Lyon 1-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après un bon match, même s'ils ont trop reculé en fin de match, les Olympiens ont tenu le point du nul mais, sans un arbitrage honteux (notamment la non expulsion de Morel, le but de Michy injustement refusé, le coup-franc de l'égalisation totalement imaginaire), qui a fait tourner le match, comme trop souvent face à l'OL ces dernières saisons, ils auraient pu espérer la victoire.

Ce déplacement à Lyon est la première affiche en 2016 pour les Olympiens qui se déplacent chez un de leurs rivaux pour les places en haut du classement, même si les deux équipes n'ont pas été très brillantes cette saison et sont à égalité de points au milieu du tableau.
Benjamin Mendy, Abou Diaby, Abdelaziz Barrada, Romain Alessandrini et Lucas Ocampos sont toujours indisponibles. Michel aligne un 4-2-3-1 habituel avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, Brice Dja Djédjé sur la droite de la défense, Javier Manquillo à gauche, Rolando et Nicolas Nkoulou dans l'axe ; Alaixys Romao et Mauricio Isla sont les milieux récupérateurs alors que Georges-Kevin Nkoudou (à gauche), Bouna Sarr (à droite) et Rémy Cabella (dans l'axe) sont les milieux offensifs ; Michy Batshuayi est l'inamovible, car unique dans l'effectif, avant-centre.
Yohann Pelé, Paolo De Ceglie, Karim Rekik, Stéphane Sparagna, André-Frank Zambo-Anguissa, Lucas Silva et Antoine Rabillard sont les remplaçants alors que Lassana Diarra, touché, n'est pas sur la feuille de match.

Les Lyonnais démarrent très haut et gênent beaucoup les Marseillais qui ont finalement les meilleures occasions mais il n'y a pas de but au repos.
Cabella ouvre le score en début de seconde mi-temps mais, une série d'erreurs d'arbitrage (non expulsion de Morel, but refusé à Batshuayi et coup-franc imaginaire sur l'égalisation), permet à Lyon de revenir au score. L'OM souffre le martyr pour conserver le nul en fin de match face à l'énorme pression rhodanienne.

L'homme du match




Steve Mandanda (8.5) : il a débuté par une belle sortie dans les pieds de Lacazette suivi d'un arrêt sur un tir à bout portant. Il a été beaucoup plus sollicité en seconde période avec, entre autre, une frappe boxée à l'heure de jeu, un superbe arrêt sur un tir de Valbuena et une présence tonique sur le corner qui a suivi pour terminer par un arrêt sur un tir de Lacazette. Le capitaine a encore fait une superbe prestation, assurément une de ses meilleures en Blanc.

Les autres joueurs

Brice Dja Djédjé (5.5) : moins présent offensivement qu'à l'habitude, il était dans la zone de Valbuena et l'a bien contenu.
Javier Manquillo (5) : toujours aligné à gauche malgré le retour de blessure de De Ceglie, il était face au technique Ghezzal qui l'a gêné. Il a su éviter le pire mais a tout de même été ridiculisé à l'entrée de la surface sur un simple crochet qui a permis au Lyonnais de se trouver en position de tir. On se souviendra surtout de l'action où il a pris un carton complètement évitable pour avoir balancé le ballon après une main imaginaire qui a valu le coup-franc de l'égalisation.
Rolando (5.5) : auteur d'une grossière perte de balle en début de match qui a donné la première situation chaude à l'OL, il a, peu après, fait une tête sur un corner détournée sur sa ligne par un Lyonnais. Si ce n'est un tacle raté en fin de match, il a bien tenu son rang malgré les vagues lyonnaises.
Nicolas Nkoulou (6) : lui aussi a dans l'ensemble pris le dessus sur les attaquants de l'OL même s'il a été beaucoup sollicité.
Alaixys Romao (4.5) : Diarra absent de dernière minute, le Togolais a pris le relai et, il a eu bien du mal à récupérer des ballons et gêner les Lyonnais qui ont largement eu la maitrise du ballon et du jeu.
Mauricio Isla (4) : comme son compère Romao, on ne l'a pas assez vu à la récupération et, surtout, il a laissé partir Tolisso sur le coup-franc de l'égalisation et cette faute de marquage vaut très cher. A noter que le Chilien est passé sur le flanc droit à la sortie de Sarr.
Rémy Cabella (5) : on n'a quasiment pas vu le meneur de jeu de l'OM sauf sur une action par mi-temps. En première, il a fait un beau numéro dans la surface suivi d'une passe pour Nkoudou, et, après le repos, il a placé une frappe précise et instantanée pour l'ouverture du score.
André-Frank Zambo-Anguissa (non noté) : entré en fin de match à la place de l'ancien Montpelliérain, il a commencé par une passe ratée puis a fait un enchainement spectaculaire dans la surface rhodanienne avec un retourné.
Bouna Sarr (4.5) : sur son aile droite, il a été beaucoup moins en vue que Nkoudou de l'autre côté. Victime d'un attentat de Morel en début de seconde mi-temps, l'ancien Olympien n'a pris qu'un jaune. Auteur d'une faute bête à proximité de sa surface sur un repli défensif à l'heure de jeu, il a surtout été à l'origine de l'ouverture du score avec un centre pour Batshuayi.
Lucas Silva (non noté) : entré dans l'entrejeu pour garder le score, il n'a pas eu le temps de s'illustrer.
Georges-Kevin Nkoudou (6) : avec un tir sans angle sur Lopes et un bon numéro et une passe pour Batshuayi, il a été très remuant et dangereux sur son aile gauche en première période mais a été beaucoup moins en vue après la pause.
Paolo De Ceglie (non noté) : l'Italien a pris la place et le poste de l'international espoir et s'est montré sur un bon centre dans les arrêts de jeu.
Michy Batshuayi (6) : il a touché très peu de ballon mais a été assez efficace avec un tir sans angle sur le poteau et une belle remise pour Cabella sur le but olympien. Il a aussi marqué mais a été injustement signalé hors-jeu. A noter qu'il a pris un carton et il sera donc absent bientôt.

Après un bon match, même s'ils ont trop reculé en fin de match, les Olympiens ont tenu le point du nul mais, sans un arbitrage honteux (notamment la non expulsion de Morel, le but de Michy injustement refusé, le coup-franc de l'égalisation totalement imaginaire), qui a fait tourner le match, comme trop souvent face à l'OL ces dernières saisons, ils auraient pu espérer la victoire.
Les prestations individuelles ont été très correctes avec un Steve Mandanda exceptionnel qui a évité la défaite. Par contre, Mauricio Isla, pour son erreur de marquage, est le moins bon Phocéen.
Il faudra continuer comme cela et enfin gagner au Vélodrome vendredi contre Lille pour s'extraire du milieu du tableau.

par Seb le lundi 25 janvier 2016 à 07h09
L'OM prend un point à Lyon
Mandanda : "Deux points perdus !"

Rémy Cabella : son actualité

2 réactions à cet article
25/01/2016 à 09:26
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Nous sommes dans l'obligation de nous contenter de ce nul car nous avions 2 adversaires.

25/01/2016 à 10:28
Tana
Tana

Arbitrage incroyable hier, comme l'a dit Dugarry l'arbitre était pendant tout le match très loin du ballon.
Une expulsion oubliée pour Morel, un but valable, déclaré hors-jeu pourMichy et un coup franc imaginaire pour Lyon qui amène le but, manque plus qu'un péno oublié et on a la totale.
C'est possible qu'on ait un arbitrage normal à Lyon et Bordeaux notamment ?
Chaque année, on a droit à la même mascarade.
Sinon, Mandanda a vraiment été énorme.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit