Benfica 2-0 OM : Marseille trop tendre

  •    
  •    
  • om facebook

Cinq jours après avoir arraché un match nul heureux dans les dernières minutes grâce à Loïc Rémy face au FC Sion (1-1), l'Olympique de Marseille s'attaquait à un tout autre morceau avec le Benfica Lisbonne, récent quart de finaliste de Champions League. Si Elie Baup ne pouvait toujours pas compter sur ses internationaux, son homologue portugais, lui, alignait son équipe type d'entrée de jeu. Autant dire que le combat apparaissait inégal.

Benfica - OM minute par minute

Baup aligne une équipe composée de 5 jeunes novices et de seulement 5 titulaires potentiels pour la saison à venir.

Bracigliano dans les buts. Mango, M'Bow, N'Diaye et Aloé en défense. Ammari, Cheyrou et Amalfitano au milieu. Rémy, Gignac et A. Ayew en attaque.

19ème minute : sur un ballon récupéré par un tacle défensif phocéen, Gignac obtient une belle occasion sur le côté droit face au gardien du Benfica mais perd son duel

28ème minute : Rémy, blessé, sort ; on espère que ce n'est pas trop grave car le banc de touche a l'air inquiet
29ème minute : Rémy est remplacé par un jeune du centre de formation : Abdullah

1-0 : après une faute évitable de Cheyrou sur Witsel, pénalty transformé par Cardozo d'une frappe puissante plein axe alors que Bracigliano avait plongé sur son côté gauche (37ème minute)

Apparus fatigués par une préparation que certains jugent assez dure, les Marseillais sont pour le moment surclassés et avec trop peu d'automatismes pour espérer mieux. Baup peu à peu fait rentrer d'autres jeunes afin de les tester.

50ème minute : frappe superbe de Cardozo du droit de 28 mètres qui frôle la transversale de Bracigliano qui paraissait battu
73ème minute : pourtant en position idéale pour aggraver le score, Maxi Pereira choisit mauvais choix avec un centre en retrait pour Saviola qui est repris par la défense marseillaise
78ème minute : alerté en profondeur par Omrani, Raspentino adresse un puissant droit qui n'accroche pas le cadre
80ème minute : corner phocéen et c'est un défenseur benfiquiste qui est à deux doigts de tromper son propre gardien

2-0 : centre lisboète aux 18 mètres pour une fantastique reprise de volée de Martins qui trompe le jeune (90ème minute)

Benfica - OM en quelques mots

Surclassés par une équipe du Benfica plus expérimentés, les Olympiens n'ont pu que limiter les dégâts face à un tel adversaire d'autant qu'Elie Baup n'avait à sa disposition que peu de titulaires habituels, les autres étant remplacés par des jeunes de CFA2. Difficile donc dans ces conditions de faire un résultat face à une équipe aguerrie et talentueuse.

par TontonFlingueur le samedi 14 juillet 2012 à 10h25
Rémy : "ce n'est pas une rechute"
Ayew n'est pas inquiet pour cette défaite

Oscar Cardozo : son actualité

7 réactions à cet article
14/07/2012 à 10:29
Angeleno
Angeleno

Benfica avait quasiment tous ses titulaires, nous la moitié, score normal. Pas de quoi s'affoler pour l'instant.

14/07/2012 à 10:37
patom
patom

C'est sure qu'avec notre équipe Une, on a fini dixiéme l'année derniére, donc cet année pas de quoi s'affoler !!!!!! OM

14/07/2012 à 11:10
lrplx
lrplx

OM

14/07/2012 à 11:17
Angeleno
Angeleno


Si Baup avec cet effectif fini mieux que 10ème, on pourra dire qu'il est meilleur que Deschamps alors ?:/

Bref, ce que tu dis n'a pas de sens. Là c'est une nouvelle saison qui démarre.

Avec tous nos titulaires de retour, il sera bon que l'on s'impose face à Nîmes et Thoune pour se mettre en confiance avant le début de la saison.

14/07/2012 à 11:46
Vasco93
Vasco93

ma lettre pour canal plus est prête..36 euros par mois qui serviront à autre chose que de mater les harlem globe trotters en tournée dans un championnat de péones

14/07/2012 à 18:26
kubbyuu
kubbyuu

Le calme avant la tempête .

14/07/2012 à 21:45
pagis83
pagis83


A mon avis je faire de même, dégouté à un point c'est pas possible, j'arrête les frais.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit