OM 0-1 Monaco : la coupe est pleine

  •    
  •    
  • om facebook

Après 3 résultats consécutifs décevants, l'inoxudable système Perrinien allait-il une nouvelle fois s'oxyder devant un public marseillais de plus en plus mécontent ?

De face à face stériles à un 4-3-3 amorphe, Perrin opte d'entrée pour un 3-5-2 avec un arrière gout de 5-3-2, trahissant de ce fait l'objectif caché du match : ne pas se prendre une branlée d'anthologie ! ! !



Sur le rocher trônant tel des Adonis en rut, un milieu de terrain impressionnant (Marquez-Bernardi-Giuly-Rothen) face au nôtre bien moins conséquent (Celestini-Hemdani-Johansen-Dos Santos). En attaque, même constat : pieds carrés contre pieds de feu.

La feuille de match paraissait donc largement à notre désavantage.



Le match :

Le match commence sur des bases archi-connues : tout le monde en défense, degun devant et un baka-chiotte légendaire. Après une première mi-temps équilibrée et sans grand frisson, l'OM reprend du mauvais pied en encaissant un but de Prso sur un 1 contre 3 ! ? ! ? !

S'en suit du duel Roma/Baka, niveau poussin en couveuse, un bon tir de Chapuis et ... le néant.

Le niveau technique individuel des marseillais est si faible que le score ne souffre d'aucune contestation.



Les marseillais énervés tentent bien de sortir la boite à gifles (qui n'a pas rêvé de calboter l'ignoble front de la fausse-blonde Rothen ? ? ?) ; ni la rentrée de Sytchev épuisé par les notte marseillaises (malgré un sublime gauche détourné par Roma), ni celle d'un Olembe (auteur d'un magnifique " kick-out " sur Marquez) n'y fait.



Le fil du match :[/b]

14ème minute : frappe cadrée de Johansen que Roma vient capter sans soucis

16ème minute : Van Buyten s'enflamme et donne un bon ballon à Prso qui file au but avant d'enchainer par une bonne frappe que Runje capte

30ème minute : tentative de retournée de Prso non cadré.

46ème minute : Celestini d'une magnifique reprise de volée de 25m n'arrive pas à trouver le cadre

48ème minute : But de Prso qui coupe la trajectoire du ballon sur un centre de Rothen face à trois défenseurs marseillais

54ème minute : Prso alerté par Nonda se retrouve face à Runje qui parvient à lui retirer le ballon au tout dernier moment

57ème minute : Baka a une balle de but mais chie comme d'habitude

62ème minute : Chapuis lance une frappe excentrée mais cadrée des 20 mètres mais Roma est présent

65ème minute : Remplacement de Ibrahima Bakayoko par Lamine Sakho

72ème minute : Remplacement de Fabio Celestini par Salomon Olembé

92ème minute : Superbe frappe de Sytchev détournée par Roma



Cartons jaunes marseillais: Johnny Ecker (79e)

Spectateurs: 56 505

Arbitre: Mr Sars



La conclusion :

Monaco gère, Monaco maitrise, Monaco s‘économise, Monaco gagne ... sans brio mais logiquement.



* merci pour la participation de Frit Confit à cet edito

* à noter que Frit Confit et moi-même avons dû subir les élucubrations psychotiques d'un breton passablement bouchonné et que de fait, nous nous réservons de droit de chier sur le premier breton venu qui fera une remarque sur ce match

par TontonFlingueur le jeudi 17 avril 2003 à 00h02
OM 2-2 Craiova
Maoulida et Pagis suspendus à Metz

Dans l'actualité de l'OM