Rennes 2-2 OM : Marseille plie sans défense

  • om facebook

Bien que certains médias pointent du doigt l'absence de panache de l'Olympique de Marseille cette saison, les Olympiens ont empoché 6 victoires lors des 7 dernières rencontres. Seule la défaite cuisante face à Sochaux en début d'année vient ternir ce tableau de marche assez exceptionnel pour un club que certains disaient moribonds. Revenu de Rouen sans match dans les jambes après un report tardif de cette rencontre de Coupe de France, les Olympiens déplacent aujourd'hui en Bretagne, à Rennes plus précisément pour y rencontrer l'équipe du très bouillant Frédéric Antonetti dont la faconde fait le bonheur de tous les journalistes depuis quelques années. Placé en 5ème position au classement de L1 à 6 points de l'OM, les Rennais ont une carte à jouer cet après-midi même s'ils viennent de perdre leur meilleur élément, Yann M'Vila, parti chercher de l'or au Rubin Kazan. Pour l'OM, tout le monde a répondu présent hormis bien sur Kadir et Kaboré tous deux retenus à la CAN.

Rennes - OM action par action

Elie Baup n'a pas fait dans la fantaisie puisque le onze habituel a été reconduit. Mandanda dans les buts. Fanni, Nkoulou, Mendes et Morel en défense. Barton, Cheyrou et Valbuena au milieu. J. Ayew, Gignac et A. Ayew en attaque. Du classique !
Guy Stephan, présent dans les tribunes, est en grande discussion avec Vincent Labrune, lui aussi là pour regarder ses joueurs évoluer face aux Bretons. Belle ambiance en tout cas dans ce stade de la Route de Lorient. Canal+ relève une grande tension côté marseillais qui savent qu'avec la victoire de l'OL face à Valenciennes n'ont d'autres choix que de gagner.
Sur le banc de touche, on retrouve Amalfitano, Diawara, Abdallah, Abdullah et Sougou notamment. Pas si mal pour un club qu'on dit sans banc.

Grosse intensité mise par les Rennais pour ce début de rencontre que l'on sent incisifs et déterminés.

2ème minute : après avoir récupéré le cuir aux 25 mètres, Morel tente la frappe mais rate complément son tir
7ème minute : centre de Valbuena qui passe devant tout le monde et qu'A. Ayew ne peut hélas reprendre puisque le ballon est détourné par un Rennais
9ème minute : centre breton pour la tête de Danzé qui passe de très peu au dessus des buts de Mandanda
19ème minute : dans un angle très fermé, Alessandrini tente la frappe mais n'accroche pas le cadre
21ème minute : Féret s'avance face au but mais croise trop son tir gêné par un bon retour de Mendes

Les Olympiens subissent le jeu rennais depuis quelques minutes mais fort heureusement, les Bretons n'ont pas de tueur en pointe. Marseille qui habituellement a le pied sur le ballon n'arrive en tout cas pas à développer son jeu.

0-1 : but d'école une nouvelle fois pour l'OM avec A. Ayew qui décale pour Valbuena qui l'alerte de l'extérieur du droit en profondeur pour tromper Costil parfaitement (38ème minute)

43ème minute : fantastique action collective encore des Marseillais avec un excellent déplacement de Morel qui au final tente un centre en retrait pour A. Ayew qui a une belle occasion mais écrase sa frappe

L'arbitre siffle la fin de cette première période très animée où l'OM a beaucoup subi mais a, au final, inscrit le seul but de cette première période. A noter tout de même deux actions collectives magnifiques à 1-2 touches balle qui ont conduit au but notamment.
La deuxième mi-temps reprend. Aucun changement côté phocéen.

46ème minute : coup-franc plein axe d'Alessandrini repoussé par le mur olympien
47ème minute : alerté en profondeur, Erding tente une reprise du droit mais trop molle pour tromper Mandanda
48ème minute : sur une passe de Makoun, reprise de volée ratée d'Erding plein axe qui bouffe la feuille de match alors qu'il était idéalement placé
53ème minute : frappe lointaine d'Alessandrini du gauche mais le Provençal dévisse

Le Stade Rennais domine de nouveau comme en première période. Cela ne leur a pas réussi pour le moment mais ils persistent à faire le jeu tandis que l'OM ne propose que des réactions sporadiques.

1-1 : corner breton d'Alessandrini pour Theophile Catherine qui, avec le marquage laxiste de J. Ayew, propulse de la tête le cuir dans les buts olympiens (59ème minute)

Une nouvelle fois, Marseille plie sur coup de pied arrêté et sur des largesses défensives évitables. Baup s'emploie depuis des semaines à régler ce problème mais n'y arrive semble-t-il pas.

63ème minute : centre de Theophile Catherine pour la reprise de volée de Féret qui est heureusement contrée par un Marseillais alors qu'elle partait au but
64ème minute : sur une mauvaise passe rennaise, Gignac pousse son ballon et tente la frappe de 22 mètres mais croise trop son tir
66ème minute : centre extraordinaire de l'extérieur d'Alessandrini qui est à deux doigts de tromper Mandanda
68ème minute : centre magistral d'Alessandrini pour Erding qui se rate on ne sait comment
69ème minute : corner de Valbuena pour la tête croisée d'A. Ayew qui n'accroche pas le cadre

70ème minute : frappe de Valbuena qui part dans les nuages
71ème minute : Cheyrou médiocre est remplacé par Amalfitano
75ème minute : frappe plein axe du gauche d'A. Ayew de 27 mètres qui passe hélas de peu au dessus
79ème minute : alerté parfaitement en profondeur, J. Ayew tente la frappe (trop molle) mais le cuir est détourné par Costil
79ème minute : reprise de volée de Valbuena qui passe de très peu à côté
81ème minute : corner de Valbuena mais tête trop molle d'A. Ayew captée par le portier breton

1-2 : action collective magnifique des Marseillais avec Valbuena qui ouvre pour Amalfitano qui offre une passe décisive au second poteau pour J. Ayew qui trompe Costil (82ème minute)

2-2 : égalisation de Rennes sur une frappe de Sané qui s'arrahce devant Nkoulou, frappe. Mandanda détourne sur son poteau mais Alessandrini place le ballon dans les buts (89ème minute)

90ème minute : pénalty évident oublié par l'arbitre sur Gignac et ce n'est pas la première décision de Tony Chapron en faveur de Rennes

Rennes - OM en quelques mots

Au terme d'un match très enlevé et sans trop de fautes, les deux équipes se quittent sur un score de parité ce qui n'arrange évidemment pas l'OM qui laisse filer 2 points précieux face à Lyon qui a gagné son match face à VAFC. Les Marseillais avaient pourtant fait l'essentiel en ouvrant le score puis en reprenant l'avantage par Jordan Ayew en fin de rencontre mais on ne peut gagner des matchs avec pareille défense. Et si on a souvent fustigé les latéraux, on ne peut pas dire que le reste de l'équipe soit irréprochable.

par TontonFlingueur le samedi 26 janvier 2013 à 18h56
Fanni : "on n'a rien volé"
Sougou a supplié les dirigeants de Cluj

Jordan Ayew : son actualité