MHSC 0-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Alors que cette rencontre aurait du se terminer par 0-0 tristissime, les Phocéens enchaînent les prestations lamentables mais, cette fois, ils arrivent à l'emporter sur leur seule occasion et le seul tir cadré alors qu'lls n'ont réellement joué que 10 minutes.

Juste après la fin du Mercato et les arrivées de Thauvin et Fletcher, l'OM se déplace chez le voisin montpelliérain pour essayer de conserver la bonne dynamique à l'extérieur et rester dans le ventre mou du championnat.
Michel récupère quelques blessés mais Yohann Pelé, Benjamin Mendy, Abou Diaby, Lassana Diarra et Lucas Ocampos restent indisponibles. L'entraineur espagnol doit faire face à deux suspensions (Abdelaziz Barrada et Michy Batshuayi) et n'a pas retenu Lucas Silva alors que Steven Fletcher n'est arrivé qu'hier soir et donc pas encore qualifié. Michel aligne un 4-2-3-1 habituel avec son capitaine Steve Mandanda qui revient à son poste dans le but, Brice Dja Djédjé sur la droite de la défense, Javier Manquillo à gauche, Rolando et Nicolas Nkoulou dans l'axe ; Alaixys Romao et Mauricio Isla sont les milieux défensifs alors que Georges-Kevin Nkoudou, Rémy Cabella et Bouna Sarr (de gauche à droite) évoluent derrière Antoine Rabillard.
Le banc de touche est occupé par Florian Escales, Paolo De Ceglie, Karim Rekik, Stéphane Sparagna, André-Frank Zambo-Anguissa, Romain Alessandrini et Florian Thauvin. Julien Dacosta est le 19ème homme.

Encore une mi-temps soporifique lors d'un match de l'OM où ceux qui ont payé leur place doivent bien le regretter.
A l'heure de jeu, Sarr et Rabillard sont remplacés par Alessandrini et Thauvin ce qui fait que l'OM joue enfin. Nkoudou ouvre le score peu après et, dans la foulée, Thauvin se fait exclure pour un tacle violent et inutile. Les Marseillais tiennent leur victoire sans trop forcer malgré l'infériorité numérique.

L'homme du match

Brice Dja Djédjé (6) : très actif dans son couloir, il a essayé d'apporter de la percussion mais sans trop y réussir. Défensivement, il a tenu avec notamment un super tacle comme dernier défenseur face à Camara.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6) : il n'a donc été absent qu'un match et, pour son retour, il n'a guère été sollicité avec une frappe détournée et deux claquettes sur des centres tirs ainsi qu'un tir puissant en fin de match.
Javier Manquillo (5.5) : peu inquiété défensivement, il a un peu essayé de monter en seconde mi-temps et on l'a vu ainsi faire une belle percée à l'heure de jeu.
Rolando (5.5) : le Portugais ne s'est guère employé pour dominer ses adversaires directs.
Nicolas Nkoulou (5.5) : lui aussi a peu été sollicité et on l'a vu briller sur un bon retour acrobatique en fin de match.
Alaixys Romao (5.5) : de retour dans le onze de départ, il a joué plus haut qu'Isla ce qui lui a permis d'essayer de porter le ballon vers l'avant. Il a ainsi effectué une percée balle au pied jusque dans la surface où il aurait dû obtenir un penalty en début de seconde mi-temps.
Mauricio Isla (6) : il a beaucoup couru et pressé les milieux héraultais. Il a aussi été l'auteur d'une belle percée.
Rémy Cabella (3.5) : beaucoup d'erreurs et imprécisions pour le meneur de jeu marseillais qui n'a rien réussi.
Paolo De Ceglie (non noté) : rentré milieu gauche en fin de rencontre à la place du meneur de jeu, il n'a eu le temps que de prendre un carton inexplicable.
Bouna Sarr (2.5) : on ne l'a pas vu et en plus il a été lamentable sur les coups de pied arrêtés. Il est logiquement sorti à l'heure de jeu.
Florian Thauvin (non noté) : après 10 premières minutes intéressantes avec de l'envie et un réel apport, il a fait un tacle débile et inutile qui lui a valu un rouge qui a énormément handicapé son équipe.
Georges-Kevin Nkoudou (5) : assez peu présent sur son côté gauche, il est passé dans l'axe à la sortie et a été opportuniste pour ouvrir le score. Cette action a sauvé sa rencontre.
Antoine Rabillard (4) : étonnamment titularisé à la pointe de l'attaque avec la suspension de Batshuayi et l'arrivée tardive de Fletcher, il a mis de l'envie alors qu'il était très esseulé et n'a rien pu faire.
Romain Alessandrini (non noté) : de retour de blessure, il a joué la dernière demi-heure sur l'aile gauche. C'est dans cette position où il a été dans l'action de l'ouverture du score. Il est passé à droite après l'exclusion de Thauvin et a paru extrêmement fatigué assez longtemps avant la fin du match.

Alors que cette rencontre aurait du se terminer par 0-0 tristissime, les Phocéens enchaînent les prestations lamentables mais, cette fois, ils arrivent à l'emporter sur leur seule occasion et le seul tir cadré alors qu'lls n'ont réellement joué que 10 minutes.
Individuellement, beaucoup de prestations extrêmement faibles de la part des Marseillais avec un Bouna Sarr inutile et un Florian Thauvin lamentable. Difficile de désigner le meilleur Olympien, peut-être Brice Dja Djédjé.
Dimanche cela sera le choc contre le leader invaincu et il faudra de la combativité et de le volonté pour éviter une humiliation face à un adversaire qui ne joue pas sur la même planète que les Marseillais.

par Seb le mercredi 03 février 2016 à 12h40
Le coach du MHSC déçu du résultat
Rabillard : "Je dois continuer à travailler"

Georges-Kévin Nkoudou : son actualité

1 réaction à cet article
03/02/2016 à 13:47
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Seule la victoire est à retenir...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit