Lorient 0-2 OM : un score très flatteur

  •    
  •    
  • om facebook

Les Phocéens ramènent donc trois points de leur déplacement en Bretagne avec un score extrêmement flatteur car ils ont été largement dominés et ont bénéficié de l'incroyable maladresse lorientaise devant le but alors qu'ils ont été beaucoup plus réalistes.

Les Marseillais enchaînent les matches deux fois par semaine et, entre la réception de Saint-Étienne et le déplacement à Dortmund, ils se rendent à Lorient.
Gennaro Bracigliano, Laurent Abergel (non retenus), Jérémy Morel et André-Pierre Gignac (blessés) sont absents du groupe d'Élie Baup. L'entraîneur phocéen aligne le même onze que mardi contre les Verts dans le même dispositif : Steve Mandanda est le capitaine et garde le but, Rod Fanni est latéral droit, Benjamin Mendy à gauche, Nicolas Nkoulou et Lucas Mendes dans l'axe de la défense ; Alaixys Romao et Giannelli Imbula forment la paire de récupérateurs alors que Dimitri Payet, André Ayew et Mathieu Valbuena sont derrière Jordan Ayew.
Les remplaçants sont Brice Samba, Kassim Abdallah, Souleymane Diawara, Mario Lemina, Benoît Cheyrou, Florian Thauvin et Saber Khalifa.

Les Lorientais démarrent mieux avec beaucoup plus d'envie et les Phocéens sont heureux de ne pas concéder de but. Ils se réveillent un peu en fin de première période mais le 0-0 est flatteur pour les visiteurs.
Avant l'heure de jeu, Valbuena inscrit un superbe coup-franc puis il y a beaucoup d'opportunités bretonnes mais aussi énormément de maladresse ce qui permet aux Marseillais de tenir et de faire le break dans les arrêts de jeu.

Steve Mandanda (6.5) : beaucoup de prises de balle faciles car les attaquants bretons ont été d'une rare maladresse devant le but malgré énormément d'occasions. Il a toujours été extrêmement serein et a donc bien soulagé ses défenseurs sur quelques ballons aériens plus compliqués.
Rod Fanni (5) : pas très à l'aise face à Pelé en première mi-temps, il a tout de même limité la casse. Offensivement, on ne l'a vu que sur une frappe de loin non cadrée.
Benjamin Mendy (5) : toujours attiré par le but adverse, il y a donc eu de grands espaces dans sa zone mais a, tant bien que mal, évité le pire.
Nicolas Nkoulou (6) : il a pris un carton rapide pour empêcher Aboubacar de partir au but, puis il a fait de bonnes interventions notamment un super tacle dans la surface pour éviter un duel à son gardien.
Lucas Mendes (5) : après deux bonnes têtes pour dévier des centres, il a été l'auteur d'une faute pas sifflée à l'extrême limité de la surface sur un bon contrôle orienté d'Aboubacar. Le Brésilien a ensuite été à un rien de marquer contre son camp sur un centre où il n'a pas laissé le ballon à Mandanda, seul derrière lui. Moins mis en danger après le repos, il a tout de même souffert.
Alaixys Romao (4.5) : peu en vue, il a récupéré peu de ballons malgré beaucoup de courses, ce qui a conduit son équipe à subir et avoir peu de possession de balle.
Giannelli Imbula (4) : transparent durant tout le match, heureusement qu'il a obtenu le coup-franc de l'ouverture du score avec une belle percée plein axe pour estomper sa très pâle performance.
Dimitri Payet (5) : très peu en évidence offensivement (on ne l'a vu que sur un tir largement au-dessus), il n'a heureusement jamais rechigné à venir presser et défendre.
André Ayew (6) : toujours actif et volontaire, il a effectué un bon centre en retrait pour Valbuena avant la pause, puis décoché une frappe non cadrée et enfin fait une percée plein axe mais son tir a été trop croisé. Il a libéré les siens dans les arrêts de jeu avec un plat du pied précis sur une belle remise de Khalifa.
Mathieu Valbuena (6.5) : le meneur de jeu a encore été très présent avec une bonne ouverture pour Jordan, une frappe de peu à côté et, juste avant la pause, un tir raté après un bon centre d'André Ayew alors qu'il était idéalement positionné à quelques mètres du but. Il a été beaucoup plus adroit après le repos avec un super coup-franc pour l'ouverture du score. Par contre, par la suite, il a effectué deux passes complètement loupées alors qu'il y avait un surnombre à proximité de la surface.
Benoît Cheyrou (non noté) : il a pris la place du premier buteur pour le dernier quart d'heure et n'a pas eu le temps de se mettre en évidence.
Jordan Ayew (4) : bien lancé par Valbuena, il a complètement loupé son tir du gauche pour sa seule opportunité de la première mi-temps. Au retour des vestiaires, il ne s'est pas aligné pour avoir un bon ballon puis a fait une belle frappe quelques instants plus tard avant de céder sa place.
Saber Khalifa (non noté) : entré juste après l'ouverture du score, il a donc joué une grosse demi-heure. Après une frappe ratée à cause d'une glissade, il a surtout placé un plat du pied depuis l'entrée de la surface d'un rien hors du cadre avant de donner la balle du second but sur une déviation intelligente de la tête.

Les Phocéens ramènent donc trois points de leur déplacement en Bretagne avec un score extrêmement flatteur car ils ont été largement dominés et ont bénéficié de l'incroyable maladresse lorientaise devant le but alors qu'ils ont été beaucoup plus réalistes.
Les prestations individuelles ont été assez hétérogènes avec un Giannelli Imbula inexistant alors que Mathieu Valbuena a été décisif et a fait basculer le match.
Il faudra rapidement récupérer car le déplacement à Dortmund s'annonce très compliqué et pourrait déjà être synonyme de la fin de l'aventure en Ligue des Champions.

par seb le lundi 30 septembre 2013 à 11h54
LdC : Romao veut "faire un résultat" !
Riolo : "Dortmund va se régaler"

André Ayew : son actualité

4 réactions à cet article
30/09/2013 à 14:11
Vasco93
Vasco93

je mettrais un bémol sur la critique, à savoir le terrain synthétique..comment peux t'on tolérer une telle saloperie à ce niveau là, heureusement nancy est en L2 j'espère que lorient va y aller tout droit rien que pour ça

30/09/2013 à 15:12
isaminho
OM

le ballon rebondit un tout petit peu plus mais c'est tout, c'est pas le synthétique du parc à coté non plus.

30/09/2013 à 16:42
Vasco93
Vasco93

tu as tout dit le ballon rebondit un peu plus, les appuis sont pas les mêmes c'est casse gueule, on a vu khalifa se vautrer, et les grands gabarits genre imbula sont pas à la fête, pourquoi pas un bon vieux stabilisé ocre après tout..

30/09/2013 à 17:37
isaminho
OM

un calvaire pour les fringues cte terre OM

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit