Bastia 2-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est la première défaite à l'extérieur en championnat depuis très longtemps et cela fait craindre le pire pour cette fin de saison car le niveau de jeu depuis des semaines est affolant. Il va falloir que les joueurs et le staff réalisent qu'il faut très rapidement prendre quelques points pour se sauver car le rythme et la qualité actuelle de l'équipe méritent la Ligue.

Après la trève internationale, qui a enfin permis aux supporters olympiens de souffler et d'éviter un week-end avec une prestation lamentable de leur équipe, le calvaire de cette fin de saison reprend à Bastia, où les Marseillais espèrent enfin faire une bonne prestation et se rapprocher du maintien, seul objectif de ces derniers matches de Ligue 1.
Benjamin Mendy, Nicolas Nkoulou, Mauricio Isla et Abdelaziz Barrada, blessés ou malades ne sont pas partis en Corse tout comme Stéphane Sparagna et André-Frank Zambo-Anguissa, retenus en CFA. Michel aligne un 4-2-3-1 avec son capitaine Steve Mandanda dans le but, Brice Dja Djédjé à droite de la défense, Javier Manquillo à gauche, Karim Rekik et Rolando dans l'axe ; Abou Diaby et Lassana Diarra sont les milieux défensifs alors que Florian Thauvin, Rémy Cabella et Georges-Kevin Nkoudou (de droite à gauche) évoluent derrière Steven Fletcher.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Paolo De Ceglie, Alaixys Romao, Lucas Silva, Romain Alessandrini, Bouna Sarr et Michy Batshuayi. Lucas Ocampos n'est pas sur la feuille de match.

Les Marseillais ont le ballon en première période mais les banderilles (plutôt qu'occasions) sont équilibrées.
Dès l'entame de la seconde période, Bastia marque deux buts grâce à un Rekik auteur d'incroyables erreurs. Avec les entrées de Batshuayi et Alessandrini, l'OM joue les 30 dernières minutes avec 6 attaquants et Batshuayi arrive à réduire le score. L'exclusion d'Alessandrini enlève tous les espoirs aux Phocéens de revenir au score.

L'homme du match

Brice Dja Djédjé (5.5) : assez offensif durant l'heure passée sur le terrain, on l'a notamment vu sur un bon une-deux avec Thauvin pour un centre dangereux. Il est assez étonnement sorti à l'heure de jeu alors qu'il était un des moins à blâmer.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (4.5) : quasiment pas sollicité de tout le match, on ne l'a vu que sur une bonne sortie loin de son but et peu après, il a été en retard et a concédé un penalty essayant de rattraper les erreurs de sa défense.
Lucas Silva (non noté) : il a remplacé l'arrière droit ivoirien pour les 30 dernières minutes et n'a rien amené.
Javier Manquillo (4.5) : encore à gauche avec l'absence de Mendy, si ce n'est un geste incroyablement dangereux en toute fin de match, on ne l'a guère vu et il n'a pas été assez offensif.
Rolando (4) : très lent sur le premier but où il n'a pas réussi à venir contrer Kamano, il a globalement eu du mal pourtant face à des attaquants bien timides.
Karim Rekik (2.5) : auteur d'un bon tacle dans la surface pour éviter un tir de près sur un centre en retrait, il a ensuite été pris de vitesse mais est bien revenu dans la surface. Après une première période convaincante, son entame de seconde période a été cataclismique avec un piteux alignement sur l'ouverture du score où il a été aussi incapable de renvoyer le centre ailleurs que dans son but. Dans la foulée, il a raté son intervention/relance et a été à l'origine du penalty du second but. Ses erreurs ont mis son équipe à genou.
Abou Diaby (3.5) : après son entrée en jeu contre Rennes, c'était sa première titularisation. Souvent pas dans le tempo, il a eu un temps de retard sur de nombreuses interventions et est logiquement sorti à l'heure de jeu.
Michy Batshuayi (non noté) : il a pris la place de l'ancien d'Arsenal pour la dernière demi-heure. Il a fait un super numéro à l'entrée de la surface, dos au but, pour marquer, pour ce qui est le seul geste intéressant de cette rencontre côté marseillais.
Lassana Diarra (4) : pas dominateur comme à son habitude, il a souffert avec notamment un carton sur un contre où il a été pris de vitesse. Il est sorti peu après l'heure de jeu touché au genou.
Romain Alessandrini (non noté) : il a donc pris la place du numéro 10 pour une petite demi-heure. Il a botté et gâché un coup-franc excentré puis le suivant, plein axe, il l'a tiré sur Leca. A 5 minutes de la fin, il a anéanti les espoirs des siens en se faisant exclure pour un geste inutile et violent. Une attitude lamentable pour un joueur de son expérience.
Rémy Cabella (5) : il a été un des rares à essayer, à pousser, à tenter d'amener le ballon vers l'avant mais a plusieurs fois contesté au lieu d'essayer de récupérer le ballon. Il a tout de même été le dernier passeur sur la réduction du score.
Florian Thauvin (4.5) : il a débuté par un bon numéro sur la droite à la demi-heure où il a obtenu un coup-franc excentré qu'il a tiré directement sur le gardien. Il a ensuite tiré un autre coup-franc très bien placé dans le mur. Même s'il a été relativement présent, il a manqué de justesse.
Georges-Kevin Nkdoudou (4) : on l'a vu en première période avec un bon dribble dans la surface mais son centre a été contré. Il a ensuite obtenu un bon coup-franc. Très effacé après le repos, il a, bien placé dans la surface, raté un tir enroulé.
Steven Fletcher (3) : seul en pointe jusqu'à l'entrée de Batshuayi, on ne l'a vu que sur quelques retours au milieu de terrain et remises dos au but.

C'est la première défaite à l'extérieur en championnat depuis très longtemps et cela fait craindre le pire pour cette fin de saison car le niveau de jeu depuis des semaines est affolant. Il va falloir que les joueurs et le staff réalisent qu'il faut très rapidement prendre quelques points pour se sauver car le rythme et la qualité actuelle de l'équipe méritent la Ligue.
Individuellement, Karim Rekik, pour ses énormes bévues, est sans aucun doute le moins bon Marseillais. Pour le meilleur, plutôt le moins pire, peut-être Brice Dja Djédjé.
Dans une semaine c'est Bordeaux, qui est guère mieux classé que l'OM, qui vient au Vélodrome et les joueurs de Miche auraient une bonne idée de l'emporter...

par Seb le dimanche 03 avril 2016 à 20h53
L'OM chute à Bastia !
Michel a rencontré MLD

Karim Rekik : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit