OM 2-1 Nantes : ça fait du bien au moral

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM accueillait Nantes, pour le compte de la septième journée du championnat de Ligue 1. il s'est imposé 2-1, après avoir souffert dans les dernières minutes.

Confronté à plusieurs absences, Franck Passi a composé avec les joueurs à sa disposition. Il a notamment aligné une charnière centrale inédite, Rod Fanni étant titularisé pour la première fois depuis son retour. La compo olympienne : Pelé - Sakai, Fanni, Doria, Bedimo - Vainqueur, Anguissa - Thauvin, Cabella - Njie, Gomis.

Le match n'a pas mis longtemps à se débrider. A la suite de la première incursion nantaise, Sala est parvenu à dévier dans le but la tête d'un coéquipier, après un corner (0-1, 3e). Un gros coup sur la tête des hommes de Passi, qui semblent pris dans l'engrenage d'une spirale négative... Les Phocéens ont réagi par le biais d'une superbe volée de Thauvin, qui est passée juste au-dessus des buts de Riou (6e). Gomis, bien servi par Sakai en retrait, a placé un ballon détourné de manière incroyable par le portier nantais (10e). En début de rencontre, la tension était palpable, au sein de l'effectif marseillais. Plusieurs Phocéens se sont ainsi invectivés. La preuve que les mauvais résultats commencent à faire du dégât. À la suite d'un coup franc de Thauvin, Gomis n'est pas parvenu à pousser le ballon au fond des filets. Les actions se sont enchaînées. Sakai a très mal négocié un face à face avec le gardien (18e), tandis qu'un Nantais a repoussé un ballon sur la ligne de la poitrine, dans la continuité de l'action (19e). Des actions très franches et que l'on espérait ne surtout pas regretter...

Mais, après un magnifique une-deux avec Gomis, Njie est parti inscrire le but de l'égalisation, trouvant le petit filet de l'intérieur du pied droit (1-1, 22e). Une égalisation plus que logique qui faisait beaucoup, beaucoup de bien. Dans les minutes qui ont suivi, la rencontre a été plus équilibrée, les Nantais paraissant moins timorés, tandis que les Phocéens ont accusé un peu de fatigue. Chaque action olympienne a semblé pouvoir aller au bout. Malheureusement, l'inverse était peut-être vrai aussi. Toujours est-il que Gomis a mangé la feuille de match, après que Sakai se soit arraché pour récupérer le ballon (36e). L'attaquant était seul face au but, et le portier nantais avait déjà plongé... Dommage ! Côté opposé, Pelé a sorti une frappe lourde de Harit (38e). Après une perte de balle très évitable de Thauvin, Bedimo a dégagé un ballon qui a rebondi sur Doria et est passé proche du but de Pelé (44e).

Njie

Malgré toutes leurs actions, les Marseillais sont revenus au vestiaire dos à dos avec les Nantais. Du bon et du moins bon, en première période. Mais on ne peut pas se contenter d'un nul...

Gomis a encore manqué d'adresse, après avoir longuement préparé sa tête, sur un corner de Thauvin. L'attaquant a expédié une tête surpuissante... au-dessus du but de Riou (48e). Il a pu reprendre confiance quatre minutes plus tard, après avoir transformé un penalty qu'il avait lui-même provoqué (2-1, 53e). Loin de baisser de rythme, les Marseillais ont ensuite campé côté nantais, nous gratifiant de belles séquences collectives. Peu de situations dangereuses, toutefois, si ce n'est une reprise de Njie qui est passé à côté du but de Riou (61e). Les Canaris n'ont pas abdiqué et ont réalisé une belle action collective qui s'est terminée par une tête de Thomasson, heureusement bien captée par Pelé (68e). Sarr est entré à la place de Njie (70e).

Fanni

Peu à peu, les Nantais ont repris pied dans la rencontre, certains Olympiens accusant le coup physiquement. Bedimo, sur le côté gauche, a parfois paru à la limite de la rupture. Khaoui a remplacé Thauvin, lequel paraissait un peu moins en cannes et a été acclamé par le public (77e). Les hommes de Passi ont eu une seconde grosse alerte sur une reprise en force de Gillet qui a percuté la transversale (79e). Bammou, quoiqu'il fût entouré par plusieurs joueurs, est parvenu à déclencher une frappe bien interceptée par Pelé (80e). Le bloc phocéen a clairement reculé. Fanni a sauvé son équipe sur un centre toujours venu du côté de Bedimo (84e). Inquiet de la tournure des événements, le staff phocéen a fait entrer Hubocan à la place de Cabella (85e). Le Slovaque a pris position au milieu du terrain, juste devant la défense centrale.

Les Olympiens ont terminé la rencontre dans leur camp, à défendre, en attendant que le chronomètre tourne. Ils ont finalement tenu le score jusqu'au bout, enfin... Une victoire qui devrait faire beaucoup de bien aux Olympiens et, enfin, leur donner un peu de sérénité pour préparer leur prochain match. Fanni a fait un très bon retour, bien qu'il manque de rythme, et Doria s'affirme peu à peu comme un très bon défenseur central. Enfin, Gomis, Thauvin et Njie commencent à bien se trouver. Ouf !

par FootMarseille le dimanche 25 septembre 2016 à 22h42
OM 1-1 Nantes : c'est la mi-temps
Gomis : "Aller chercher un succès à Angers"

Matheus Doria : son actualité

4 réactions à cet article
25/09/2016 à 22:56
bernardromed
bernardromed

Une victoire qui fait du bien aux supporters.

Merci Gomis, il bouffe la feuille et il a les cojones de tirer ce peno qui nous donne la victoire.
Le milieu et la défense fait toujours très peur, et cerise on the cake notre
"el lowcost" a fait un coaching a l'envers.
Il dégage les seuls mecs qui faisaient peur au Nantais pour mettre des fantômes à la place.
L'arbitrage a été étonnamment en notre faveur, et la bonne mère aussi.
Une victoire inespérée et très inquiétante aussi.
McCourt vite un vrai coach et une vraie défense.

25/09/2016 à 23:03
Aceboss
Aceboss

EL LOCAL
EL LOW COST
LE BOULET !!
Allez, ouste,dehors !!

26/09/2016 à 01:15
Jeremloveom
Jeremloveom

La fin de match m'a fait pitié sincèrement.. Aucune sérénité, c'était n'importe quoi.

26/09/2016 à 10:30
gegedemars
OM

bonjourvous êtesjamaiscontentla victoire etais très importantepour les points et surtout pour la tête on a la chancequ'il y a une bonne embianse.... mais je confirmevivement le nouveau présidentcarl'actuelnous auraisfait tombé en cinquième division . l'OM à jamais ....

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit