OM 0-3 Lorient : la tactique et les joueurs

  • om facebook

Les titulaires olympiens ont pu souffler en Coupe d'Europe jeudi et ont pour objectif de battre Lorient pour rester en haut du classement.
Rod Fanni et André Ayew sont suspendus alors que Senah Mango, Benoit Cheyrou et André-Pierre Gignac sont blessés. Elie Baup aligne son 4-2-3-1 habituel avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, Kassim Abdallah sur la droite de la défense, Jérémy Morel à gauche, Souleymane Diawara et Nicolas Nkoulou dans l'axe ; Joey Barton et Charles Kaboré sont les milieux récupérateurs alors le trio Morgan Amalfitano, Mathieu Valbuena et Loic Rémy (de droite à gauche) est derrière Jordan Ayew, l'avant-centre.
Le banc de touche est occupé par Gennaro Bracigliano, Lucas Mendes, Leyti N'Diaye, Pape M'Bow, Rafidine Abdullah, Florian Raspentino et Wesley Jobello.

L'OM domine la première mi-temps mais sans se créer d'occasion. Un peu avant la pause, les Marseillais se font surprendre avec une double erreur de Kaboré qui se fait exclure et concède l'ouverture du score.
Dès le retour des vestiaires, Lorient double la mise et plie la rencontre après un tout petit plus de 45 minutes. Le troisième but est anecdotique et l'OM s'incline largement.

Steve Mandanda (5) : excepté une relance au pied piteuse en début de match, il n'a pas fait d'erreur mais s'est incliné trois fois alors qu'il n'y pouvait pas grand-chose.
Kassim Abdallah (4) : l'arrière droit n'a pas été transcendant avec une frappe non cadrée après un corner mais surtout peu de tranchant défensif et une passe piteuse en position offensive à l'origine du second but.
Jérémy Morel (4) : l'autre latéral n'a pas fait mieux avec une perte de balle à l'entrée de la surface, des centres peu inspirés et beaucoup de mauvais choix. Il a aussi été battu en vitesse et en vivacité par Corgnet sur le deuxième but.
Souleymane Diawara (5) : il a fait une prestation correcte et n'a pas fait d'erreur (ce qui change de ses partenaires). Il aurait pu marquer mais sa tête puissante sur un corner a été sortie par Audard sur sa ligne. Il est sorti à dix minutes de la fin, visiblement touché.
Lucas Mendes (non noté) : il a donc joué une dizaine de minutes au poste de stoppeur.
Nicolas Nkoulou (5) : après un bon retour sur Alliadière à 0-0, il a fait quelques bonnes interventions mais n'a pas pu compenser les erreurs de ses partenaires et en a aussi fait quelques unes avec notamment un dribble d'Aliadière dans la surface qui l'a éliminé. En position offensive, on l'a vu sur une tête, après un corner, détournée par Audard.
Joey Barton (5.5) : assez actif, il a touché pas mal de ballons mais n'a pas pu faire la différence.
Charles Kaboré (2.5) : après un premier carton un peu sévère avant la demi-heure de jeu, il a fait une double erreur en loupant lamentablement une relance à l'entrée de la surface puis, en voulant se rattraper, en faisant un faute grossière dans la surface, condédant un penalty et se faisant exclure. Le numéro 14 a complètement plombé le match de son équipe et est le principal responsable de la défaite.
Morgan Amalfitano (4.5) : il a dévié un corner au premier poteau détourné difficilement par Audard mais cela n'est pas suffisant. Plus dans l'axe après l'exclusion de Kaboré, il a paru moins à l'aise dans ce rôle.
Mathieu Valbuena (5) : il a essayé, s'est battu mais ses partenaires n'ont pas été à la hauteur. Il a eu une bonne occasion avec une reprise de volée au deuxième poteau détournée par un défenseur.
Rafidine Abdullah (non noté) : il a joué les arrêts de jeu à la place de Valbuena.
Loic Rémy (4.5) : plutôt sur l'aile gauche, il a effectué une frappe dans les bras du gardien en début de match et perdu un duel avec Audard qui a plongé dans ses pieds. Il a paru plus en jambes que récemment mais cela n'est toujours pas suffisant.
Florian Raspentino (non noté) : il a joué la fin du match pour faire souffler Rémy.
Jordan Ayew (4.5) : l'avant-centre s'est battu au milieu des défenseurs bretons, sans s'illustrer. Le seul point positif c'est qu'il ne s'est pas énervé malgré le peu de ballons reçus et les circonstances du match.

Les Marseillais enchainent une seconde humuliation à domicile après le 4-1 du week-end dernier avec une prestation d'ensemble très faible et une erreur de Kaboré qui a fait tourner la rencontre.
Les performances individuelles ont donc été très insuffisantes mais c'est Charles Kaboré qui a fait complètement changer le match en offrant sur un plateau la victoire aux Lorientais.
Il faudra se reprendre mercredi à Bastia pour compenser cette nouvelle contre-performance à domicile.

par seb le mardi 11 décembre 2012 à 12h40
Baup : "une explication habituelle"
L'OM victime de l'arbitrage selon Anigo

Joey Barton : son actualité