OM 0-0 Bordeaux : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Heureusement que Bordeaux n'était venu prendre qu'un point car les Marseillais auraient pu jouer toute la nuit et n'auraient sans aucun doute pas marqué. La pauvreté de l'animation offensive phocéenne de l'OM fait peur ou pleurer, ça dépend comment on voit les choses...

Alors que l'OM est aux portes de la relégation avec un niveau de jeu effrayant (surtout au Vélodrome) depuis des mois et des résultats complètement en berne depuis quelques semaines, la direction ne bouge pas et il faut que les joueurs se secouent eux-mêmes pour prendre les quelques points qui manquent pour assurer leur place dans l'élite. L'adversaire du soir, Bordeaux, est juste devant au classement mais avec 3 points de plus.
L'effectif est privé de Romain Alessandrini (suspendu), Lassana Diarra et Abou Diaby (blessés). Michel a laissé en CFA Stéphane Sparagna et André-Frank Zambo-Anguissa alors que Paolo De Ceglie et Abdelaziz Barrada n'ont pas été retenus. L'entraineur espagnol aligne un 4-2-3-1 avec plusieurs changements : le capitaine Steve Mandanda reste dans le but, Javier Manquillo est sur la droite de la défense, Benjamin Mendy à gauche, Nicolas Nkoulou et Karim Rekik dans l'axe ; Mauricio Isla et Lucas Silva sont les récupérateurs alors que Rémy Cabella (dans l'axe), Bouna Sarr (à droite) et Florian Thauvin (à gauche) doivent animer le jeu ; Steven Fletcher est l'avant-centre.
Yohann Pelé, Brice Dja Djédjé, Rolando, Alaixys Romao, Georges-Kevin Nkoudou, Lucas Ocampos et Michy Batshuayi sont sur le banc.

Dans un stade hostile, les Olympiens ont le ballon et les (petites) occasions mais ils ne parviennent pas à marquer avant la pause.
Après le repos, les Marseillais ont toujours le ballon mais moins d'opportunités car ils sont incapables de produire du jeu. Heureusement que Bordeaux n'était venu pour gagner et c'est un triste 0-0 qui ponctue ce match.

L'homme du match

Nicolas Nkoulou (6) : de bonnes interventions pour le stoppeur camerounais qui a probablement été le meilleur joueur de son équipe.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6) : sauvé par sa barre juste avant le repos, il a repoussé un tir à bout portant sur son poteau après un cafouillage devant son but à l'heure de jeu. En fin de match, il a stoppé une frappe de loin sur lui et effectué une belle sortie devant Crivelli.
Javier Manquillo (5.5) : préféré à Dja Djédjé, il a retrouvé le couloir droit et a été combatif mais pas été assez offensif.
Benjamin Mendy (4) : de retour de blessure, il a essayé offensivement mais n'a pas été dominateur défensivement. Il a ainsi été battu sur une touche par Poko qui a pu tirer au but en première mi-temps. En seconde, il a fait une double grossière erreur en voulant protéger un ballon qui allait sortir en touche puis un six mètres.
Karim Rekik (5) : très étonnamment dans le onze de départ après sa prestation cataclysmique du week-end dernier. Il a pris un carton pour une grossière faute et a surtout été ridiculisé par Ounas ce qui a donné la meilleure occasion de la première mi-temps aux Bordelais. Par la suite, il a mis de l'envie et de l'agressivité pour éviter le pire.
Mauricio Isla (4.5) : il a joué la première période et a été discret.
Alaixys Romao (4.5) : il a donc pris la place et le poste du Chilien après la pause mais sans faire mieux.
Lucas Silva (4.5) : de retour dans le onze de départ, on l'a très peu vu et est sorti à 20 minutes de la fin, visiblement fatigué.
Michy Batshuayi (non noté) : il a remplacé le milieu brésilien et n'a rien pu faire.
Rémy Cabella (5) : actif et volontaire, il a essayé de déstabiliser la défense bordelaise avec des montées de balles et percées mais sans succès. Il a aussi placé une frappe sur le gardien depuis l'entrée de la surface.
Bouna Sarr (4) : aligné sur l'aile droite, il a débuté par un tir du gauche sur le gardien en tout début de match pour la meilleure occasion des siens de toute la rencontre. Ensuite, il a essayé mais a été trop brouillon. Il a notamment gâché un super contre en début de seconde période où il a lamentablement perdu le ballon à cause d'une piteuse conduite de balle.
Florian Thauvin (4.5) : enfin côté gauche dès l'entame d'un match, il a tiré deux bons coup-franc, fait une frappe avec rebond pour un début de match intéressant. Il a ensuite disparu et est logiquement sorti à l'heure de jeu.
Georges-Kevin Nkoudou (non noté) : il a donc joué la dernière demi-heure sur l'aile gauche et a fait deux bonnes percées.
Steven Fletcher (4) : titularisé comme avant-centre, on l'a vu sur quelques têtes mais sans danger pour les Girondins. Pour le reste, très peu d'influence et de présence. Il a aussi placé deux frappes du gauche en fin de match mais Prior n'a pas tremblé.

Heureusement que Bordeaux n'était venu prendre qu'un point car les Marseillais auraient pu jouer toute la nuit et n'auraient sans aucun doute pas marqué. La pauvreté de l'animation offensive phocéenne de l'OM fait peur ou pleurer, ça dépend comment on voit les choses...
Individuellement, Nicolas Nkoulou a paru le meilleur alors que Steven Fletcher le moins bon.
Dans une semaine c'est un déplacement en Principauté face à Monaco qui n'est plus le dauphin du PSG mais qui est à plusieurs années lumières de l'OM à l'heure actuelle.

par Seb le lundi 11 avril 2016 à 09h15
OM-Bordeaux plonge Canal Plus dans l'embarras
Nkoudou n'en veut pas au public

Nicolas Nkoulou : son actualité

1 réaction à cet article
11/04/2016 à 10:40
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Vous notez encore pas si mal. Certains joueurs méritaient moins.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit