Reims-OM : l'avant match !

  •    
  •    
  • om facebook

Après quatre victoires consécutives, l'OM affronte le stade de Reims dans le cadre de la septième journée du championnat.



Les Phocéens se déplacent demain soir au Stade Auguste Delaune afin d'y affronter une équipe rémoise réputée joueuse. A l'instar de Marcelo Bielsa, son entraîneur, Jean-Luc Vasseur, prône effectivement un football très offensif. On devrait dès lors assister à une belle rencontre.

Historique entre les deux clubs

Malgré le fait que Reims ait disparu des radars pendant près de trente ans, les deux équipes se sont affrontées à 30 reprises dans la Marne, dans les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2. Les rouge et blanc dominent largement les débats puisqu'ils se sont imposés 19 fois, ont partagé 7 fois les points et ont concédé 4 défaites. Ils ont inscrit 61 buts et en ont encaissé 24. L'année passée, l'OM de José Anigo est parvenu à ramener le nul grâce à un but d'André-Pierre Gignac.

Reims : le football champagne

Côté rémois, le gros changement de l'été est survenu sur le banc. Le club fondé en 1931 a effectivement accueilli un nouvel entraîneur en la personne de Jean-Luc Vasseur, entre autre ancien joueur du PSG, de Rennes ou de Saint-Étienne. Ce dernier a apporté des idées nouvelles et, plus particulièrement, un amour du beau football. Après un début de championnat difficile (3 défaites et 1 match nul), les Rémois restent sur 2 victoires face à Toulouse et Lorient.

OM : ne pas se voir trop beau

Les hommes de Marcelo Bielsa restent sur une magnifique série de 4 victoires consécutives qui leur permet de travailler dans la confiance. On ne le dira jamais assez, le principal danger des Marseillais résident en eux-mêmes. Aussi belles que soient les victoires face à Guingamp, Nice, Evian TG et Rennes, les joueurs devront rester unis et humbles et ne pas sous-estimer leurs adversaires pour espérer faire un bon résultat. Les Rémois entreront évidemment sur le terrain le couteau entre les dents et il faudra en faire de même.

On espère également qu'André-Pierre Gignac parviendra à maintenir son niveau de performances. Leader du classement des buteurs, l'attaquant phocéen réalise effectivement un début de saison exceptionnel. Nicolas Nkoulou, Dimitri Payet, Giannelli Imbula et Jérémy Morel sont quelques unes des autres satisfactions de ces premiers matchs. Ils sont la preuve qu'il y a bien un effet "Marcelo Bielsa". On ne doute pas qu'André Ayew et Florian Thauvin finiront également par retrouver leur meilleur niveau.

Les groupes de joueurs

Doria n'étant toujours pas qualifié pour la rencontre, Marcelo Bielsa a choisi de reconduire le même groupe que face à Rennes.
Le groupe olympien :
Gardiens : Mandanda et Samba.
Défenseurs : Dja Djédjé, Fanni, Mendy, Morel, Nkoulou, Sparagna et Tuiloma.
Milieux : Alessandrini, Imbula, Lemina, Romao et Thauvin.
Attaquants : Ayew, Batshuayi, Gignac, Payet et Porsan-Clemente.

Le groupe rémois :
Gardiens : Agassa et Placide.
Défenseurs : Conte, Mandi, Signorino, Tacalfred, Mavinga, Roberge et Glombard.
Milieux : Albaek, Devaux, Bourillon, Oniangué, Fortes et Rigonato.
Attaquants : Charbonnier, Courtet, Moukandjo et De Préville.

par FootMarseille le mardi 23 septembre 2014 à 14h07
Hantz juge Thauvin
Roux ne croit pas en la méthode Bielsa

Jérémy Morel : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit