OM - Reims : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

La série de victoires au Vélodrome s'arrête et l'OM va sûrement être décroché des premières places, ce qui est plus que logique vues les performances très médiocres des derniers mois. Les Olympiens avaient pourtant bien réagi mais des choix tactiques étranges ont coûté une égalisation à la fin du match.



En cas de succès, et en attendant les matches de Lyon et Paris, l'OM peut reprendre la place de leader malgré des prestations très médiocres ces derniers mois.
Pour cela Marcelo Bielsa est privé de Mario Lemina (suspendu), Nicolas Nkoulou (pas encore remis de sa CAN et avec un genou récalcitrant) et Abdelaziz Barrada (toujours blessé aux adducteurs). L'Argentin aligne un 4-2-3-1 sans surprise avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, une défense composée de gauche à droite par Benjamin Mendy, Jérémy Morel, Rod Fanni et Brice Dja Djédjé ; Alaixys Romao et Giannelli Imbula sont les milieux récupérateurs alors que Dimitri Payet (dans l'axe), Florian Thauvin (à droite) et André Ayew (à gauche) évoluent derrière André-Pierre Gignac, l'avant-centre.
Les remplaçants sont Brice Samba, Baptiste Aloé, Alphousseyni Sané, Bill Tuiloma, Lucas Ocampos, Romain Alessandrini et Michy Batshuayi. Stéphane Sparagna et Billel Omrani ne sont pas sur la feuille de match même s'ils étaient présents dans le groupe de 20 joueurs.

Sur la première action rémoise, les Champenois ouvrent le score au milieu d'une défense une nouvelle fois très passive. L'OM domine le reste de la première mi-temps mais est incapable d'égaliser.
Ocampos remplace Romao dès l'entame de la seconde mi-temps et le match change avec Ayew qui joue plus haut que Romao dans l'entre-jeu. Payet égalise puis le Ghanéen donne l'avantage aux siens. Les Olympiens reculent en fin de match et se font lamentablement rejoindre à la fin du temps réglementaire.

L'homme du match

André Ayew (7) : titulaire surprise alors qu'il revenait à peine de la CAN et qu'on pensait à la titularisation d'Ocampos voire Alessandrini, il a arrêté sa course pour contrer le premier tireur sur l'ouverture du score. Offensivement, il a placé deux têtes non cadrées avant le repos. Il est passé dans l'axe après la pause mais a évolué très haut ce qui a complètement changé le match. Opportuniste sur le second but, il a basculé à gauche à la sortie de Thauvin ce qui a fait que l'OM n'a plus du tout eu le match en main.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5) : battu sur le tir de loin de l'ouverture du score (mais sauvé par son poteau), il a été très peu sollicité jusqu'à l'incroyable arrêt sur une tête à bout portant juste après le second but phocéen puis, dans la foulée, il a été miraculeusement sauvé par sa transversale. Le capitaine a ensuite fait une bonne intervention sur un coup-franc peu après et n'a rien pu faire sur l'égalisation.
Brice Dja Djédjé (5.5) : il a débuté par une piteuse perte de balle qui a donné un bon contre à Reims. Il a subi une faute en pleine surface peu avant la pause qui n'a incroyablement pas été sifflée. Toujours en vue offensivement, il a fait une reprise inutile (car évidemment non cadrée) du pied gauche sur un corner mal renvoyé, il a surtout fait une superbe percée en fin de match mais son tir a été non cadré. Malheureusement, beaucoup moins à son aide en position défensive, il n'est pas venu gêner le centreur sur l'égalisation à la dernière minute...
Benjamin Mendy (4.5) : auteur d'un bon débordement à la première minute, il a ensuite fait une grossière faute inutile qui a donné un très bon coup-franc à Reims. Après le repos, il a fait un tir de loin inutile où il a gâché une belle opportunité. Il a aussi perdu un ballon de manière honteuse en voulant faire un petit pont en position de dernier défenseur.
Rod Fanni (5) : discret, sans trop d'erreur mais sans s'imposer nettement face à des attaquants rémois pourtant pas exceptionnels.
Jérémy Morel (5.5) : parfois en retard, il a été moins dominateur que lors de ses deux dernières sorties mais a quand même assuré l'essentiel sans faire d'erreur majeure.
Alaixys Romao (5) : de retour de suspension, il a bénéficié du carton rouge de son remplaçant la semaine passée pour retrouver une place dans le onze de départ. Auteur d'une prestation moyenne, il n'a pas été assez tranchant (comme ses partenaires) sur l'ouverture du score. Il est sorti à la mi-temps pour un choix tactique plus offensif.
Lucas Ocampos (4.5) : entré sur l'aile droite dès le coup d'envoi de la seconde mi-temps, on l'a vu faire quelques gestes intéressants notamment un centre pour la tête de Payet mais c'est trop peu.
Giannelli Imbula (4.5) : si ce n'est une frappe non cadrée juste avant le repos sur un corner mal renvoyé et une perte de balle idiote, le milieu relayeur a été effacé.
Dimitri Payet (6.5) : il a commencé par une reprise de volée du gauche dès les premières secondes de peu au-dessus. Il a ensuite fait une belle percée plein axe ponctuée par un tir contré. Le meneur de jeu a tiré un coup-franc en milieu de première période superbement détourné par Agassa alors qu'il était au ras du poteau. Après une tête non cadrée, il a égalisé avec une frappe contrée depuis l'intérieur dela surface contrée. Dans la foulée, il a encore tiré un coup-franc détourné en corner.
Baptiste Aloé (non noté) : il a pris la place de premier buteur phocéen et a joué comme troisième stoppeur. On ne l'a vu que sur la dernière action où il a été lâché le marquage de Ngog, le second buteur champenois. Après sa passe ratée dès son entrée contre Guingamp (qui a coûté un rouge à Fanni), cela commence à faire beaucoup.
Florian Thauvin (3.5) : il a pris un carton idiot pour un tacle violent et inutile et, si ce n'est une série de dribbles suivie d'un tir non cadré, il n'a encore pas réussi grand-chose aussi bien à droite qu'à gauche.
Bill Tuiloma (non noté) : il a joué une quinzaine de minutes en prenant la place du numéro 14 mais en évoluant comme milieu récupérateur. Il n'a pas trop eu l'opportunité de se montrer.
André-Pierre Gignac (4) : auteur d'un incroyable loupé de la tête au quart d'heure sur un bon coup-franc de Payet, il a ensuite placé une autre tête non cadrée sur un corner avant la pause. C'est lui qui a remis en retrait sur l'égalisation, puis il a fait un centre pitoyable alors qu'il était superbement placé. Bien lancé par Ocampos, il a buté sur Agassa pour ponctuer une prestation très terne.

La série de victoires au Vélodrome s'arrête et l'OM va sûrement être décroché des premières places, ce qui est plus que logique vues les performances très médiocres des derniers mois. Les Olympiens avaient pourtant bien réagi mais des choix tactiques étranges ont coûté une égalisation à la fin du match.
Les performances individuelles ont été assez contrastées avec un André Ayew, pourtant tout juste revenu de Guinée, au-dessus des autres. Florian Thauvin a encore été bien peu utile.
Le déplacement à Saint-Etienne le week-end prochain sera un bon test face à une équipe du haut de tableau pour voir si les Olympiens peuvent encore espérer une place tout en haut du classement en fin de saison.

par Seb le mardi 17 février 2015 à 18h07
Barrada absent encore deux mois !
Mercato : Llorente pour remplacer Gignac ?

Giannelli Imbula : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit