Stade vélodrome : pourquoi l'OM ne cèdera pas

  •    
  •    
  • om facebook

Incapable de payer le loyer attendu par la mairie pour utiliser le nouveau Stade Vélodrome, l'OM pourrait aller disputer ses prochains matchs en dehors de Marseille.

A l'orée de cette belle saison, le dossier du Stade Vélodrome empoisonne la vie des dirigeants olympiens. Le loyer faramineux demandé par la mairie pour l'utilisation de l'enceinte étoufferait les finances du club, si bien qu'ils envisagent aujourd'hui de délocaliser les matchs à Montpellier ou dans quelques autres villes voisines. Cette situation résulte d'une succession de décisions assez hallucinantes de la part de la mairie phocéenne. Une petite rétrospective ne fait pas de mal.

Le fiasco 1998

Après le mondial remporté par l'équipe de France, rares sont les supporters qui n'ont pas regretté le Stade Vélodrome dans sa version 1984. L'enceinte a certainement connu ses plus belles ambiances dans cette configuration. Malgré tout, les nouvelles réglementations de la FIFA ont rendu obligatoire les places assises et donc les modifications en vue du Mondial français. Tout s'est gâté lorsque la mairie a opté pour un projet se révélant obsolète et inadapté. Les travaux ont nécessité un investissement de 392 millions de francs, assumé à hauteur de 220 millions par la ville de Marseille. Si Jean-Claude Gaudin a fanfaronné lors de son inauguration, c'est bien une enceinte primitive qui a vu le jour. L'absence de toit a notamment été reprochée dans les mois qui ont suivi. Le Maire s'est depuis justifié : "on aurait pu le couvrir en 1995 mais j'ai poursuivi le processus engagé par mon prédécesseur. A ce moment-là, la couverture n'était pas prévue et aucun patron du football ne nous avait dit de le faire." Co-présidents de la compétition, Fernand Sastre et Michel Platini ne se souciaient alors pas vraiment de ce type de détails. La priorité résidait dans le fait que le stade puisse accueillir 60 000 spectateurs assis lors de la demi-finale de la Coupe du Monde qui se jouait au mois de juin. Nous savons aujourd'hui qu'un choix différent aurait certainement permis d'économiser quelques centaine de millions d'euros.

Le coût phénoménal des travaux pour 2016

Pour financer ce nouveau chantier, la mairie phocéenne a opté pour un partenariat public-privé. Ces dispositifs très à la mode ont été très décriés par Bercy fin 2012 et taxés par certains de "bombe à retardement". Car ces délégations, très favorables aux grosses entreprises du BTP, sont surtout très onéreuses pour ceux qui les utilisent. Selon les chiffres révélés par France Football le 30 avril 2013, le coût des travaux du Vélodrome, tout d'abord estimé dans une fourchette de 120 à 160 millions d'euros, a été réévalué à 267,5 millions d'euros lors du réajustement du cahier des clauses techniques particulières. 28 millions d'euros ont été pris en charge par l'Etat, 30 par le Conseil Général, 20 par la Communauté Urbaine, 10 par le conseil régional et 47 par la ville, cette dernière devant aussi assumer les 30 millions de droits à bâtir autour du stade. Les 100 millions d'euros restant (environ) ont été avancés par le consortium Arema, lequel recevra en échange 31 annuités de 23,5 millions d'euros (ce qui correspond à 728,5 millions d'euros). Dieu merci, cette redevance comprend "les frais de fonctionnement, l'amortissement des investissements, l'entretien et la maintenance", comme l'a précisé le président du consortium Bruno Botella à l'hebdomadaire. Cette somme sera récupérée à hauteur de 12 millions d'euros via l'exploitation du site et au naming. La mairie devra quant-à-elle verser 11,5 millions tous les ans : elle compte sur une partie des revenus liés au naming pour la financer à hauteur de 2 millions d'euros. Le manque, 8 millions d'euros est pour la pomme de l'OM. Du moins c'est ce que Jean-Claude Gaudin espère.

L'OM prêt à quitter le Vélodrome

D'ici 2045, le Vélodrome aura donc couté plus de 893 millions d'euros. La belle affaire ! Et l'OM aura mis de sa poche 248 millions s'il s'en tient au loyer défini par le conseil municipal. A titre de comparaison, l'Allianz Arena de Munich et le Stade de France sont sortis de terre pour 360 millions d'euros. Avec un tel montant, le club pourrait financer la construction d'un nouveau stade dont il serait propriétaire. Philippe Perez avait en tout cas prévenu dès l'année passée, alors que les premières fuites concernant le montant annuel exigé par la mairie après les travaux arrivaient à ses oreilles : "jamais on ne paiera une telle somme. Jamais, c'est clair ! (...) Nous sommes les victimes expiatoires d'une décision pour laquelle nous n'avons pas été consultés ! Cette rénovation résulte d'une volonté politique d'avoir un stade de 67 000 places, ce n'est pas la volonté de l'OM !" Compte tenu de la mise en place de la taxe à 75%, du retrait du DIC, de la perte de revenus liée aux travaux dans l'enceinte ces trois dernières années (au moins 30 millions d'euros, somme absolument pas compensée par la diminution du loyer par la mairie de 1,5 millions à 50 000 euros) et de ses mauvais résultats sportifs, le club ne peut pas supporter une augmentation aussi importante de ses dépenses. D'autant que les futures "recettes matchs" évaluées par la mairie à hauteur de 36 millions ne sont évidemment pas très réalistes.
Plutôt que d'anéantir les ambitions de l'OM pour les trente ans à venir, les dirigeants cherchent donc une solution loin de Marseille, avec l'approbation de la propriétaire Margarita Louis-Dreyfus.

Cela ne fait déjà pas de doute, ce chantier sera un gouffre pour la ville de Marseille. Compte tenu de la redevance annuelle qu'il s'apprête à percevoir, on comprend d'ailleurs mieux pourquoi le consortium Arema peut se permettre de créer un site web pour communiquer sur l'avancée des travaux. Mais à quoi sert d'avoir un stade cinq étoiles si c'est pour y faire jouer des joueurs de Ligue 2 ? Jean-Claude Gaudin et ses conseillers ont manqué de discernement en négociant avec Bouygues sans au préalable s'être renseignés sur les moyens du club de MLD. Et si certains de ses conseillers demandent une augmentation des tarifs en virages, il y a fort à parier que cette solution n'aurait pour effet que de continuer à vider le stade et donc de rapidement diminuer les revenus de merchandising de l'OM.
La ville et le club sont aujourd'hui dans l'impasse. Qui règlera la facture ?

par Meyer Lanski le dimanche 13 juillet 2014 à 10h46
Nicolas Nkoulou en deuil
Accord OM-Moscou pour Valbuena

Stade Vélodrome : son actualité

27 réactions à cet article
13/07/2014 à 10:57
Gotrunk
Gotrunk

Magnifique boulot de la mairie de Marseille !

Réélu avec un pourcentage de combien le Gaudin ?OM

Edito super intéressant.OM
Merci Meyer !OM

13/07/2014 à 10:59
Senseï
Senseï

Bel édito Meyer, et tellement vrai. Tu résumes parfaitement ce que beaucoup prédisait sur le forum. En quelques mots, la Mairie est dans la merde...

En espérant que l'on trouve le moyen de régler ça au plus vite, sinon on devra construire un nouveau stade, ce qui serait dommage, mais mérité.

13/07/2014 à 12:04
cisco
OM

Demandez ce qu'en pensent Anigo, Labrune et les winners qui ont soutenu Gaudin lors des dernières élections

13/07/2014 à 12:04
serviettsky
serviettsky


Surtout quel pourcentage Gaudin a prit dans la transaction ! !!!OM

Obligé il a touché quelque chose au même titre que d'autres décisionnaires :x

Car la paye la gueule de la bavure

13/07/2014 à 12:08
Phaeton
Phaeton

"Le coût phénoménal des travaux" pas "le coup"

13/07/2014 à 12:17
Gotrunk
Gotrunk


C'est corrigé merci.OM

13/07/2014 à 12:18
Exceeding_Death
Exceeding_Death

Espérons que le club ne cède pas!
En tant que supporters ça peut être pénalisant pour nous de ne pas jouer au Vel mais nous devons soutenir le club sur cette affaire!

13/07/2014 à 12:40
guyness
guyness

(sans au préalable s'être renseignÉS sur les moyens)

13/07/2014 à 13:33
prehistorique7
OM

800 millions d euro pas possible qui va payer les marseillais pendant très longt

13/07/2014 à 13:37
Tana
Tana

Edito qui fait froid dans le dos, ce dossier a vraiment été géré n'importe comment.

13/07/2014 à 13:38
lrplx
lrplx

bien content d'avoir déménagé moi

13/07/2014 à 14:51
fier des Minots
fier des Minots

une petite enquête de la justice financière s'impose

13/07/2014 à 15:10
Aceboss
Aceboss

parfaitement ahurissant de A jusqu'à Z.
Et ça part bien effectivement d'avant 98 et ce stade construit en dépit du bon sens pour...rien ! (puisqu'il a fallu recommencer quelques années plus tard...)
Sympa de présenter l'OM comme responsable alors que le club est sans discussions possibles le dindon de la farce...

13/07/2014 à 15:36
warrior
warrior

La farce continue, après les dirigeants de clubnazes, on redécouvre les politiques des magouilleurs, la bonne surprise...et au milieu, ceux qui doivent subir...OM

C'est pitoyable de ne réagir que maintenant alors que nos soi-disants dirigeants le savaient depuis longtemps cette histoire de loyer...
Ahh espérons pour eux que la sauce Bielsa prenne parce que sinon, la poudre aux yeux va bien finir par leur couper la tête à ces charlatans...OM

Ils vont même jusqu'à envisager de nous enlever le Vélodrome sans que ça choque personne...
On n'a vraiement plus qu'à baisser le pantalon et fournir la vaseline s'ils sont très gentils.... OM

C'est ça crééez votre nouveau club, ça vaudra mieux...

13/07/2014 à 16:14
mystic fiever
mystic fiever

"Ahh espérons pour EUX que la sauce Bielsa prenne" sic . Quand les masques tombent... Pathétique, à ce compte là tu peux supporter un autre club, t'as plus rien d'un supporter.

13/07/2014 à 16:36
pakacora67
OM


ils veulent peut-être redresser les finances de UMP

13/07/2014 à 18:08
Corentin34om
Corentin34om

De toute façon depuis le début ce dossier a été mal gérer.
Le loyer du Vélodrome aurait dû être fixer dés le début des travaux pour que le club sache ce qu'ils devront payer à la ville.

Gaudin prend tout simplement l'OM pour une banque,il croyait que le club allait accepter sa proposition alors qu'elle est totalement bidon.
Maintenant,va falloir négocier avec la ville mais ça sera dur de faire baisser le loyer du stade.
Peut-être qu'avec le coup de bluff de ne pas jouer nos 2 premiers matchs à domicile au vélodrome,ça fera changer d'avis Gaudin.

13/07/2014 à 20:24
franc tireur
OM

la situation de blocage ne durera pas et un loyer de 4 a 5m sera proposé et accepté . sinon adieu veau, vache, cochon et l'om.autre situation qui pourrait se débloquer c'est la vente du stade et pourquoi pas du club.

13/07/2014 à 20:51
slash40
OM

Très bon édito, tres explicite sur la situation actuelle.

La rénovation du stade s'est faite au détriment du club et surtout aux dépend du contribuable. C'est purement scandaleux d'avoir négocié un PPP de la sorte tellement les magouilles sont évidentes. Et ça ni le club, ni les contribuables en sont responsable.

Même un loyer à 5M serait trop cher, parce qu'en plus il faut aussi rajouter les 10% d'intéressement sur la billeterie. Que la Mairie vende le stade est la seule issue acceptable pour le club.

Lire les 8 autres réactions à cet article
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit