OM 1-1 ASSE : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Avec une fin de match comme celle contre Lille il y a trois semaines, les Phocéens arrachent un nul sur la dernière action alors qu'ils auraient dû s'incliner vu la très faible prestation et le geste débile de Nkoulou qui a énormément pénalisé ses partenaires.

Trois jours après l'Europea Ligue, les deux équipes de L1 encore qualifiées pour cette compétition, se rencontrent au Vélodrome. Les Verts se battent pour le haut du tableau alors que les Blancs n'ont déjà plus rien à espérer en championnat.
Côté marseillais, Brice Dja Djédjé, Benjamin Mendy, André-Frank Zambo-Anguissa et Lucas Ocampos sont toujours blessés. Michel reste sur un 4-2-3-1 avec son capitaine Steve Mandanda comme dernier rempart, une défense composée de gauche à droite par Javier Manquillo, Rolando, Nicolas Nkoulou et Mauricio Isla ; la paire de récupérateurs est formée par Alaixys Romao et Lassana Diarra ; les trois milieux offensifs sont Rémy Cabella (dans l'axe), Florian Thauvin (à droite) et Georges-Kevin Nkoudou (à gauche) ; Steven Fletcher est l'avant-centre.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Karim Rekik, Abou Diaby, Lucas Silva, Abdelaziz Barrada, Romain Alessandrini et Michy Batshuayi. Paolo De Ceglie et Bouna Sarr ne sont pas sur la feuille de match.

La rencontre est insipide et il faut attendre l'heure de jeu pour voir quelque chose de remarquable avec l'expulsion de Nkoulou pour un geste complètement dangereux et totalement évitable. L'OM subit et s'incline logiquement en fin de match. Comme contre Lille, de manière totalement inespérée, sur la dernière action, les Olympiens égalisent par Batshuayi.

L'homme du match

Le supporter qui a eu la bonne idée de ne pas aller au stade ou regarder le match devant sa télé.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : il n'a rien eu à faire si ce n'est un centre difficile. Il n'a rien pu faire sur le but.
Mauricio Isla (5.5) : encore sur la droite de la défense, il a fait une prestation convenable.
Javier Manquillo (4.5) : concentré à son travail défensif, il n'est étonnemment pas allé sur le centreur sur le but alors qu'il était dernier défenseur car c'était, au départ, un corner olympien. On ne l'a pas vu offensivement.
Nicolas Nkoulou (3) : un match sans trop de problème jusqu'à ce tacle très dangereux et complètement inutile qui lui a valu un rouge logique. Il a laissé les siens en infériorité numérique pour la dernière demi-heure, ce qui leur a enlevé tout espoir de gagner.
Rolando (6) : balancé sur un corner offensif en début de match, il a , juste avant la pause, sur un autre corner, fait un contrôle de la poitrine mais a loupé sa reprise de volée. Auteur d'une super tacle dans la surface pour éviter un duel à son gardien, il n'a pas réussi à venir contrer le buteur vert peu après.
Alaixys Romao (5) : encore associé à Diarra, il a fait une rencontre convenable. A noter qu'il est passé stoppeur à la sortie de Nkoulou et avant l'entrée de Rekik.
Lassana Diarra (5) : moins dominateur que lors des derniers matches, on l'a quand vu faire une belle reprise de volée du plat du pied sur un corner en début de seconde période, sortie sur sa ligne par un Stéphanois. Son match restera marqué par son duel perdu au milieu de terrain qui est à l'origine du but de Monnet-Paquet.
Rémy Cabella (3.5) : peu avant l'heure de jeu, il a fait une belle percée de la gauche jusque dans la surface mais son tir a été dévié par Ruffier. Pour le reste, rien ou presque.
Karim Rekik (non noté) : il a pris la place de Cabella pour les 20 dernières minutes et a pris le poste de Nkoulou. On l'a vu sur un bon retour pour éviter le 2-0 en fin de match.
Florian Thauvin (3.5) : titularisé sur l'aile droite, si ce n'est un bon centre en retait pour Nkoudou en première mi-temps, on l'a peu vu et il n'a rien réussi. Il a logiquement cédé sa place après une heure de jeu.
Romain Alessandrini (non noté) : il a pris la place et le poste du joueur de Newcastle et a réussi à ne pas faire mieux que le titulaire avec plusieurs passes piteusement ratées. On l'a surtout vu faire du pressing et du repositionnement défensif à cause de l'infériorité numérique. Heureusement, il a bien tiré le dernier coup-franc qui a été une passe décisive.
Georges-Kevin Nkoudou (3.5) : une frappe de près sur Ruffier a été la première occasion des siens. Il n'a ensuite plus rien réussi.
Steven Fletcher (5) : encore dans le onze de départ, il a fait quelques bonnes remises dos au but mais n'a pas eu de ballon intéressant.
Michy Batshuayi (non noté) : il a pris la place et le poste de l'Ecossais pour le dernier quart d'heure. Il a été le sauveur inespéré en allant chercher un coup-franc sur le dernier ballon et en plaçant une belle tête très précise sur ce coup de pied arrêté.

Avec une fin de match comme celle contre Lille il y a trois semaines, les Phocéens arrachent un nul sur la dernière action alors qu'ils auraient dû s'incliner vu la très faible prestation et le geste débile de Nkoulou qui a énormément pénalisé ses partenaires.
Les performances individuelles ont été médiocres avec un Nicolas Nkoulou lamentable. Pour trouver le meilleur Olympien, il faut bien se creuser la tête, peut-être Mauricio Isla, auteur d'une prrestation sérieuse.
Il faudra tout donner jeudi au Pays Basque pour essayer de se qualifier en Ligue Europa sinon, on pourra déjà attendre l'été prochain pour espérer croire en quelque chose car cette équipe est effrayante de médiocrité.

par Seb le lundi 22 février 2016 à 11h25
Alessandrini : "un match difficile"
Benjamin Mendy endeuillé

Michy Batshuayi : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit