PSG 2-0 OM : merci pour la mascarade

  • om facebook

Après un match nul (2-2) concédé à domicile il y a quelques semaines avec notamment deux buts de Gignac et d'Ibrahimovic, l'Olympique de Marseille a de nouveau l'occasion de vérifier son potentiel face au grand favori du championnat, le Paris Saint-Germain, gonflé aux stéroïdes gaziers et emmené par un entraineur charismatique : Carlo Ancelotti. Côté Olympien, les noms sont moins ronflants mais l'efficacité est là en ce début de saison avec un nombre de points proche de celui du leader. Pour autant, ces dernières semaines ont été difficiles avec 3 défaites (Valenciennes, Troyes et M'Gladbach) et un match nul justement face aux Parisiens. Autant dire que cette rencontre de Coupe de la Ligue (qui n'est l'objectif prioritaire d'aucun des deux clubs) revêt d'une réelle importance pour relancer la machine phocéenne grippée depuis 4 rencontres.
Zlatan Ibrahimovic ne devrait pas être sur la feuille de match même si Carlo Ancelotti a entretenu le suspens ces dernières heures.

PSG - OM minute par minute

Mandanda dans les buts. Abdallah, Fanni, Nkoulou, Morel en défense. Kaboré, Cheyrou et Valbuena au milieu. Amalfitano, Rémy et A. Ayew en attaque. Baup a choisi de mettre en place son équipe-type. Nous verrons dans 90 minutes si c'est un choix gagnant.

4ème minute : frappe de Matuidi contrée et captée par Mandanda

Grosse pression des Parisiens sur le but de l'OM pour ce début de rencontre.

7ème minute : chaude alerte sur le but de Mandanda avec Pastore qui fusille le portier phocéen mais est contré in extremis par un tacle défensif d'un Marseillais; s'en suit ensuite un cafouillage qui permet aux hommes de Baup de dégager le cuir

Les Marseillais reprennent un peu l'initiative avec un bon pressing très haut des Phocéens qui gênent considérablement leurs adversaires qui, pour le moment, ne cherchent pas le jeu long vers Hoarau

17ème minute : coup-franc du PSG pour Silva qui remet de la tête magnifiquement pour Bodmer qui, seul devant le but ouvert, propulse le cuir au dessus de la transversale de Mandanda
21ème minute : fantastique intérieur du droit bien travaillée qui voit le cadre s'enfuir de quelques centimètres à gauche du poteau de Douchez
23ème minute : contre de Menez qui profite d'une montée présomptueuse d'Abdallah mais croise trop son gauche
26ème minute : faute de Fanni sur Hoarau en dehors de la surface; l'arbitre a choisi son camp et siffle pénalty et expulsion du défenseur marseillais

1-0 : sur pénalty, Silva trompe Mandanda d'un contre-pied du plat du pied (28ème minute)

Le QSG peut dire merci à qui ? A Monsieur l'arbitre qui d'une part siffle un pénalty pour une faute en dehors de la surface mais aussi qui expulse Fanni et change donc totalement le déroulement de la rencontre. C'est merveilleux le pouvoir de l'argent non ?

42ème minute : superbe frappe enroulée du gauche de Cheyrou qui oblige Douchez à s'y reprendre à deux fois pour capter le ballon

Camara veut que le PSG continue de faire mal à l'adversaire. Pas besoin : l'arbitre s'en occupe. La mi-temps est sifflée

Les Parisiens reprennent comme ils avaient commencé le match : à 12 ! Les Marseillais eux seront à 10 !

47ème minute : centre de Valbuena pour A. Ayew dont la tête passe de peu à côté
48ème minute : Pastore prend le meilleur sur Nkoulou mais ne cadre pas son puissant tir du droit

2-0 : Grandiose Menez qui face à une équipe réduite injustement à 10 file au but en profondeur et aligne son gauche en dessous de la transversale de Mandanda (49ème minute)

Le jeu inévitablement est durci côté phocéen au regard de l'injustice incroyable créée par l'arbitre de cette mascarade de rencontre.

Totalement à côté de son match à nouveau, Rémy est soit absent des débats, soit totalement à côté de la plaque dans ses intentions. L'Equipe pourra lui mettre un 0.5 bien mérité.

64ème minute : entrée de J. Ayew et sortie de A. Ayew
67ème minute : alerté à nouveau en profondeur, Menez pique son cuir au dessus de Mandanda mais Abdallah rodait et dégage le ballon
69ème minute : centre de Rabiot pour la tête décroisée d'Hoarau qui ne trouve pas le cadre

Dans ce gros match, Abdallah montre tout de même ses limites avec beaucoup de passes ratées

72ème minute : Rémy, archi-nul ce soir, est remplacé par Abdullah
77ème minute : bon centre d'Abdallah au second poteau pour Cheyrou qui tergiverse et voit cette belle occasion annihilée par le retour d'un Parisien
83ème minute : sortie de Valbuena et rentrée de Raspentino
86ème minute : coup-franc de Cheyrou qui heurte le poteau de Douchez qui était totalement battu

PSG - OM en quelques mots

On dira que nous sommes paranoïaques, comme on le fait assez régulièrement, que nous ne sommes que des pleureuses et que le football c'est aussi ça. Mais ce soir, grâce à l'arbitre de cette rencontre Monsieur Gautier, nous avons surtout assisté à une mascarade. Le président Frédéric Thiriez, entouré de Leonardo et de Nasser Al-Khelaifi (tiens bizarre comme choix mais là au moins c'est clair), peut être fier de sa coupe ! C'est beau le foot quand c'est aussi limpide.

par TontonFlingueur le mercredi 31 octobre 2012 à 22h53
CdL : l'OL prend l'eau à Nice
Baup pointe les erreurs de Gautier

Antony Gautier : son actualité