Angers 0-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Face à des Angevins très timides et, même sans être exceptionnels, les Olympiens ont montré un peu de jeu et pas de période d'errement ce qui n'était pas arrivé depuis de longs mois. L'OM renoue donc avec la victoire après 11 matches de championnat sans succès et assure mathématiquement son maintien.

Avec les défaites de Reims et Ajaccio, l'OM, qui joue le dernier match de cette 36ème journée, respire mieux et un nul à Angers doit permettre aux Olympiens de se maintenir même si, vu le niveau de jeu actuel, ne pas perdre en Anjou sera bien compliqué.
Surtout que Franck Passi est privé de nombreux joueurs, notamment tous ses milieux défensifs. En effet, Mauricio Isla et Abou Diaby sont blessés alors qu'Alaixys Romao est suspendu et Lassana Diarra est quand même dans le groupe malgré sa récente blessure. De plus, Rolando et Georges-Kevin Nkoudou sont aussi à l'infirmerie et Paolo De Ceglie n'a pas été retenu. Franck Passi reste sur un 4-4-2 avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, une défense composée de droite à gauche par Javier Manquillo, Nicolas Nkoulou, Karim Rekik et Benjamin Mendy ; André-Frank Zambo-Anguissa et Abdelaziz sont les milieux défensifs axiaux ; Florian Thauvin et Romain Alessandrini évoluent comme milieux offensifs sur les ailes ; Steven Fletcher et Michy Batshuayi sont les deux attaquants de pointe.
Yohann Pelé, Brice Dja Djédjé, Stéphane Sparagna, Lassana Diarra, Lucas Silva, Rémy Cabella et Bouna Sarr sont les remplaçants. Lucas Ocampos n'est pas sur la feuille de match.

Alors que les débats sont plutôt équilibrés, Batshuayi ouvre le score en milieu de première période et l'OM mène relativement logiquement au repos.
Les Marseillais gèrent sans forcer la seconde période pour une victoire, enfin.

L'homme du match

Nicolas Nkoulou (6.5) : battu de la tête sur le premier centre, il a ensuite gagné la plupart des duels aériens et fait de bonnes interventions.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : un tir de loin, un long coup-franc facile dans les arrêts de jeu pour une partie très tranquille pour le gardien phocéen.
Javier Manquillo (5) : en difficulté en début de match par la vitesse de son adversaire direct, il s'est concentré à défendre assez proprement dans l'ensemble par la suite.
Benjamin Mendy (4.5) : beaucoup de petites imprécisions pour l'arrière gauche aussi bien en position défensive qu'offensive.
Karim Rekik (5.5) : moins en vue que l'autre stoppeur, il a aussi été battu sur le premier ballon mais ensuite tenu le choc face aux timides attaquants angevins.
André-Frank Zambo-Anguissa (6) : titularisé grâce aux multiples absences au poste de milieu de terrain, il a eu une très belle présence et montré de l'envie mais il a fait quelques maladresses et été parfois imprécis. Il a ainsi été l'auteur d'une grosse faute devant la surface alors qu'il venait de perdre le ballon après l'avoir maitrisé.
Abdelaziz Barrada (6.5) : comme lors de ses récentes entrées en jeu, il était milieu défensif et a fait une bonne prestation avec surtout de bons mouvements et passes vers l'avant. Il a ainsi effectué un bon centre pour Batshuayi et une belle ouverture pour Alessandrini. Il est sorti à 20 minutes de la fin.
Rémy Cabella (non noté) : il a donc pris la place du Marocain et a joué à gauche avant de rapidement passer dans l'axe sans avoir le temps de s'illustrer.
Romain Alessandrini (5) : de retour dans le onze de départ, il a joué sur l'aile gauche. Il a commencé par une reprise de volée ratée sur un coup-franc mal renvoyé puis on ne l'a presque plus vu en première mi-temps. Après la pause, il a effectué une belle percée plein axe suivie d'une passe précise. Avant de sortir, il a placé un tir non cadré sur un super contre alors qu'il aurait pu se rapprocher du but.
Lassana Diarra (non noté) : il a joué le dernier quart de la rencontre et a apporté son expérience par son placement et ses repositionnements défensifs.
Florian Thauvin (3.5) : positionné à droite, il n'a rien réussi et, outre ses mauvais choix et ses imprécisions alors qu'il était bien placé, il a eu la bonne idée de laisser le ballon à Batshuayi sur l'action de l'ouverture du score. Il est sorti dans le dernier quart d'heure.
Bouna Sarr (non noté) : il a donc pris la place et le poste du joueur de Newcastle. Bien placé dans la surface il a atrocement mal joué un très bon ballon et a piteusement botté un corner.
Steven Fletcher (5.5) : il s'est mis en évidence sur de belles passes et remises notamment sur le seul but du match. Assez présent en première mi-temps, on ne l'a presque pas vu après la pause et il a fini sur l'aile gauche par choix tactique de Passi pour renforcer le milieu.
Michy Batshuayi (6) : il a commencé par un incroyable raté sur un bon centre de Barrada alors qu'il était devant seul le but, mais peu après il n'a pas raté le cadre alors qu'il était décalé sur la droite. Avant le repos, après un bel enchainement plein axe son tir est passé d'un rien à côté du poteau. En seconde mi-temps, il a perdu un duel face au gardien après une super remise de Fletcher. Il a écopé d'un carton idiot en fin de match pour ne pas avoir donné le ballon pour une touche.

Face à des Angevins très timides et, même sans être exceptionnels, les Olympiens ont montré un peu de jeu et pas de période d'errement ce qui n'était pas arrivé depuis de longs mois. L'OM renoue donc avec la victoire après 11 matches de championnat sans succès et assure mathématiquement son maintien.
Individuellement, Nicolas Nkoulou, efficace, a été le meilleur alors que Florian Thauvin a été le moins bon.
Il reste donc deux matches aux Olympiens pour se préparer à éviter le ridicule en finale de la Coupe de France et espérer. L'espoir, c'est bien la seule chose qu'il reste à ce triste OM version 2015-16...

par Seb le lundi 02 mai 2016 à 10h04
L'OM à Troyes sans Michy Batshuayi
Gignac serait prêt à revenir à l'OM

Michy Batshuayi : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit