme en première période, alors que les Marseillais sont dominés et pas dangereux, ils parviennent tout de même à égaliser par Cabella et à arracher la prolongation.
A la fin de la première mi-temps de ces 30 minutes supplémentaires, Monaco reprend l'avantage mais Cabella égalise encore à 10 minutes de la fin. Malheureusement, dans la foulée Monaco reprend l'avantage et se qualifie logiquement.

L'homme du match


Rémy Cabella (6.5) : entré à la place de Lopez, il a été présent, précis et juste pour égaliser à deux reprises (à chaque fois dans une position d'avant-centre). Malheureusement, alors qu'il aurait pu être le héros de la partie, il a, en position défensive, perdu la balle à l'origine du dernier but monégasque.

Les autres joueurs

Yohann Pelé (5) : peu inspiré et pas heureux sur l'ouverture du score (le coup-franc tape le poteau et lui revient dessus pour franchir la ligne), il n'est ensuite pas à blâmer sur les autres buts où sa défense a été dépassée. Il a tout de même détourné plusieurs tirs en fin de match et pendant la prolongation.
Hiroki Sakai (5) : auteur d'un super tacle en position de dernier défenseur sur un contre rapide après un corner olympien, il a été en difficulté défensive face à Mendy, toujours très offensif et a notamment été absent pour contrer le centreur du deuxième but. Il n'a jamais rechigné à monter et centrer et c'est d'ailleurs lui qui est le dernier passeur sur le premier but de Cabella. Touché à la cuisse à la fin du temps réglementaire, il a dû céder sa place.
Rod Fanni (non noté) : entré à la place et au poste du Japonais, il n'a pas suivi Mendy sur le troisième but ce qui a permis à l'ancien Olympien de marquer dans le but vide. Pour le reste, il n'est pas resté assez de temps sur le terrain pour bien juger sa prestation.
Henri Bedimo (4.5) : pour sa première titularisation depuis très longtemps, il a dû jouer 120 minutes. Il a géré ses efforts et n'est donc pas trop monté et s'est concentré à ses tâches défensives qu'il a globalement correctement réalisées.
Grégory Sertic (4.5) : stoppeur droit dans une défense à 5, il n'a pas été le plus en difficulté mais n'a pas dominé ses adversaires directs. Passé milieu en fin de match, il n'a pas été plus à son avantage mais sur une montée, il a fait une tête décisive, précise et intelligente pour le second but de Cabella.
Rolando (2) : le capitaine du soir était le stoppeur le plus axial. Lamentable dans le mur sur l'ouverture du score (où, avec Thauvin, ils laissent un trou béant), il a été en retard sur Mbappé pour l'empêcher de marquer le deuxième but. Ridiculisé par le jeune attaquant monégasque dans la surface peu après, il n'a pas bien joué la ligne sur le troisième but. Heureusement qu'il a toujours essayé de parler, motiver ses partenaires mais c'est une prestation apocalyptique pour le Portugais.
Doria (4.5) : le Brésilien a donc fait son retour dans l'axe au poste stoppeur gauche. Comme Sertic, il n'a pas été exceptionnel mais a évité le pire à plusieurs reprises. Néanmoins, les attaquants de la Principauté étaient meilleurs que lui.
William Vainqueur (5) : auteur de la faute très contestable à l'origine du coup-franc de l'ouverture du score, il a fait quelques belles interventions mais n'a pas assez pesé dans l'entrejeu. Il est sorti à 20 minutes de la fin.
André-Frank Zambo-Anguissa (4) : entré à la place de Vainqueur, on l'a vu à quelques reprises sur des interventions et récupération mais a surtout raté une tête alors qu'il était bien placé dans la surface.
Maxime Lopez (3.5) : dans un milieu à deux, il a été largement dominé par les Monégasques et n'est pas du tout parvenu à tirer son épingle du jeu. Il est sorti pour le dernier quart d'heure du temps réglementaire.
Florian Thauvin (3.5) : après deux frappes sans danger, il a été lamentable dans le mur sur le premier but des Azuréens. Auteur du centre décisif du premier but alors qu'il était sur l'aile gauche, on ne l'a ensuite vu que sur un bon numéro dans la surface ponctué par un tir sans angle non cadré.
Dimitri Payet (4) : il a commencé par un tir complètement loupé alors qu'il était bien placé à l'entrée de la surface. Il a surtout fait une très belle reprise de demi-volée précise pour la première égalisation. On l'a ensuite très peu vu si ce n'est sur un coup-franc dans le mur à la fin des arrêts de jeu.
Clinton Njie (3) : trop esseulé face aux défenseurs de l'ASM, il s'est battu et démené mais ça n'est pas assez.

Alors que les Monégasques ont largement dominé cette rencontre, ils n'ont jamais réussi à faire le break ce qui a permis à des Olympiens globalement très réalistes de revenir trois fois au score alors qu'ils ont été peu dangereux. Néanmoins, au final la logique a été respectée et les Marseillais ont été battus.
Individuellement, le capitaine Rolando a souffert le martyr face aux jeunes et talentueux attaquants Monégasques. Le meilleur, même s'il est à l'origine du dernier but adverse, semble être Rémy Cabella pour ses deux buts.
L'OM a donc encore encaissé énormément de buts (4 contre Monaco lors des 3 confrontations cette saison et 9 en 3 jours au Vélodrome) mais a été moins ridicule que dimanche. Il faut maintenant se concentrer sur le championnat et essayer de battre les équipes du milieu et du bas du tableau pour remonter au classement, car pour ce qui est des équipes du haut de tableau, elles ne jouent pas dans la même catégorie.

par Seb le vendredi 03 mars 2017 à 13h12
Formation : un nouveau club amateur va dire oui
Garcia : "Psychologiquement, les gars sont beaucoup mieux"

Rolando : son actualité

4 réactions à cet article
03/03/2017 à 21:57
Patatinho
Patatinho

Perso, j'ai bien aimé la prestation de Sertic au milieu de terrain que ce soit niveau récupération que niveau relance. Du coup, je ne suis pas vraiment d'accord avec l'appréciation sur lui...
Ce serait intéressant de le voir à nouveau dans d'autres matchs au milieu contre des équipes moins fortes et je suis sûr qu'il est capable de rendre une bonne copie.

04/03/2017 à 11:56
marseille 93
marseille 93

sertic il faut le mettre devant la defense centrale en sentinelle

04/03/2017 à 14:01
Andres2010
OM

cette clemence envers fanni est confondante

04/03/2017 à 14:13
marseille 93
marseille 93


tu oublie rolando

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit