Sochaux 3-0 OM : Sochaux jette un froid

  •    
  •    
  • om facebook

Un Sochaux, chaud bouillant, n'attendait que nous pour faire boire le bouillon à son prochain adversaire. Marseille, après la victoire de Monaco, se devait de rectifier le classement qui ne promettait rien de bon.

La moustache Doubiste alignait son triumvirat de la muerte (Santos, Pagis, Frau) tandis que notre manager à chemise mauve tentait à nouveau (on se demande encore pourquoi) l'improbable duo Sytchev / Baka.



Le match :

Les premières minutes laissaient espérer un match équilibré. Dans le jeu, les marseillais avaient même le dessus. Mais les dessous du jeu n'ont rien de chic quand on connaît les intrépides Sochaliens avec leur tactique de femmelette apeurée. Mais un l'OM sans brio, sans talents ne peut rien contre la plus piètre des équipes.

La défense alignée de Marseille montre dès les premières minutes ce que sera la rencontre.

Santos et Frau, brillamment alimentés par le milieu sochalien, emmené par le futur meilleur milieu défensif du monde Benoit Pedretti, se présente seuls plusieurs fois devant Runje. L'alignement marseillais est parfait jusqu'à ce que Pagis lance Santos dans l'axe qui ouvre son pied droit et place facilement le ballon dans le but olympien. 1 action, 1 but : on appelle çà du réalisme. Tout le contraire de ce que possède l'OM qui trois fois frappe au but sans succès (2 fois Sytchev et 1 fois Johansen).



Les phocéens obtiennent bien des corners mais Celestini n'en démord pas ; il tirera tous ses corners au même endroit (1er poteau et sur un jaune).

Sochaux enchaîne beaucoup plus vite ses actions offensives et transperce à plusieurs reprises la défense de Marseille. Runje à chaque fois doit sortir le grand jeu (devant Frau et santos). Mais à force de jouer au pire, on finit par le commettre. Frau nous fait une Greg Louganis, appelée depuis peu une Fiorese. L'arbitre étant d'un bois dont on fait les mikado, le penalty est sifflé. Runje ressort le grand jeu avec un double arrêt.

Cela aurait pû être un tournant du match ...

Mais non.

Autant rester médiocre jusqu'au bout.



Sochaux reprend la deuxième mi-temps avec autant d'ambition qu'un fonctionnaire en préretraite. Jouer le contre à domicile, c'est comme choisir la branlette quand on a dans son lit Famke Janssen. Ca fait vibrer les pingouins de chez Peugeot ; chez nous, ça ferait hurler ...

Toujours est-il que la deuxième mi-temps repart sur le même scénario. Oruma lance Frau dans l'axe qui place le fac-similé du premier but. La défense à 4 choisie par Perrin ne fait pas plus merveille. Le collectif marseillais est explosé, les lignes sont gondolées.

Sochaux défend et contre ...

On dirait Auxerre, le talent individuel en moins (Frau n'est pas Cissé, Pagis n'est pas Kapo).



Le problème de la dernière passe est un mal récurrent qui pourrait bien à la longue provoquer un cancer ascendant vierge, comme le score marseillais.

Le Baka transcendantal nous propose sa théorie: le zéro pointé.

En application, l'arbitre dans un grand jour nous donne un penalty " gentillet " que Baka s'emploie à rater.

Sur une saison, on dit chez nous : " c'est un métier ! ! ! ".



Jouant à 9 après les expulsions de Leboeuf et de Van Buyten, l'arbitre tente bien de nous en faire sortir plus mais le temps presse ...

Sur une énième percée de Frau dans l'axe qui bute sur Runje, le ballon atterrit sur Isabey qui place tranquillement le ballon dans le but.

3-0 et l'addition ...



Conclusion :

Note finale donnée par le Raymond Domenech, ex-casseur de jambe et nouveau casseur d'oreilles désormais :

" Pourquoi pas Sochaux en Ligue des Champions ? ? ? avec leur effectif ... "

Et pourquoi pas Guingamp en Coupe Intercontinentale, Frau ballon d'or et Dos Santos pilier de l'équipe de France ? ? ?

Le commentaire à ce niveau, ça devient une profession de foi cirrhosé.



Le fil du match :

10ème minute: A l'extérieur de la surface, Sytchev tente une reprise de volée difficile qui va dans les bras de Richert

15ème minute: Beau une-deux entre Sytchev et Bakayoko. Dans la surface, l'attaquant russe parvient à dribbler et à se mettre en position de frappe. Mais Richert est bien placé et capte le ballon

19ème minute: Débordement de Santos côté droit. Le Brésilien cherche Frau au centre qui s'écroule. L'arbitre ne dit rien. Le ballon revient sur Pedretti qui frappe de plus de vingt mètres. Runje est en difficulté et dévie en corner

22ème minute: Carton jaune justifié pour Leboeuf

23ème minute: Johansen tente sa chance de 25 mètres mais son ballon n'est pas assez bien placé

28ème minute: Bien lancé dans l'axe par Pagis, Santos prend la défense marseillaise de vitesse et trompe Runje du plat du pied droit

33ème minute: Sochaux est très efficace en contre. Sur l'un d'eux, Santos se retrouve encore seul face à Runje mais le gardien marseillais sort bien et repousse le ballon

36ème minute: Nouvelle ouverture magnifique de Pagis pour Frau dans le dos de la défense marseillaise, mais Runje est le plus prompt à sortir et s'empare du ballon

42ème minute: Exploit de Runje. Le gardien marseillais, après avoir provoqué un pénalty sur Frau, stoppe la frappe de l'attaquant sochalien en deux temps et permet à Marseille d'espérer encore

45ème minute: De nouveau décalé par Pagis, Frau est encore en face à face avec Runje. Le gardien croate de l'OM sort encore vainqueur du duel. Les Marseillais peuvent le remercier pour le moment

46ème minute: En contre, Monsoreau trouve Santos sur le côté gauche. Le Brésilien dribble et frappe, mais le tir passe de peu à côté du but

46ème minute: Rentrée de Perez à la place de Meité

55ème minute: Sur un de ces contres, Pagis côté gauche change complètement de côté. Frau est à la réception et tente une reprise de volée difficile qui passe de peu à gauche du but de Runje

62ème minute: Avertissement pour Ecker après une charge sur Santos qui filait vers le but

63ème minute: Rentrée de Fernandao en remplacement de Sytchev

65ème minute: Deuxième but sochalien. Oruma récupère le ballon dans l'axe, accélère et sert Frau. L'attaquant sochalien trompe Runje d'un plat du pied droit

67ème minute: Deuxième avertissement pour Leboeuf après une faute sur Frau. Le capitaine marseillais est expulsé. Les affaires se compliquent sérieusement pour l'OM, juste après le second but sochalien

71ème minute: Second pénalty manqué de la rencontre, cette fois pour Marseille. Après une faute contestable de Monsoreau sur Pérez, Bakayoko frappe mais Richert part du bon côté et effectue un arrêt magnifique pour garder son but inviolé

79ème minute: Seconde expulsion côté marseillais. Van Buyten doit quitter le terrain après un tacle en retard sur Pedretti. L'OM joue à neuf et perd deux défenseurs axiaux pour le prochain match

81ème minute: Chapuis remplace Bakayoko

85ème minute: Une nouvelle fois, Frau part à la limite du hors jeu et se retrouve face à Runje. Le gardien de l'OM remporte son duel

87ème minute: Troisième but sochalien. Runje sort à la rencontre de Frau. L'attaquant sochalien contre la sortie du Croate. Le ballon revient dans les pieds d'Isabey qui pousse le ballon dans le but vide

89ème minute: A neuf contre onze, Sochaux fait tourner le ballon sous les ovations du public du stade Bonal. Marseille est en grande difficulté





Mon TOP :

- Runje qui a été très bon et a de quoi gueulé sur ses coéquipiers

- Les ramasseurs de balle

- Le public de Bonnal



Mon FLOP :

- Baka, élu à l'unanimité pire attaquant du siècle

- Celestini, l'homme aux corners en bois

- Perrin, avec sa défense en ligne, la titularisation des peintres ivoiriens, etc



Mention spéciale à l'arbitre qui mérite largement de faire un stage à durée indéterminée en PHB.

par TontonFlingueur le samedi 10 mai 2003 à 23h16
OM 2-2 Craiova
Maoulida et Pagis suspendus à Metz

Dans l'actualité de l'OM