Lucho va-t-il devenir un problème pour l'OM ?

  •    
  •    
  • om facebook

Lucho Gonzalez, arrivé il y a quasiment deux ans à l'OM, est en ce moment sous le feu des critiques. L'Argentin était la priorité des priorités de Didier Deschamps lors de son arrivée à l'OM. Ce dernier en a fait la pierre angulaire de son dispositif en 4-3-3, dans un poste un peu excentré à droite du milieu de terrain dans lequel il avait brillé à Porto.


Une première saison où son talent a mis du temps à éclater !
On l'attendait comme une véritable star du côté du Vieux Port, une sorte de messie (non pas Lionel) capable de sublimer son équipe par son jeu de passes, malheureusement le destin en aura d'abord décidé autrement. Blessé dès la préparation d'avant-saison, il reviendra sur le terrain avant de se blesser à nouveau à la cheville cette fois-ci. Les premiers doutes chez ceux ne l'ayant vu qu'une fois par an à l'Équipe du Dimanche commencèrent alors à arriver...
Le 23 décembre est le théâtre du véritable point d'orgue d'une demi-saison pourrie pour El Commandante, il se blesse contre Auxerre et sort...sous les sifflets. Mais les mêmes qui l'ont sifflé l'acclameront lors de la deuxième partie de saison, Lucho étant devenu le véritable chef d'orchestre de l'OM, finissant meilleur passeur du championnat, bien aidé par une complicité exceptionnelle avec le meilleur buteur de Ligue 1, Mamadou Niang.

Une année de confirmation difficile
La deuxième saison de l'Argentin, auréolé de deux titres avec l'OM (on semble souvent oublier son importance dans la conquête de ces titres) commence bigrement mal avec le départ de son acolyte Niang, les deux se trouvant les yeux fermés.
Ce n'est pas juste lui trouver des excuses que de dire ça, un joueur dont la qualité première réside en un jeu de passes exceptionnel se doit d'avoir des automatismes de qualité avec ses attaquants. Difficile sachant que toute la ligne d'attaque a été modifiée...D'ailleurs preuve en est, Lucho semble bien mieux dans son jeu lorsqu'il est associé à Valbuena, joueur avec lequel l'Argentin a pu développer une complicité depuis presque deux saisons.
Malgré tout, il est triste de voir les difficultés de l'Argentin cette année, surtout lorsqu'on connait réellement de quoi il est capable, mais réalise-t-il une saison aussi médiocre que les médias veulent nous présenter ?

Même en difficulté, il reste décisif
Tous les amateurs d'athlètes musclés cavalant le 100m en dix secondes mais incapables de maîtriser le ballon comme on peut en voir en foison en Ligue 1 (d'ailleurs Antonetti a même réussi à en réunir une équipe entière) profitent des difficultés de Lucho pour le présenter comme un joueur médiocre, surestimé. Soyons sérieux. Alors d'accord il est passé complètement à travers de plusieurs matchs, notamment celui de Manchester, mais quel joueur brille à tous les matchs surtout lorsque son équipe ne pratique pas un jeu léché ? Ceux qui pensaient Lucho capable de porter à lui seul l'OM sur ses épaules se sont trompés sur son compte. Le jeu de l'Argentin c'est comme une délicieuse crème chantilly sur un gâteau, si le gâteau est raté on peut rajouter la meilleure crème du Monde ce sera sans succès... C'est à ce moment-là que les détracteurs de Lucho vont ressortir le prix du transfert, devrons-nous leur rappeler que la joie des titres de notre club favori n'a pas de prix ? Il est amusant de constater qu'il reste malgré sa soi-disant saison médiocre, le joueur le plus décisif du club, heureusement pour nos adversaires qu'il ne fait pas une grande saison...


Il est fort possible d'ailleurs que beaucoup comprendront l'apport de ce joueur lorsqu'il sera parti sous d'autres cieux, dans un club où chaque supporter sera enchanté de le savoir capable de faire basculer chaque match d'une passe sublime.
Dans cette période difficile pour lui, victime d'un home-jacking, espérons que les supporters de l'OM très souvent connaisseurs en football sauront lui donner le soutien qu'il mérite, celui d'un joueur qui, en très peu de temps, aura marqué le club de son empreinte...

par GangdeRequins le samedi 26 mars 2011 à 12h55
Cissé : "je vais revenir au top"
Diawara : "un gros duel avec Eto'o"

Lucho Gonzalez : son actualité