Lille 1-2 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est enfin un succès qui ponctue un match des Marseillais après une rencontre assez bien menée, du réalisme offensif et une défense qui a tenu, malgré des signes de faiblesse évidents.

Est-ce dans le Nord que l'OM va reprendre le goût de la victoire ? En tout cas, Lille n'a guère fait mieux que son adversaire du jour en ce début de championnat et c'est donc une rencontre du bas de tableau.

Michel, qui commence à être contesté vu les performances de son équipe, n'a pas retenu Brice Dja Djédjé, Karim Rekik et André-Frank Zambo-Anguissa. Abou Diaby n'est quant à lui toujours pas prêt. Sur le terrain, on retrouve Steve Mandanda dans le but avec le brassard, Javier Manquillo sur la droite de la défense, Benjamin Mendy à gauche, Nicolas Nkoulou et Rolando dans l'axe ; Lassana Diarra et Lucas Silva sont les milieux récupérateurs avec, devant eux, de droite à gauche, Romain Alessandrini, Rémy Cabella et Georges-Kevin Nkoudou ; Michy Batshuayi est l'avant-centre.
Yohann Pelé, Stéphane Sparagna, Alaixys Romao, Mauricio Isla, Bouna Sarr, Abdelaziz Barrada et Lucas Ocampos sont les remplaçants. Paolo De Ceglie n'est pas sur la feuille de match.

La première mi-temps est plutôt lilloise mais c'est l'OM qui mène au repos grâce à un but de Batshuayi peu avant le repos.
Au retour des vestiaires, les Olympiens maitrisent et doublent la mise par Alessandrini. Malheureusement, le LOSC revient au score à 20 minutes du terme. La fin de rencontre est pénible mais la victoire est au bout.

L'homme du match


Lassana Diarra (7.5) : malgré sa sortie à Braga en fin de match, il était bien titulaire. Vainqueur de son gros duel avec Balmont, il a encore survolé la rencontre avec une aisance technique et une grande maitrise. Malheureusement, il a pris un carton en fin de match et sera absent (comme d'autres) contre Nice.

Les autres joueurs




Steve Mandanda (6) : auteur d'une sortie en taclant pour contrer un attaquant lillois qui avait pris de vitesse toute la défense, il a finalement été peu sollicité mais a bien renvoyé un coup-franc lointain à la fin des arrêts de jeu.
Javier Manquillo (6) : il a beaucoup couru sur tout le couloir droit et a bien tenu défensivement et a essayé offensivement, sans grande réussite.
Benjamin Mendy (4) : en début de match, après un petit pont il a perdu bêtement un ballon qui a donné la première occasion aux Lillois. Assez peu présent offensivement, il a surtout été en difficulté défensivement notamment sur la réduction du score où il s'est fait battre très facilement par Corchia.
Rolando (4.5) : plusieurs passes ratées en début de match, il n'a encore pas transpiré la sérénité et il semble vraiment être sur le terrain par défaut, grâce à des concurrents au poste de stoppeur bien faibles.
Nicolas Nkoulou (5) : pris de vitesse en début de match, il a évité le pire mais n'a pas dominé dans sa zone de jeu. Il a aussi pris un carton pour un tacle par derrière dans le camp lillois ce qui le privera du match contre Nice.
Lucas Silva (4.5) : il a commencé par un coup-franc de loin complètement raté puis le Brésilien a fait une belle louche pour Alessandrini sur l'ouverture du score. Par la suite, il n'a pas été assez présent surtout à la récupération.
Stéphane Sparagna (non noté) : il a pris la place du joueur prêté par le Real Madrid dans les dernières secondes.
Romain Alessandrini (7) : il a commencé par un bon retour défensif pour gêner son défenseur en position de tir dans la surface. Peu après, bien placé à l'entrée de la surface il a tiré au-dessus et a été malheureux car sa reprise a terminé sur le poteau (mais Batshuayi a suivi et ouvert le score). Après le repos, il a placé un tir plein axe sur le gardien puis a surtout trouvé la lucarne pour le second but sur un caviar de Batshuayi. Avant de sortir, il a botté un coup-franc dans le mur.
Mauricio Isla (non noté) : il a joué les dernières minutes à la place du numéro 11 sans avoir le temps de s'illustrer.
Rémy Cabella (5) : encore positionné comme meneur de jeu axial, on l'a beaucoup vu mais il n'a presque jamais fait les bons choix avec un contre mal joué avant la pause et, bien placé devant la surface, il s'est laissé tomber et à pris un jaune gaspillant une belle opportunité. Il est passé à gauche à la sortie de Nkoudou.
Georges-Kevin Nkoudou (5) : de retour dans le onze de départ et préféré à Barrada sur l'aile gauche, il a fait une bonne première mi-temps avec des débordements et centres (pas toujours précis) ainsi qu'une récupération sur Civelli où il s'est fait sécher alors qu'il partait au but. Bien décalé en fin de première période, il a trop tardé et a frappé sur Enyeama. En seconde mi-temps, il a encore trop attendu dans la surface et son tir a été contré.
Alaixys Romao (non noté) : il a joué un quart d'heure et a pris la place de Nkoudou pour conserver la victoire.
Michy Batshuayi (7) : court sur un centre de Nkoudou en début de match, il a placé un tir dans la surface contré puis, dans la foulée, sa frappe en se retournant a fini sur le gardien. Il a été opportuniste pour ouvrir le score après la reprise renvoyée par le poteau. En seconde mi-temps, il a fait une superbe passe pour le second but. Peu après, il aurait dû obtenir un penalty à l'heure de jeu et a ensuite fait une belle passe pour Nkoudou.

C'est enfin un succès qui ponctue un match des Marseillais après une rencontre assez bien menée, du réalisme offensif et une défense qui a tenu, malgré des signes de faiblesse évidents.
Individuellement, Lassana Diarra a enfin eu des concurrents au titre de meilleur Olympien, Romain Alessandrini et Michy Batshuayi. Par contre, Benjamin Mendy n'a pas été bon.
Il faudra faire pareil à Nantes le week-end prochain pour confirmer et essayer de remonter au classement.

par Seb le mardi 27 octobre 2015 à 21h53
Roux : "Batshuayi est un gamin"
Les dirigeants vont rencontrer les supporters

Michy Batshuayi : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit