OM 1-0 Metz : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM emporte donc un match où les défenses ont été très faibles mais ils ont eu un peu plus de réussite offensive que les Messins.

Après la trêve internationale, les Marseillais reçoivent Metz pour essayer de remonter au classement. C'est aussi l'occasion de devenir l'équipe qui a joué le plus de matches dans l'élite du foot français depuis le début du professionnalisme et cela devrait aussi être, enfin, le dernier match de l'ère Louis-Dreyfus.
Abou Diaby et Romain Alessandrini sont toujours en phase de reprise alors que Rémy Cabella est blessé. André-Frank Zambo-Anguissa est suspendu. Zinedine Machach a quant à lui été laissé à la disposition de la réserve. Franck Passi aligne un 4-4-2 sans surprise : Yohann Pelé est le gardien de but, Hiroki Sakai l'arrière droit, Henri Bedimo le latéral gauche, Rod Fanni et Doria les stoppeurs ; William Vainqueur et Lassana Diarra (le capitaine) sont les milieux récupérateurs avec Florian Thauvin et Bouna Sarr plus haut et sur les ailes ; Clinton Njie est en retrait de Bafétimbi Gomis à la pointe de l'équipe phocéenne.
Les remplaçants sont Brice Samba, Karim Rekik, Rolando, Tomas Hubocan, Maxime Lopez, Said-Effine Khaoui et Aaron Leya Iseka.

Après une bonne entame messine, Gomis ouvre le score au quart d'heure de jeu grâce aux largesses de la défense des Grenats sur un corner. Par la suite, il y a pas mal d'actions de part et d'autres mais pas d'autres buts avant le repos.
La seconde période est assez équilibrée avec pas mal d'opportunités des deux côtés mais pas de but et l'OM, qui a encore tremblé en fin de match, conserve la victoire.

L'homme du match

Lassana Diarra (6) : le capitaine était enfin de retour après un mois et demi d'absence. Son expéricence, son placement et son aisance technique ont fait du bien à son équipe même s'il est encore loin de son meilleur niveau.

Les autres joueurs

Yohann Pelé (5.5) : une superbe sortie dans les pieds d'Erding pour éviter l'égalisation et une sortie très limite sur un corner mais finalement peu de travail pour le dernier rempart malgré le grand nombre d'actions messines.
Hiroki Sakai (4.5) : doublement battu en milieu de première mi-temps sur une action ce qui a donné une superbe occasion aux Lorrains, on l'a peu vu offensivement. Par contre, il a été assez présent en fin de rencontre avec une touche rendue aux Lorrains, une action où il a failli marquer contre son camp puis plusieurs têtes pour dégager le ballon.
Henri Bedimo (5) : passé en début de match sur un débordement puis auteur d'un bon centre pour Gomis, on l'a surtout vu défensivement en seconde mi-temps, faisant son boulot correctement.
Rod Fanni (5.5) : il a alterné les bonnes interventions et des erreurs pour une prestation moyenne.
Doria (5.5) : de retour après sa suspension, le stoppeur gauche a souvent eu Erding dans sa zone. Il a commencé par une bonne interception pour rattraper une erreur de Fanni mais a eu mal face à la vivacité de l'attaquant turc. Néanmoins, dans l'ensemble il a fait un match convenable.
William Vainqueur (4.5) : relativement peu de présence malgré une position plus haute sur le terrain avec la présence de Diarra, il a été l'auteur d'une prestation décevante avant de sortir blessé à une vingtaine de minutes de la fin.
Maxime Lopez (non noté) : entré pour jouer milieu défensif pendant le dernier quart du match, il a surtout bien gardé le ballon quand son équipe en avait besoin.
Bouna Sarr (4.5) : encore titularisé grâce à l'absence de Cabella, il a évolué sur la gauche. On l'a vu faire un bon rush conclu par un tir non cadré, une tête sur un corner de Thauvin et une frappe sur le gardien. C'est bien peu pour un peu plus d'une heure jouée.
Aaron Leya Iseka (non noté) : entré pour une demi-heure, si ce n'est une bonne prise de balle et une frappe ratée on l'a peu vu.
Florian Thauvin (5.5) : l'ailier droit a été le tireur du corner à l'origine du but. Ensuite, il a effectué un bon numéro dans la surface mais a raté son tir. Il a été moins actif en seconde mi-temps.
Clinton Njie (5) : il a fait beaucoup de tirs mais a soit raté le cadre, soit tiré sur le gardien manquant donc de précision. Il est sorti en fin de match.
Tomas Hubocan (non noté) : il a joué les derniers instants pour consolider la défense et garder le résultat.
Bafétimbi Gomis (5) : après une tête ratée en début de match alors qu'il était très bien placé sur un bon centre de Bedimo, il a marqué le seul but du match après une première tête renvoyée par le gardien sur son pied. Auteur d'un retour défensif raté qui aurait dû coûter un penalty avant l'heure de jeu, il a aussi perdu un duel perdu face à Didillon à 20 minutes de la fin.

L'OM emporte donc un match où les défenses ont été très faibles mais ils ont eu un peu plus de réussite offensive que les Messins.
Individuellement, difficile de désigner les meilleur et pire Marseillais tellement la médiocrité a marqué cette rencontre, peut-être Lassana Diarra pour le meilleur et Bouna Sarr pour le pire.
Les joueurs de Franck Passi remontent donc au classement mais on se souviendra de cette rencontre comme l'ultime de la piteuse ère Louis-Dreyfus qui devrait enfin prendre fin. Dans une semaine, le déplacement au Parc sera une rencontre bien différente face à un adversaire d'une toute autre qualité et où il faudra éviter une lourde défaite.

par Seb le mardi 18 octobre 2016 à 09h23
McCourt ne veut pas acheter le Vélodrome
McCourt veut conserver Boli

Lassana Diarra : son actualité

1 réaction à cet article
18/10/2016 à 09:42
Zek
Zek

Bouna Sarr il faut le sortir impérativement il ne sert à rien. Ca permettrait de renforcer le milieu, ce dont on aura bien besoin à Paris et pour toute la suite de la saison.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit