Nantes 1-0 OM: Marseille rate le coche

  •    
  •    
  • om facebook

La mission de l'Olympique de Marseille était simple : gagner pour préserver cette 2ème place synonyme de Ligue des Champions assurée. Les Nantais avait des ambitions plus modestes : ne pas perdre pour fêter dignement leurs 40 ans en Ligue 1. Privé de Mario Yepes (cheville), Sylvain Armand (cuisse), Stéphane Ziani (orteil) et Frédéric Da Rocha (adducteurs), les nantais ne sont cependant pas à la noce. Les supporters canaris ont plutôt le couteau entre les dents.

"Il faudra faire un gros match à Nantes pour éviter le tour préliminaire" annoncait Ibrahima Bakayoko sur le site

De quoi espérer le pire ...



Le match :

Les hommes de Perrin ne se précipitent pas et tentent d'organiser le jeu. Ils ne donnent aucun rythme au match, laissent même les nantais se presser devant leur but. L'attaque marseillaise étant ce qu'elle est, il ne faut rien espérer d'eux. Le milieu étant ce qu'il est, on ne peut rien espérer d'eux.

Une première mi-temps remplie de médiocrité et d'ennui ...



La deuxième mi-temps recommence en version photocopie de la première. Aucun rythme, une circulation de balle médiocre, un engagement physique nul. L'OM subit le jeu, et nous spectateurs le match.

Incroyable de jouer comme çà quand l'enjeu est tel ! ! !

Nantes attaque de toutes parts. Seule la maladresse des canaris et le métier de la charnière centrale marseillaise préserve le score vierge.

Mais à force de jouer avec le feu, on se brûle. 80ème minute, Pujol propulse





Le fil du match :

7' Premier corner nantais avec une tête de Makulala qui passe au-dessus de la cage de Runje.

36' Magnifique frappe de Makukula de vingt cinq mètres qui passe non loin de la cage de Runje. Corner de Célestini directement dans les bras de Landreau.

45' But refusé à Chapuis pour hors-jeu à la suite d'un coup franc.

46' Runje sauve son camp devant Vahirua.

54' Sakho rate le cadre sur une frappe à la suite d'un débordement.

59' Bakayoko remplace Fernandao et Laurenti remplace Perez.

66' Runje sauve encore son camp devant Moldovan qui avait une balle de but.

71' Rentrée de Sytchev à la place de Sakho

74' 2ème carton jaune pour Johansen qui part au vestiaire

80' But de Pujol pour Nantes

88' Delhommeau est expulsé pour un coup sur Van Buyten





Conclusion :

Quand Monaco arrive à planter 6 buts en une soirée, Marseille avec son attaque nullissime et son milieu fantomatique est incapable de mettre une frappe cadrée. Cette défaite règle le mirage marseillais.

Marseille jouera le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Cela aura bien sur des conséquences néfastes sur le recrutement, sur la préparation. Mais l'Olympique de Marseille ne mérite pas cette 2ème place.





Mon top :

- Runje

- Leboeuf

- Van Buyten



Mon flop :

- Tout le reste

par TontonFlingueur le samedi 24 mai 2003 à 22h32
OM 2-2 Craiova
Maoulida et Pagis suspendus à Metz

Dans l'actualité de l'OM