Bastia 1-2 OM : la tactique et les joueurs

  • om facebook

Après la débacle de dimanche contre Lorient, les Marseillais doivent se reprendre à Bastia dans un stade vide à cause d'une sanction pour le public corse.
Elie Baup est privé de Souleymane Diawara, Benoit Cheyrou (blessés) et Charles Kaboré (suspendu). Il aligne dans un 4-2-3-1 classique son capitaine Steve Mandanda dans le but, une défense composée de droite à gauche par Rod Fanni, Nicolas Nkoulou, Lucas Mendes et Jérémy Morel ; Joey Barton et Rafidine Abdullah sont les milieux récupérateurs alors que le trio Morgan Amalfitano, Mathieu Valbuena et André Ayew évolue derrière Jordan Ayew.
La feuille de match est complétée par Gennaro Bracigliano, Kassim Abdallah, Leyti N'Diaye, Pape M'Bow, Florian Raspentino, Loic Rémy et André-Pierre Gignac.

Malgré le huis-clos, le public (en dehors du stade) fait du bruit. Sur une pelouse dans un état calamiteux, les Marseillais prennent le match en main et ouvrent logiquement le score qui ne bouge plus jusqu'au repos car les Olympiens gèrent atrocement mal plusieurs très belles situations offensives.
André Ayew double la mise sur penalty à 20 minutes de la fin mais, alors que le match est sous contrôle, Bastia réduit le score dans les 10 dernières minutes. Finalement, les Phocéens tremblent peu et conservent la victoire.

Steve Mandanda (6) : excepté un dribble osé devant sa ligne de but en première mi-temps, on ne l'a vu qu'en fin de match avec bel arrêt à quinze minutes de la fin sur un tir de Modeste et sur coup-franc boxé dans les dernières minutes.
Rod Fanni (5.5) : malgré la faiblesse des attaquants corses, il n'a pas transpiré la sérénité, l'état du terrain ne pouvant tout expliquer. Néanmoins, en position offensive il a mis une tête rageuse et précise pour délivrer l'ouverture du score à Valbuena.
Jérémy Morel (4.5) : à part un super centre pour Jordan Ayew en première période, il a fait pas mal de petites erreurs de relance et de positionnement. Il aurait aussi du concéder un penalty en milieu de seconde mi-temps qui aurait pu permettre aux Bastiais de revenir à 1-1.
Nicolas Nkoulou (4.5) : très peu inspiré, il a été battu par Modeste de la tête, a concédé un coup-franc à l'entrée de la surface et été l'auteur d'un tacle inutile et dangereux dans les dix dernières minutes, écopant d'un carton complètement évitable. Heureusement que ses adversaires directs étaient très faibles.
Lucas Mendes (5.5) : si ce n'est son absence sur le but bastiais, il a fait une prestation correcte et solide avec des duels aériens gagnés et beaucoup de relances longues.
Joey Barton (6) : milieu défensif plutôt à gauche, il a été actif et a dominé les milieux corses. Il a aussi fait une frappe au-dessus après un corner mal renvoyé.
Rafidine Abdullah (6) : après un début de match difficile avec plusieurs fautes sur Rothen, il a ensuite été l'auteur d'une performance très correcte et propre.
Morgan Amalfitano (6) : alors qu'il avait plongé en position d'avant-centre, son tir a été contré en tout début de rencontre. Plutôt ailier droit dans l'ensemble, il n'a pas profité d'un loupé du défenseur car il a raté son contrôle dans la surface. Après le repos, il a fait une frappe du gauche depuis l'entrée de la surface difficilement détournée par le gardien corse et a délivré une super passe pour Gignac dans les derniers instants.
André Ayew (6.5) : il a débuté par un super débordement suivi d'un centre pour son frère. Par la suite, il a été l'auteur d'un super contre mais il a préféré tirer au lieu de donner la balle. Avant la pause, il a fait un coup du foulard inutile qui a gâché une bonne opportunité et, toujours avant la mi-temps, il s'est retrouvé seul devant le gardien mais c'est un défenseur qui a détourné son tir. En seconde période, après deux têtes non cadrées, il n'a pas tremblé en tirant le penalty dans le petit filet. Sa dernière occasion aura été un tir contré sur un centre en retrait de son frère.
André-Pierre Gignac (non noté) : il a joué un peu plus de cinq minutes à la place de l'ainé des Ayew et a eu deux duels avec le gardien corse qu'il a perdus.
Mathieu Valbuena (6.5) : victime d'une manchette pas sanctionnée d'un carton dans les premières minutes, il a ensuite tiré un coup-franc excentré que Bonnefoi a sorti difficilement. Au quart d'heure de jeu, il a fait une superbe reprise de volée pour l'ouverture du score. Par la suite, il a été très mobile, jouant beaucoup entre les lignes et gênant énormément la défense bastiaise.
Loic Rémy (non noté) : il a pris la place du premier buteur avec deux beaux mouvements et notamment un bon service pour Gignac.
Jordan Ayew (6.5) : sur un super numéro de son frère, il a raté sa reprise en début de match. Puis, victime d'une grosse semelle d'Ilan, il a continué et a tiré un coup-franc plein axe de peu à côté. En seconde mi-temps, il a obtenu un penalty fauché par le gardien. Plein de générosité et sans ses excès habituels (contestations, manque de replacement et de concentration), cela fait plusieurs matches qu'il fait des efforts sur son plus grand défaut.

Les Marseillais reprennent donc leur marche en avant après une bonne prestation d'ensemble, solide et sérieuse dont le seul bémol est le but encaissé en fin de match alors qu'ils maitrisaient sans problème.
Les performances individuelles ont été dans l'ensemble bonnes malgré un Jérémy Morel et un Nicolas Nkoulou peu à leur avantage. A l'opposé, difficile de dire qui a été le meilleur entre Mathieu Valbuena et les frères Ayew.
Il faudra faire pareil à Toulouse ce week-end pour continuer à rester au contact des premières places malgré des performances en dents de scie.

par seb le vendredi 14 décembre 2012 à 07h51
Valbuena : "être constants sur la durée"
Mercato OM : un jeune Vénézuélien en attaque ?

Mathieu Valbuena : son actualité

5 réactions à cet article
14/12/2012 à 08:17
le cas Bill
le cas Bill

Merci seb.


Je n'ai pas trouvé A.Ayew si bon que ça, pour ma part.

14/12/2012 à 08:31
kimann
kimann


idem OM Il a raté l'immanquable j'attends toujours le vrais dédé ayew au même titre qu'un Remy pour lequel se "voit" plus puisqu'il ne marque plus.

14/12/2012 à 08:41
le cas Bill
le cas Bill

Clair que si Mendes trouve son niveau de croisière et s'adapte bien, que Diawara revient bien de blessure, qu'Abdullah continue comme ça et progresse petit à petit, que Raspentino a un peu plus de temps de jeu et démontre les aptitudes qu'il a laissé entrevoir par intermittence, que Remy et Gignac retrouvent leur level d'avant blessure, que Jordan continue à progresser et qu'André retrouve son niveau... ça peut faire mal!

14/12/2012 à 18:02
Raoul Volfoni
Raoul Volfoni


ça fait une sacrée liste pour le père noël tout ça!!!Moi j'aurai rajouté :
- que Kaboré se fasse une double luxation des deux genoux
- que Margarita revende le club à de riches investisseurs prêt à investir massivement
- que la marmotte mette le chocolat dans le papier d'halu.
OM

14/12/2012 à 18:24
legrandstef
legrandstef

J'aurais mis plus à Valbu qui a la même note que Jordan A.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit