Guingamp 0-1 OM : enfin une victoire !

  •    
  •    
  • om facebook

L'essentiel, la victoire, a été accompli par une équipe sérieuse mais en manque d'efficacité offensive. Heureusement que les Bretons ont été faibles offensivement et n'ont pas sollicité la fragile défense marseillaise.

Après le nul à Bastia et la défaite contre Montpellier au Vélodrome, l'OM de Marcelo Bielsa doit déjà gagner pour se rassurer.
L'entraineur argentin se prive des lofteurs Rod Fanni, Benoît Cheyrou, Morgan Amalfitano, Foued Kadir et Modou Sougou mais il n'a plus de suspendu ou blessé. Il aligne encore un 5-3-2 avec son capitaine Steve Mandanda dans le but, Brice Dja Djédjé est dans le couloir droit, Benjamin Mendy dans le gauche ; les trois défenseurs axiaux sont, de gauche à droite, Jérémy Morel, Nicolas Nkoulou et Alaixys Romao ; Giannelli Imbula est le milieu le plus près de la défense alors qu'Andre Ayew et Dimitri Payet sont un cran plus haut ; les deux attaquants sont Florian Thauvin et André-Pierre Gignac.
Le banc de touche est jeune avec Brice Samba, Laurent Abergel, Stéphane Sparagna, Momar Bangoura, Abdelaziz Barrada, Romain Alessandrini et Michy Batshuayi.

La première période est largement maitrisée par les Marseillais mais, même avec une large possession, ils n'ont que très peu d'occasions et le 0-0 est logique à la pause.
Sur le coup d'envoi de la seconde période, Gignac ouvre le score. L'OM maitrise moins les 45 dernières minutes mais est inquiété uniquement dans le dernier quart d'heure. Néanmoins, la victoire est à la clef de cette rencontre.

Steve Mandanda (5) : pas sollicité jusqu'à un centre puissant stoppé en début de seconde mi-temps. Il a ensuite loupé une sortie sur Yatabaré où le Guingampais a pu placer sa tête que le gardien a légèrement contrée. Quelques instants plus tard, après avoir boxé un corner, il a été sauvé par sa transversale.
Brice Dja Djédjé (5) : peu sollicité défensivement grâce à la timidité des Bretons, on l'a aussi peu vu offensivement si ce n'est sur un bon une-deux avec Gignac mais il a piteusement loupé son débordement. Il s'est donc repris après sa calamiteuse prestation du week-end dernier mais sans faire une réelle bonne performance.
Benjamin Mendy (5) : un peu comme l'ancien joueur d'Evian, il a été peu inquiété, fait peu d'erreurs (si ce n'est un lamentable contrôle en fin de match) mais n'a pas fait un bon match, il a été médiocre. On peut aussi noter qu'il a été à la conclusion d'une belle action en fin de match mais son tir n'a pas été cadré.
Alaixys Romao (6) : souvent monté d'un cran pour épauler Imbula, il a alterné entre un poste de stoppeur droit et un autre de milieu défensif. Il a fait de bonnes interventions et dominé ses adversaires directs. Il a aussi placé une bonne tête au premier poteau en fin de match sur un corner.
Nicolas Nkoulou (5.5) : le Camerounais a aussi dominé les inoffensifs attaquants guingampais sans trop forcer.
Jérémy Morel (5.5) : dans un rôle de stoppeur gauche pas du tout en ligne avec ses qualités, il a fait correctement son travail, sans erreur majeure.
Giannelli Imbula (4.5) : plusieurs piteuses pertes de balle en position défensive ou offensive ont entaché sa prestation.
Dimitri Payet (6.5) : après une belle passe pour Thauvin en début de match, il a décoché un tir enroulé de peu au-dessus. Il a aussi délivré la passe décisive sur le seul but du match et il est sorti avant l'heure de jeu après une prestation correcte.
Abdelaziz Barrada (non noté) : il a joué la dernière demi-heure pour ses débuts avec l'OM. Il a rapidement délivré une bonne passe pour Gignac puis plus grand-chose de réellement tranchant.
Andre Ayew (5) : assez discret sur la gauche du milieu de terrain, il a aussi bien défendu qu'attaquer mais sans s'illustrer.
Florian Thauvin (4.5) : il s'est positionné plutôt sur la droite de l'attaque. En début de match, bien décalé par Payet, il s'est présenté seul devant le gardien mais il a raté son contrôle et a piteusement vendangé une magnifique occasion. Après plusieurs centres imprécis et un tir contré en fin de première période qui est passé de peu à côté, il a cédé sa place à la pause.
Michy Batshuayi (4.5) : entré pour la seconde période au poste d'avant-centre, il a débuté par une déviation à l'origine du but puis il n'a guère brillé avec plusieurs mauvais choix.
André-Pierre Gignac (7) : il a débuté par une frappe de loin flottante peu après le quart d'heure difficilement détournée en corner. Un peu plus tard, il a placé une tête au premier poteau de peu à côté sur un corner de Thauvin. Il a surtout inscrit le seul but du match avec une belle reprise de volée au retour des vestiaires. Positionné comme ailier droit en seconde mi-temps, il a tout de même été présent devant le but avec une frappe non cadrée sur une remise de Batshuayi. Touché tout seul en fin de match à la cheville, il est sorti sur une civière.
Romain Alessandrini (non noté) : il a joué les dernières minutes à la place de Gignac et a eu le temps de faire une reprise non cadrée sur un corner.

L'essentiel, la victoire, a été accompli par une équipe sérieuse mais en manque d'efficacité offensive. Heureusement que les Bretons ont été faibles offensivement et n'ont pas sollicité la fragile défense marseillaise.
André-Pierre Gignac a été le meilleur olympien alors que Giannelli Imbula peu inspiré.
Il faudra continuer comme cela mais surtout continuer à bâtir la défense et améliorer l'efficacité devant le but pour pouvoir prétendre à une bonne place au classement.

par Seb le mercredi 27 août 2014 à 09h20
Les supporters niçois très encadrés
Cheyrou n'ira pas au Standard

André-Pierre Gignac : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit