Montpellier 3-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

En voulant être plus offensif, Garcia a déséquilibré son équipe qui a beaucoup souffert quand elle a perdu le ballon au milieu de terrain. De plus, avec une défense aussi friable l'addition est lourde mais logique.

Après deux 0-0 en championnat depuis l'arrivée de Rudi Garcia, les Olympiens doivent enfin marquer et l'emporter pour réellement progresser au classement.
Néanmoins avec la blessure de Bafétimbi Gomis et l'absence d'Aaron Leya Iseka (non retenu car il n'était pas au point de rassemblement), cela devrait être compliqué. Tomas Hubocan, William Vainqueur, Abou Diaby et Saif-Eddine Khaoui ne font pas non plus partie des 18 Marseillais dans l'Herault. L'entraineur olympien aligne un 4-3-3 avec Yohann Pelé dans le but, Rod Fanni, Rolando (le capitaine), Doria et Henri Bedimo de droite à gauche en défense ; Lassana Diarra, Rémy Cabella et Maxime Lopez sont les milieux de terrain ; Florian Thauvin, Clinton Njie et Romain Alessandrini Cabella sont les trois joueurs offensifs.
Le banc de touche est occupé par Brice Samba, Hiroki Sakai, Karim Rekik, André-Frank Zambo-Anguissa, Zinedine Machach, Bouna Sarr et Antoine Rabillard.

Montpellier ouvre rapidement le score grâce à une défense centrale phocéenne dépassée. Le début de match est compliqué à cause d'un OM déséquilibré avec peu de lien entre les joueurs défensifs et les offensifs. Petit à petit, les Marseillais reprennent du poil de la bête mais encaissent un autre but avant le repos sur une perte de balle au milieu de terrain.
Dès le retour des vestiaires, Fanni et Cabella sont remplacés par Sakai et Zambo-Anguissa pour tenter d'avoir un meilleur équilibre. Thauvin réduit rapidement le score mais, dans la foulée, Montpellier reprend deux buts d'avance ce qui coupe les jambes aux Olympiens qui s'inclinent nettement et logiquement.

L'homme du match

Florian Thauvin (5.5) : il a encore été l'attaquant le plus en vue avec de l'envie, de la mobilité et surtout un but où il était bien placé au second poteau pour placer sa tête. Par contre, il a encore mal tiré la plupart de ses corners et fait plusieurs tirs contrés.

Les autres joueurs

Yohann Pelé (4) : après une belle sortie à la limite de sa surface, il n'a pas pu bien détourner le tir de Mounié qui a permis à Boudebouz d'ouvrir rapidement le score. Il aurait aussi pu mieux faire sur le deuxième but car la frappe était sur lui. Pour le reste peu de travail et un troisième but encaissé où il a complètement été abandonné par ses défenseurs.
Rod Fanni (5) : malgré le retour de Sakai dans le groupe, il a été confirmé au poste d'arrière droit mais uniquement pour la première mi-temps où il a effectué une prestation correcte mais est très peu monté.
Hiroki Sakai (5) : il a donc pris la place de Fanni au repos et a commencé par un tacle raté. Il s'est ensuite montré très mobile et offensif mais a été maladroit techniquement, gâchant plusieurs belles opportunités. Notamment une où, bien parti dans le dos dans la défense, il a complètement loupé son tir du gauche alors qu'il était devant le but et aurait pu marquer.
Henri Bedimo (4.5) : battu plusieurs fois en vitesse (par Camara et Samson), il n'a guère été à son aise défensivement. Offensivement, on l'a peu vu mais une de ses montées a été à l'origne du but marseillais.
Doria (3.5) : très mal positionné sur l'ouverture du score où il a étonnamment suivi Rolando et Mounié au lieu de se repositionner (surtout qu'il avait beaucoup de retard), il n'a pas non plus suivi d'assez près Mounié qui a pu marquer tranquillement le troisième but. Une partie ratée pour le stoppeur gauche de l'OM.
Rolando (3.5) : le capitaine du soir (comme à Lille, Garcia en arrivant dans un nouveau club commence par faire tourner le brassard) a été battu en vitesse par Mounié sur la première action qui a permis à Montpellier d'ouvrir le score. Il n'est pas monté assez rapidement sur Boudebouz sur le deuxième but et a connu une soirée difficile comme toute l'équipe et en particulier la défense.
Lassana Diarra (4) : pas à son aise en première période, le nouveau dispositif tactique (avec un autre millieu défensif à ses côtés) lui a permis d'un peu mieux s'exprimer même s'il est encore très loin de son niveau de la saison passée.
Maxime Lopez (5) : encore dans le onze de départ, il a montré beaucoup de mouvements et fait quelques bonnes passes pour essayer de trouver l'intervalle. Au contraire de Diarra, le dispositif tactique de la seconde période lui a beaucoup moins bien convenu et on l'a donc moins vu après la repos. Il aussi été à l'origine du deuxième but héraultais avec une perte de balle dans l'entrejeu.
Rémy Cabella (4.5) : si ce n'est un centre-tir depuis la droite détourné par le gardien en début de match, il n'a pas réussi à faire le lien entre ses défenseurs et ses attaquants. Il est sorti à la mi-temps pour faire entrer un joueur moins offensif pour rééquilibrer l'équipe.
André-Frank Zambo-Anguissa (4.5) : il a donc pris la place de Cabella mais a joué plus bas pour avoir une équipe moins déséquilibrée. Cela a porté ses fruits avec une équipe moins en difficulté mais sa prestation individuelle a été très médiocre avec peu d'impact à la récupération et quelques ballons perdus.
Romain Alessandrini (4.5) : pour sa première comme titulaire cette saison, il a évolué ailier gauche. Son début de rencontre a été compliqué avec plusieurs pertes de balle. Mieux en seconde mi-temps (à noter qu'il a tenu tout le match), il a fait deux bons centres pour Thauvin et sur le second, son équipe a marqué.
Clinton Njie (3) : avec l'absence de Gomis, il a évolué en position d'avant-centre. Après un centre raté et une belle accélération sur l'aile gauche, il aurait dû égaliser sur un super travail dans la surface mais il a loupé son extérieur du droit alors qu'il avait fait le plus dur. Signalé plusieurs fois hors-jeu, il est sorti à une dizaine de minutes de la fin après une prestation ratée.
Antoine Rabillard (non noté) : il a donc joué les dernières minutes à la place du Camerounais sans avoir le temps de s'illustrer.

En voulant être plus offensif, Garcia a déséquilibré son équipe qui a beaucoup souffert quand elle a perdu le ballon au milieu de terrain. De plus, avec une défense aussi friable l'addition est lourde mais logique.
Les performances individuelles n'ont pas été bonnes. Seul Florian Thauvin sort (un peu) du lot. Clinton Njie a été le moins bon.
Après la trève internationale les Olympiens recevront Caen pour essayer d'enfin gagner en espérant que le travail de Rudi Garcia pendant ses deux semaines portent ses fruits.

par Seb le dimanche 06 novembre 2016 à 05h47
Garcia a fait beaucoup d'erreurs, juge Benarbia
Vasseur juge "compliqués" certains choix de Garcia

Maxime Lopez : son actualité

1 réaction à cet article
06/11/2016 à 12:41
Vasco93
Vasco93

5 à Fanni vous êtes gentil, sur le 1er but il revient sur Boudebouz dont il voit bien qu'il est tout seul et devant lui en faisant son footing de décrassage..c'etait le retour du Fanni en tong qui rentre de la plage

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit