Ligue 1 : silence, on coule !

  • om facebook

A une époque qui paraît maintenant bien lointaine, les joueurs de foot avaient un certain amour pour le maillot, que ce soit pour celui qu'ils portaient, celui de leur club formateur parfois, le club de leur enfance, encore, ou pour leur club de coeur. Mais ça, c'était avant. Voir M'Vila, Sissoko ou Yanga-Mbiwa quitter leur club formateur n'a rien de choquant, précisons-le tout de suite. Bien au contraire. Mais les voir partir au fin fond de la Russie ou dans un club qui va lutter pour le maintien en Premier League s'avère tout de même plus inquiétant. Ces trois joueurs sont des exemples. Les plus marquants, les plus choquants peut-être, les plus frais surtout, de la vague de fuite qui agite le football français.

L'exode continuel des Français

Il y a encore quelques années, pas si loin si l'on y regarde bien, quand un jeune international bleu quittait la France, c'était pour rentrer dans l'effectif d'un top club européen. Benzema, Nasri, Ménez, Ribéry ont quitté l'hexagone pour jouer l'Europe ! Pas pour se battre pour le maintien avec Stoke City ou QPR en Angleterre (avec tout le respect qu'on leur doit) voire se les geler dans un club "moisi" de la très prestigieuse Première Ligue Russe... Des joueurs moyens qui ont fuit la Ligue 1 pour prendre du fric dans un club moyen de l'autre côté de la Manche, des Alpes ou du Rhin, voire au Qatar, il y en a toujours eu. Le problème n'est pas là. Des jeunes joueurs qui tentent leur chance dans des clubs étrangers, histoire d'avoir un contrat pro beaucoup plus tôt que dans leur club formateur n'est pas non plus un souci (c'est même logique quand on voit comment certains sont traités). Mais voir des internationaux (A ou espoir), parfois l'avenir de l'Equipe de France et du foot français, quitter le championnat national pour évoluer dans des clubs qui n'auront aucune chance de jouer l'Europe dans les prochaines années, dénote pour le moins d'un changement d'état d'esprit. Le passage dans les clubs phares français ne se fait plus. Si on met de côté Paris, qui achète à l'étranger, l'OM, Lyon et Lille n'attirent plus, par manque d'argent. Quant aux autres clubs.

Des choix sportifs ? Pas sûr....

Mais si ! Evidemment ! Le challenge sportif ! On nous l'a rabâché, ressorti à toutes les sauces. Mais personne n'est dupe. Quand M'Vila se satisfait de 4 millions d'euros avec une clause automatique d'augmentation pour partir au Rubin Kazan, il part, évidemment, croyons-le sur parole, pour le challenge sportif. C'était peut-être même son club de coeur... Combien de temps encore, toutefois, cela pourra-t'il encore continuer ? Que fera le football anglais, par exemple, quand les riches investisseurs étrangers auront fini de s'amuser avec leurs jouets ? Après le Deportivo la Corogne, en faillite, les Glasgow Rangers qui ont déposés le bilan, qui sera le prochain ? Beaucoup de clubs espagnols ou italiens rencontrent de gros problèmes financiers. Ces joueurs-là, qui ne seront pas tous titulaires dans leur club, seront-ils conservés quand le fair-play financier entrera en vigueur, quand les clubs se casseront la gueule ? Partir à l'étranger n'est pas non plus la solution à tout. Que dire d'un Drogba qui se recase en Europe quand son club chinois coupe les vannes ? L'argent reste le coeur du problème. Mais la France, la Ligue 1, en manque !

Ligue 1 l'économique au coeur du problème

Voir des clubs comme Lyon ou Marseille en grosse difficulté, contraints de vendre avant d'acheter, laisse un gout amer quand on sait leur passé glorieux pas si lointain. Se débarrasser d'internationaux comme Bastos, Lloris ou Rémy pour prendre, au mieux, des inconnus du championnat roumain est forcément très inquiétant. Surtout quand ces clubs-là font partie des 20 clubs les plus riches du monde. Voir le Bayern de Munich annoncer 278 millions d'euros pour recruter la saison prochaine et constater que Lyon doit vendre Gomis et Lisandro pour baisser sa masse salariale surprend, choque même. Quel écart ! La différence ? Le football allemand, lui, n'a pas attendu la crise pour prendre des mesures pour sauver son football, ce que la Ligue française n'a jamais réellement fait. Les grosses écuries françaises vivent des droits TV, qui représentent quasiment 50% des revenus de l'OM, sachant que le dernier de Premier League encaisse plus que le champion de L1. Les droits télévisuels ne remplissent que 20% des caisses du Bayern, quand le merchandising leur rapporte 160 millions d'euros par an. En comparaison, l'OM ne gagne "que" 35 millions d'euros par an (contexte local mis à part). Comparer le club phocéen à l'ogre munichois peux paraître surprenant, mais comment expliquer un tel écart entre les revenus de produits dérivés ?

Belgique, Pays-Bas, Portugal, nous voilà !

La France tombe peu à peu au niveau de certains de ses voisins européens, mais pas les plus prestigieux footballistiquement parlant. Nous devenons petit à petit, mais inexorablement, un sous-championnat européen au regard des mercatos passés, présents... et probablement futurs. La faiblesse de la Ligue 1 n'est un secret pour personne ni une surprise. Voir l'OM sur le podium en est un malheureusement un exemple cruel. Qui aurait cru, au regard de l'effectif phocéen et des soucis financiers, que les Marseillais se battraient encore fin janvier pour le titre ? La force d'un groupe fait beaucoup, certes, mais le manque de talent de cette équipe a été criant lors des affrontements sur le scène européenne. Et l'OM n'était engagé qu'en Europa League. Cette fuite de nos jeunes talents n'arrangera pas les choses, bien au contraire !

Le championnat de France est bien mal en point et rien ne laisse entrevoir une sortie de crise. Pire, avec un PSG fort, ne recrutant qu'à l'étranger, la Ligue 1 risque, au mieux, de ressembler au championnat écossais avec une seule équipe, dominant outrageusement un faible championnat (bien que pour le PSG ce ne soit pas encore tout à fait fait). Quelles solutions pour ralentir l'exode ? Que faire pour rétablir l'aura de la Ligue 1 ? Voilà des questions qui doivent, espérons-le, hanter les nuits de nos hautes instances, tant sportives que politiques. Car en temps de crise, rien de tel qu'un peu de sport pour se changer les idées.

par fdf30 le vendredi 01 février 2013 à 17h43
Valbuena : "Beckham c'est la classe"
Diouf craint l'omnipotence du PSG

Yann M'Vila : son actualité

23 réactions à cet article
01/02/2013 à 17:56
Arbishop
OM

Le problème ce sont les salaires payés! Tout part de là! Si les salaires sont au niveau des talents des joueurs, jamais ils doivent être bradés car il reste de l'argent

Juste pour se faire mal, les salaires de la saison passé en serie A!
http://www.calciomio.fr/les-salaires-des-joueurs-de-la-serie-a-20112012_104121

Juste hallucinant comparé à des chèvres de l'OL, OM, LOSC ou du PSG. Tu m'étonnes que le PSG aille piocher là-bas tant il peuve facilement enchérir sur les salaires (l'OM aussi pourrait largement payer certain ténor en virant les gros salaires)

01/02/2013 à 18:23
Angeleno
Angeleno

A défauts de nouveaux investisseurs, ils vaut reverser une part plus importante des droits tv aux clubs les plus médiatisés et aux clubs les mieux classés. Afin que les meilleurs joueurs du championnats passent par les plus grands clubs français avant d'aller à l'étranger, et comme celà, nous auront des gros clubs français plus compétitifs au niveau européen et plus à même de rivaliser avec le budget illimité du PSG.

Quand on voit que les meilleurs joueurs de Toulouse ou même Nancy préfèrent filer jouer le maintien en Angleterre plutôt que d'aller dans un gros club français autre que le PSG, parce qu'ils savent qu'ils ne pourraient plus être champion et donc privilégient l'aspect financier, c'est désolant.

Parce que les Auxerre, Lille et autre Montpellier en LDC, on a vu les dégâts merci.

01/02/2013 à 18:30
jörm
OM


Nan mais vous en faites pas les mecs, il parait que les investisseurs (et donc les grands joueurs) devaient venir suite à l'arrivée du qatar OM

Bon, certes, on les atends toujours, mais c'est pas grave. Grace au Qsg (et l'arrivée de Beck), nous avons un superbe championnat qui se vendra encore mieux, attirera encore plus de monde, blablabli, blablabla (Thiriez Cie).........

01/02/2013 à 19:20
ESTEBAN 06
ESTEBAN 06

Liens interessant, on y apprend que les français en Europe représentent la deuxième plus grande diaspora après les brésiliens .
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/772531-mercato-pourquoi-la-france-exporte-plus-de-footballeurs-que-ses-voisins.html

01/02/2013 à 19:26
Arbishop
OM


De toute facon, les anglais ont bien compris, ça coute plus chère de former un joueur que de l'acheter en France, ça fait des année que cela dure, et grace à leur droit TV, ils sont riches.

Pourquoi se faire chier a former des jeunes quand on peut prendre des bons joueurs pour quelques piecettes...

01/02/2013 à 19:27
ESTEBAN 06
ESTEBAN 06


Moustache a sa quote-part dans cette com, c'est pas possible sinon de raconter des énormités pareilles ! la L1 est en train de crever il n'y a quasi plus de stars et nos jeunes se barrent tous et ce con trouve que les clubs français auront des retombées sur les transferts du QSG ? maiscomment peut t-il prendre les gens pour des cons comme ça ???

01/02/2013 à 19:32
saki
OM


"Les tableaux ci-dessous donnent les salaires nets"
ne surtout pas negliger ceci avant de comparer

01/02/2013 à 19:36
pandaemonium.0
pandaemonium.0


je pense que c'était de l'ironie... Mais je peux me tromper...

01/02/2013 à 19:42
lagriffe
lagriffe

C'est sûr que ça fait mal au derche mais bon on que ce qu'on mérite, c'est à dire pas de grande stratégie économique (pas de stade, dépendance au droit TV notamment, pas de solidarité entre clubs).

C'est libéral et nos libéraux de dirigeants sont les dindons de la farce !

01/02/2013 à 19:49
jörm
OM


C'est bien la le problème. Mais après, les médias aident bien à faire monter la sauce, et puis surtout, ca pourrait être crédible.

BOn, il faudra juste m'expliquer pourquoi il y a une fuite en avant de nos joueurs vers d'autres clubs (pays et/ou clubs de seconde zone°

Mais bon, tant que beaucoup seront crédules.......... Le pire étant que la L1 n'était pas forcément fameuse, mais la, on va droit dans le mur...... Championnat de seconde zone en vue. Mais si je me trompes, je suis preneur

01/02/2013 à 20:11
maxleharmek
maxleharmek

Mais nan ! Vous comprenez rien ! Thiriez a dit que c'était super !

01/02/2013 à 20:37
Pytheas83bm
Pytheas83bm

il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.
j'ai fait des recherches et je suis tombé sur des pages parlant de l'attribution des matchs remportée par BskyB. ça s'élève à 3 B £ ( billion anglais l'équivalent du milliard français )soit 3,7 milliards d'€.
http://www.sportsmarketing.fr/2012/06/16/sky-et-bt-seront-les-prochains-diffuseurs-de-la-premier-league/
alors je me suis dit que les abonnés devaient déguster pour se payer une saison.
et finalement en allant sur le site sky.com, j'ai vu que les abonnements étaient de l'ordre de 21 £ à 25 £, ce qui est très comparable à ce qui se fait en france.
http://www.sky.com/shop/tv/sports/
les lots remportés par canal et BeIN rapportent dans les 510 M à la lfp, soit très loin des anglais.
http://www.sport-tv.org/article-droits-tv-ligue-1-2012-2016-sport-tv-vous-explique-tout-86643748.html
je veux bien que notre L1 soit peu spectaculaire mais l'écart est quand même énorme.
autre source de revenus, la billetterie : en PL il parait que le prix des places a un peu baissé cette année mais il faut quand même sortir entre 70 et 110 € pour voir un match.
en fait si je dois avoir un avis la dessus, je n'envie pas forcément ce qui se fait ailleurs. je pense qu'il y a déjà beaucoup trop d'argent dans ce sport et pour rester en accord avec mes convictions, je me contenterais d'un championnat low coast en entretenant le mince espoir que les flambeurs étrangers se cassent la gueule et se mettent au serrage de ceinture comme nous.

01/02/2013 à 22:25
Olympiens95
OM

Moi quand je vois la tronche antipathique de M'Vila je suis content de ne plus voir des joueurs (racaille ?) comme lui dans le championnat de ligue 1...

02/02/2013 à 06:08
jörm
OM


Le pire, c'est que je ne suis pas partisan de foutre des milliards dans des joueurs, etc.... Le problème, c'est quand il y a un manque d'équité évident entre tous les clubs.

Alors, c'est vrai que nous avonsun championnat low cost, mais il etait encore interressant jusqu'à il y a a peu près 2 ans. La, la donne va etre changée sévère, jusqu'au cassage de gueule des flambeurs. Maintenant, on verra si le fair play financier changera vraiment quelque chose, mais je n'en suis pas si sur. En france, le qatar est surtout la pour une question d'image, pas pour le sportif. Pas sur qu'ils n'aient pas des dérogations à certains niveaux pour pouvoir détourner ce fair play......

02/02/2013 à 07:00
katoh
katoh

Très bon article.

02/02/2013 à 08:38
bobo38
bobo38

j'ai eu peur que tu fasses partie des pleureuses qui se lamentaient du recrutement à prix coûtant ! tu as raison de généraliser le problème à tous les clubs hormis le jouet qatarien qui en échange de la Coupe du monde a été remis au PSG.

02/02/2013 à 10:55
lagriffe
lagriffe


Bonne analyse. Disons que ya des mecs qui veulent mettre 110 euros pour aller voir du foot bon ben... Si quelqu'un à 1 étude là dessus d'ailleurs.

Moi c'est 110 saison plutôt ! La surenchère non merci car on sait bien que ça profite à une minorité.

Faut voir qualité (perçue)- prix. Je crois que l'important c'est l'équipe, le blason, l'identification, la progression des jeunes formés au club en équipe première.

Et la fierté de les transférer s'ils explosent vers de plus grands clubs.

Là je regarde plus que l'OM et je suis très loin de prendre 1 abo TV.

Mais je pense que la Ligue copie bêtement ce qui se fait Outre-Manche au lieu de se poser la question de qu'est-ce que le football en France ?

Du coup on a 4-5 clubs intéressants, le désert, une L2 moribonde et des résultats de merde en CE.

Je me demande même s'ils seraient pas capables de foirer l'exploitation des stades...

02/02/2013 à 11:04
fdf30
fdf30


Ca à déjà été le cas ! Regarde les stades refais pour la Coupe du Monde 98. Compare par rapport à ce qu'a fait l'Allemagne lors de son Mondial en 2006. Il faut que nos clubs, mais surtout la Ligue, comprene que pour survivre, il faut développer les stades

02/02/2013 à 11:06
fdf30
fdf30


Non, le problème ne vient pas de là ! Si tu baisses les salaires, plus de joueurs iront voir ailleurs... Et plus personne ne viendra en France

Lire les 4 autres réactions à cet article
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit