OM 2-0 Rennes : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est encore une prestation appliquée et sérieuse à domicile des Marseillais qui gagnent sans trembler face à une équipe rennaise en manque de caractère.

Les Olympiens sont condamnés à gagner au Vélodrome étant donné leurs piètres prestations à l'extérieur depuis quelques temps même face à des adversaires a priori plus faibles. Aujourd'hui c'est au tour des Rennais, pas loin derrière au classement, de rendre visite à l'équipe de Rudi Garcia.
L'entraineur marseillais doit faire face aux suspensions de Rod Fanni et Hiroki Sakai et doit donc revoir sa défense. Tomas Hubocan et Abou Diaby sont toujours blessés alors que Zinedine Machach et Aaron Leya Iseka sont encore avec l'équipe de CFA. C'est dans l'habituel 4-3-3 que les Marseillais débutent la rencontre avec Yohann Pelé dans le but, André-Frank Zambo-Anguissa récupère le poste d'arrière droit, Patrice Evra est à gauche avec le brassard, Rolando et Grégory Sertic sont les deux stoppeurs ; William Vainqueur est le milieu le plus bas alors que Maxime Lopez et Morgan Sanson sont plus proches des attaquants qui sont, de droite à gauche, Florian Thauvin, Clinton Njie et Dimitri Payet.
On retrouve Brice Samba, Henri Bedimo, Karim Rekik, Doria, Rémy Cabella, Bouna Sarr et Antoine Rabillard sur le banc. Saif-Eddine Khaoui est le 19ème homme et regarde ses partenaires depuis la tribune.

Les Olympiens démarrent fort mais Njie loupe la cible dans les premiers instants sur la meilleure occasion des 45 premières minutes. Ensuite, les Rennais arrivent à équilibrer les débats mais sans être trop dangereux.
En quelques minutes en début de seconde période, Njie puis Thauvin plient le match que les Marseillais terminent tranquillement.

L'homme du match


Morgan Sanson (6) : mobile et actif, on l'a vu faire un tir sur Costil peu après l'ouverture du score et surtout une belle remontée de balle ponctuée par une talonnade intelligente pour Thauvin pour le 2-0.

Les autres joueurs

Yohann Pelé (6) : une rencontre très tranquille pour le gardien marseillais qui a fait une belle relance à la main rapide pour Thauvin, une prise aérienne sûre et un bel arrêt sur un tir de loin.
André-Frank Zambo-Anguissa (5) : avec les suspensions de Sakai et Fanni, les deux seuls arrières droits de l'effectif, il a dépanné à ce poste. On l'a plus vu en première période avec notamment un centre un peu trop fuyant après un bon débordement. Avec plusieurs mauvaises passes, il est à créditer d'une prestation convenable.
Patrice Evra (5.5) : il a donc récupéré le brassard et n'a pas connu de problème défensif, si ce n'est qu'il a été pris de vitesse en fin de première période. Il a donné pas mal de longs ballons notamment le premier qui a été à l'origine d'une magnifique occasion pour Njie. Il est sorti pour le dernier quart d'heure car il est encore juste physiquement.
Doria (non noté) : entré pour les 15 dernières minutes alors que la rencontre était pliée, il n'a pas eu le temps de s'illustrer.
Rolando (4) : pas assez tranchant au marquage de Sio sur un centre, il a aussi fait une piteuse relance puis a été pris de vitesse dans la surface en fin de première période. Moins mis en danger après la pause, il est devenu capitaine à la sortie d'Evra.
Grégory Sertic (5) : il doit sa seconde titularisation à l'absence de Fanni et il a donc pris un poste de stoppeur droit. Auteur d'une lamentable passe pour Pelé qui a failli coûter un but aux siens en milieu de première période, il a ensuite été assez sûr avec une belle intervention en taclant en tout début de seconde période et une belle interception suivie d'une montée de balle. Il a tout de même été absent du marquage sur Said qui a eu une magnifique occasion de réduire le score.
William Vainqueur (6) : si ce n'est un carton évitable à l'heure de jeu, il a été présent et fait une rencontre très correcte.
Maxime Lopez (4.5) : si ce n'est un bonne récupération suivie d'une passe avant le repos, on l'a peu vu jusqu'à sa sortie dans le dernier quart d'heure.
Rémy Cabella (non noté) : il a remplacé Lopez pour un petit quart d'heure et a été trop altruiste sur un bon ballon dans la surface.
Florian Thauvin (6) : de bons dribbles et un relais avec Payet, un centre intéressant pour Payet, chanceux sur le premier but où sa déviation hasardeuse a été contrée et est revenu sur Njie, il a surtout marqué sur une superbe frappe enroulée le second but.
Dimitri Payet (5.5) : il a débuté par une percée plein axe ponctuée par un tir sur le haut de barre avant le quart d'heure de jeu. Il a ensuite décoché une frappe puissante sur Costil en milieu de première période. Après une reprise contrée en corner, un tir non cadré à la conclusion d'un contre rapide, il a été au départ de l'action de l'ouverture du score. Il a repiqué assez souvent dans l'axe, Njie se décalant à gauche avant de terminer le match, après l'entrée de Cabella, comme meneur de jeu axial dans un 4-2-3-1.
Clinton Njie (5.5) : positionné comme avant-centre avec la blessure de Gomis, il a commencé par un incroyable loupé avec un lob non cadré alors qu'il était seul devant Costil. Il a mal géré une bonne position en début de seconde mi-temps, puis fait un centre lamentable avant de voir son tir contré par un défenseur. Sur un contre, il a fait une passe intelligente pour Payet et a été opportuniste et précis pour ouvrir le score sur un ballon contré qui lui est revenu dessus.

C'est encore une prestation appliquée et sérieuse à domicile des Marseillais qui gagnent sans trembler face à une équipe rennaise en manque de caractère.
Individuellement, Morgan Sanson a semblé légèrement au-dessus de ses partenaires alors que Rolando a été le plus en difficulté.
Il faudra être bien meilleur dans une semaine contre le PSG pour éviter une défaite.

par Seb le lundi 20 février 2017 à 15h48
Eyraud : "Le temps était venu d'arrêter avec Diarra"
Motta : "L'OM, une équipe qui a changé"

Morgan Sanson : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit