OM 4-0 Nice : large victoire

  •    
  •    
  • om facebook

Les Marseillais ont donc enchaîné un second succès et le premier dans le nouveau Vélodrome. Les circonstances du début de match et une défense niçoise très faible ont permis un score large.

Après le premier succès de la saison à Guingamp, les Phocéens doivent battre Nice pour remporter leur première victoire au Vélodrome et réellement lancer leur saison.
Les lofteurs Rod Fanni, Benoît Cheyrou, Foued Kadir et Modou Sougou attendent un transfert avant la fin du mercato et n'ont donc encore pas été retenus par Marcelo Bielsa. L'Argentin fait confiance au même onze qu'en Bretagne dans un dispositif identique, le 5-3-2. Steve Mandanda, le capitaine est le dernier rempart, Brice Dja Djédjé évolue sur la droite, Benjamin Mendy à gauche, Nicolas Nkoulou est le plus axial des trois stoppeurs avec Jérémy Morel à sa gauche et Alaixys Romao à sa droite ; Giannelli Imbula est le milieu le plus bas avec Dimitri Payet (plutôt à droite) et André Ayew (plutôt à gauche) un cran plus haut ; Florian Thauvin et André-Pierre Gignac sont les deux attaquants.
Les remplaçants sont Brice Samba, Laurent Abergel, Stéphane Sparagna, Mario Lemina, Abdelaziz Barrada, Romain Alessandrini et Michy Batshuayi.

Comme à Guingamp, le 5-3-2 se transforme en 4-4-2 le plus souvent avec Romao qui vient épauler Imbula. Après un début de rencontre équilibré, Payet ouvre le score en milieu de première période. Les Olympiens dominent le reste de la première mi-temps et doublent la mise par Thauvin juste avant le repos.
Dès le retour des vestiaires, Payet inscrit le troisième but puis l'OM gère tranquillement le reste de la rencontre. Le quatrième but arrive en fin de match pour clôturer un large score.

Steve Mandanda (6) : après quelques frappes faciles stoppées sans problème, il ne s'est employé que sur un bon arrêt du pied en fin de match lors d'un duel gagné avec un attaquant niçois.
Brice Dja Djédjé (5) : peu sollicité défensivement, on l'a vu faire un bon tir dans la surface détourné par le gardien. Il a aussi été l'auteur d'une tête en retrait ratée où il a bêtement concédé un corner. Un match sans grand relief pour l'arrière droit qui n'a tout de même pas fait d'erreur flagrante.
Benjamin Mendy (6) : il a été le détonateur de la bonne période offensive de l'OM à partir du milieu de la première mi-temps avec plusieurs bons débordements et centres. Il a ainsi été à l'origine de l'ouverture du score mais a été moins en vue après la pause et surtout plus maladroit et imprécis.
Jérémy Morel (6) : le stoppeur gauche a fait quelques bonnes interventions avec notamment un bon retour comme dernier défenseur en fin de première mi-temps et un super tacle dans la surface en fin de match. Face à des adversaires peu dangereux et peu nombreux, il a fait une prestation intéressante dans ce rôle inhabituel.
Nicolas Nkoulou (5.5) : après une intervention limite dans la surface au quart d'heure de jeu qui aurait pu lui valoir un pénalty, il a facilement dominé ses adversaires directs.
Alaixys Romao (6) : plus souvent second milieu récupérateur que stoppeur droit, il a pris le dessus dans ces deux zones de jeu sur ses adversaires azuréens. Il a ainsi fait une belle intervention en fin de match sur laquelle il a pris une semelle de Cvitanich.
Giannelli Imbula (4.5) : auteur d'une belle percée plein axe en début de match qu'il a mal finie, on l'a surtout vu sur des actions où il a encore trop souvent gardé le ballon. Cela s'est d'ailleurs vu sur le 2-0 où il aurait pu concéder un coup-franc. Pour le reste, il a été relativement discret.
Dimitri Payet (7.5) : opportuniste pour ouvrir le score d'un plat du pied au milieu de la surface, il a aussi été au départ de l'action du troisième but et été à sa conclusion avec un bon appel et une tête tranquille. Il a ensuite essayé des choses plus compliquées et n'a pas réussi à corser l'addition.
André Ayew (5) : relativement discret, il a tout de même été passeur décisif sur le 2-0 avec un bon centre en retrait.
Abdelaziz Barrada (non noté) : entré pour les 5 dernières minutes à la place du Ghanéen, il a marqué sur (presque) son seul ballon où il n'a eu qu'à le pousser dans le but vide sur un caviar d'Alessandrini.
Florian Thauvin (6.5) : après une frappe ratée au second poteau juste après l'ouverture du score et une tête plongeante non cadrée sur un bon centre de Mendy, il a été bien placé pour le 2-0 où il a bien devancé son défenseur. Au retour de la pause, il a délivré un bon centre pour offrir le 3-0 à Payet.
Romain Alessandrini (non noté) : il a remplacé Thauvin et a évolué sur l'aile droite. Même s'il a passé peu de temps sur la pelouse, il a fait une frappe sauvée sur sa ligne par un défenseur après un corner mal renvoyé ; il a ensuite incroyablement raté le cadre alors qu'il était superbement placé dans la surface et a fait une belle action conclue par une offrande à Barrada pour le dernier but.
André-Pierre Gignac (4.5) : discret durant tout le match, il ne s'est pas retrouvé à la conclusion des actions.
Michy Batshuayi (non noté) : lui aussi entré en fin de match, il n'a pas eu le temps de se mettre en évidence.

Les Marseillais ont donc enchaîné un second succès et le premier dans le nouveau Vélodrome. Les circonstances du début de match et une défense niçoise très faible ont permis un score large.
Les prestations individuelles ont été bonnes dans l'ensemble. Dimitri Payet, décisif, a probablement été le meilleur Olympien alors que Giannelli Imbula le moins inspiré.
Il faudra continuer dans cette direction dans deux semaines après la trêve internationale et la fin du Mercato qui va dessiner l'effectif de cette première partie de saison.

par Seb le mercredi 03 septembre 2014 à 08h48
Pour Courbis, Anigo manque à l'OM
Batshuayi pas satisfait de ses débuts

Dimitri Payet : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit