OM-MHSC : une victoire pour se rassurer

  •    
  •    
  • om facebook

Les Phocéens jouent déjà gros contre le MHSC. Ils se doivent de l'emporter s'ils veulent éviter que les polémiques empoisonnent leur quotidien la semaine prochaine. On attend également impatiemment de voir ce nouveau Stade Vélodrome.

L'OM affronte Montpellier pour le compte de la deuxième journée du championnat. L'occasion pour Marcelo Bielsa et ses hommes de faire taire les critiques qui naissent ça et là dans les médias. Autrefois, les supporters phocéens étaient réputés impatients. Aujourd'hui, alors que ces derniers paraissent avoir mis de l'eau dans leur vin et laissent sa chance à l'Argentin, ce sont les journalistes qui lui sautent au cou. Cette rencontre est d'autant plus attendue que c'est la première dans le Stade Vélodrome "relooké".

Historique entre les deux clubs

En Ligue 1, cette rencontre a eu lieu à 19 reprises pour 9 victoires marseillaises, 9 matchs nuls et 1 victoire montpelliéraine. Les Olympiens ont inscrit 33 buts et en ont encaissé 18. La dernière défaite phocéenne remonte à avril 2012, alors que le MHSC était à la lutte avec le Paris-SG pour le titre. D'aucuns disent que les Phocéens avaient alors lâché le match pour aider leurs voisins méditerranéens. On garde également tous en tête le fabuleux scénario du match d'août 1998, à l'occasion duquel l'OM, mené 4-0 à la mi-temps, a réussi à s'imposer 5-4. Rolland Courbis était alors le coach phocéen... Mèfi Marcelo !
34 joueurs sont passés par les deux clubs : Jean Désiré Sikely, Patrick Cubaynes, Thierry Laurey, Franck Passi, William Ayache, Claude Lowitz, Gérard Bernardet, Eric Cantona, Franck Sauzée, Pascal Baills, Daniel Xuereb, Pascal Fugier, William Prunier, Jean-Manuel Thétis, Xavier Gravelaine, Reynald Pedros, Laurent Blanc, Serge Blanc, Patrick Colleter, Jocelyn Gourvennec, Ibrahima Bakayoko, Eric Decroix, Manuel Dos Santos, Lamine Sakho, Habib Bamogo, Jérôme Bonnissel, Thomas Deruda, Toifilou Maoulida, Rudi Riou, Garry Bocaly, Jean-Philippe Sabo, Bertrand Reuzeau, Alfonso Alfredo Troisi et Vitorino Hilton.

Courbis en terrain connu

Marseillais de naissance, ancien joueur et entraîneur de l'OM, le coach héraultais connaît parfaitement les lieux. Il viendra, comme à son habitude, pour faire un coup. Son bilan au Stade Vélodrome est plutôt bon : 1 victoire, 5 nuls et 3 défaites. Il dispose d'un effectif de qualité, où des éléments expérimentés encadrent de jeunes talents. Depuis toujours réputé pour être en avance sur son temps dans le domaine tactique, il aura certainement à coeur de montrer ce qu'il sait faire à Marcelo Bielsa. On peut également s'attendre à voir des Montpelliérains gonflés à bloc au moment de rentrer sur la pelouse. Bernard Casoni, qui était son joueur à Toulon, se souvient des incroyables causeries d'avant match de Coach Courbis : "il utilisait beaucoup de métaphores. Il arrivait à dédramatiser, mais à faire rire aussi de temps en temps. Il arrivait à faire passer ses messages d'une manière peu commune." Un beau duel d'entraîneur en perspective !

La victoire ou les polémiques

Cela n'empêche apparemment pas le consortium Arema de dormir, mais seuls 52 500 spectateurs prendront place dans les tribunes du nouveau Stade Vélodrome dimanche. On espère malgré tout une ambiance de feu et un match plus convaincant que celui de Bastia. Le match nul concédé en Corse avait effectivement un arrière goût de défaite (l'OM menait 3-1 avant de se faire rejoindre), il est très important de se rassurer face à l'équipe de Rolland Courbis.
A Marseille, la semaine a été agitée en raison de la dispute qui a opposé Morgan Amalfitano à Marcelo Bielsa. Néanmoins, le joueur n'a pas reçu de soutien de la part de ses partenaires et on peut penser que le groupe adhère aux idées de l'Argentin. La véritable inquiétude réside dans le secteur défensif. Compte tenu du départ de Lucas Mendes, l'OM ne compte plus dans ses rangs que trois défenseurs centraux de métier, dont deux proviennent du centre de formation. (Baptiste Aloé et le très prometteur Stéphane Sparagna). Alaixys Romao et Jérémy Morel devraient une nouvelle fois jouer en défense centrale.

Les groupes de joueurs

Les 19 Montpelliérains de Rolland Courbis :
Gardiens : Jourdren et Pionnier.
Défenseurs: Congré, Hilton, Tiéné, Gissi, El Kaoutari et Deplagne.
Milieux : Martin, Lasne, Sanson, Stambouli, Saihi et Mounier.
Attaquants : Bérigaud, Barrios, Montaño, Camara et Ribelin.

Les 21 Marseillais de Marcelo Bielsa :
Gardiens : Mandanda et Samba.
Défenseurs : Abergel, Aloé, Dja Djédjé, Mendy, Morel, Nkoulou et Sparagna.
Milieux : Alessandrini, Bangoura, Barrada, Imbula, Lemina, Romao et Thauvin.
Attaquants : Ayew, Batshuayi, Gignac, Payet et Posan-Clemente.

par FootMarseille le dimanche 17 août 2014 à 09h10
Mercato OM : Alef c'est imminent !
Papin évoque les cas Bielsa et Gignac

Stade Vélodrome : son actualité

1 réaction à cet article
17/08/2014 à 15:42
OMpaslePSG
OMpaslePSG

Je veux voir A Ayew. C'est un battant, on aura besoin de lui pour gagner les duels et etre decisif.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit