OM-PSG : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Malgré un match correct face à un PSG bien plus talenteux, qui n'a mis que quelques minutes pour égaliser après les deux buts phocéens, les Olympiens s'inclinent face à plus fort qu'eux. Il est dommage de ne pas avoir réussi à mieux défendre après avoir mené deux fois au score...



Après la trève internationale, l'OM reçoit le leader parisien pour un choc au sommet avec comme enjeu, la première place pour les Parisiens et rester dans la course avec Lyon et le PSG pour les Marseillais.
Marcelo Bielsa est privé d'Abdelaziz Barrada (toujours en phase de reprise) et Giannelli Imbula (suspendu). Il aligne un 3-3-3-1 classique avec son capitaine Steve Mandanda dans le but, Jérémy Morel, Rod Fanni et Alaixys Romao (de gauche à droite) sont les trois stoppeurs ; Benjamin Mendy, Brice Dja Djédjé (sur les côtés) et Mario Lemina sont les milieux les plus défensifs ; Dimitri Payet (dans l'axe), André Ayew (à gauche) et Florian Thauvin (à droite) évoluent derrière André-Pierre Gignac.
Le banc de touche est occupé par Brice Samba, Baptiste Aloé, Nicolas Nkoulou, Bill Tuiloma, Romain Alessandrini, Lucas Ocampos et Michy Batshuayi.

Paris a les meilleures occasions mais Gignac ouvre le score sur la première opportunité des siens à la demi-heure. Malheureusement, il faut moins de 5 minutes au PSG pour revenir mais Gignac redonne l'avantage aux Olympiens juste avant le repos.
Le PSG égalise rapidement au retour des vestiaires et prend l'avantage dans la foulée. Malgré le changement de trois joueurs offensifs, l'OM ne se créé quasiment aucune occasion et s'incline, encore face à un gros.

L'homme du match


André-Pierre Gignac (8) : un duel gagné de la tête pour ouvrir le score, opportuniste pour doubler la mise, il a aussi fait une autre tête sortie en corner juste avant le repos. Après la pause, il a effectué un tir contré et a remporté un duel dans la surface mais sa frappe était au-dessus. Cette très bonne prestation n'a pas suffi.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6.5) : quasiment pas sollicité en première période, il a touché le tir de Matuidi mais ça n'a pas suffi pour l'empêcher de rentrer. Il n'a rien pu faire sur les deux autres buts et a évité une déculottée en seconde mi-temps avec plusiuers arrêts sur des frappes près du but et cadrées.
Brice Dja Djédjé (4) : ridiculisé par Matuidi sur l'égalisation où il ne suit pas le Parisien d'assez près et où il a sauté uniquement pour la forme, on l'a plus vu en phase offensive où il a été brouillon sauf sur un bon débordement en début de seconde mi-temps.
Benjamin Mendy (4.5) : trop discret, ses rares centres ont été trop imprécis.
Rod Fanni (5) : le plus axial des trois stoppeurs a pris un carton en milieu de première période pour un gros tacle sur Ibrahimovic puis a fait un prestation moyenne où il a du mal face aux attaquants parisiens.
Jérémy Morel (3.5) : le stoppeur gauche a commencé par une piteuse relance en début de match puis, sur la même action, battu par Ibrahimovic, il s'est rattrapé de justesse dans la surface en taclant. Encore battu en puissance par le Suédois, il a dévié le ballon dans son but pour donner l'avantage aux Parisiens. Il a couronné son match avec une grossière perte de balle qui a donné une superbe occasion au PSG en fin de match.
Alaixys Romao (5.5) : le stoppeur droit a pris un carton très rapidement puis a tenu à peu près son rang. Il a surtout fait une interception très haute et une passe décisive sur le deuxième but.
Mario Lemina (5) : globalement battu par les milieux franciliens, il s'est démené mais cela n'a pas suffi. Il a aussi placé placé deux tirs ratés.
Dimitri Payet (5.5) : assez mobile, il a essayé d'amener le danger mais il n'y est quasiment pas parvenu si ce n'est sur l'ouverture du score où il a délivré un centre décisif. Un peu avant, sur un coup-franc bien placé (qu'il a obtenu) il a trouvé le mur. Après la pause, il a été plusieurs fois en bonne position de tir mais il n'a pas réussi à mettre en danger Sirigu.
André Ayew (4) : une de ses pertes de balle au milieu de terrain a donné la première occasion du match à Pastore. Globalement assez effacé et brouillon, il a tout de même fait une belle reprise du gauche sur Sirigu et pris un carton évitable en début de seconde période avant de sortir suite à une prestation bien trop médiocre. Il a pris un second carton jaune après la fin du match pour contestation auprès de l'arbitre ce qui le privera bêtement d'au moins un match.
Romain Alessandrini (non noté) : entré pour les 20 dernières minutes, il a joué à droite et n'a rien apporté.
Florian Thauvin (3) : un tir sans danger, un piteux coup-franc avant la mi-temps pour une nouvelle prestation sans relief. On ne comprend toujours pas pourquoi il continue d'être titulaire.
Lucas Ocampos (non noté) : entré pour la dernière demi-heure à la place et au poste de Thauvin, il a rapidement basculé à droite à l'entrée d'Alessandrini. Si ce n'est un tir non cadré dans les arrêts de jeu, il n'a rien pu faire.
Michy Batshuayi (non noté) : remplaçant de Gignac pour une vingtaine de minutes, il n'a pas eu l'occasion de se mettre en évidence.

Malgré un match correct face à un PSG bien plus talenteux, qui n'a mis que quelques minutes pour égaliser après les deux buts phocéens, les Olympiens s'inclinent face à plus fort qu'eux. Il est dommage de ne pas avoir réussi à mieux défendre après avoir mené deux fois au score...
Les prestations individuelles ont été trop moyennes avec un Florian Thauvin encore inutile. Par contre le doublé d'André-Pierre Gignac n'a pas été suffisant.
Il faut maintenant dire définitivement au revoir aux premières places et il faudra se battre (à commencer par deux déplacements à Bordeaux et Nantes) pour conserver une place sur le podium.

par Seb le mercredi 08 avril 2015 à 23h05
Carrasso : "On est capables de battre n'importe qui"
Khalifa ne devrait pas revenir à l'OM

Jérémy Morel : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit