OM-Le Havre : Un fossile au Vélodrome

  •    
  •    
  • om facebook

Le doyen débarque sur le Vieux Port. Comme dirait Papin, on va pas en faire tout un camembert. L'ancêtre caracole royalement en quatorzième position au classement général. C'est pas le moment de se créer des cheveux blancs. Y a pire comme opposition et çà date pas d'hier. On ne va pas commencer maintenant des fouilles préhistoriques mais y'a une sacrée paye que l'aïeul effectue le yoyo entre les deux Ligues.



Faut dire, le schéma tactique du patriarche reste un brin archaïque et les combinaisons répétées au training font dans l'obsolescence. Le 4-5-1 préconisé par tonton Domergue, c'est pas le bain de Jouvence ni même la cure thermale. Y'a bien Ducrocq qui se décarcasse comme y peut au milieu du terrain. Mais tout çà manque de sel et le fond de jeu normand demeure bien fade.



Malgré tout, l'ancien vient d'aligner trois succès consécutifs. Les 1-0 pour ou contre, çà a l'air d'être son viagra au vioque. Pas moins de 9 fois cette saison. Sous la houlette du vétéran Vencel, la défense ne part pas souvent en ruine, oserait-on ajouter à la manière d'un Vauban modern style. Une seule fois, c'était contre Sedan mais çà date de septembre.



Bon, faut se méfier aussi des coups de Martot. Çà peut faire bobo, demandez à Nono et ses Roudourou's boys. Pas oublier non plus Sinama-Pongolle voire son pote Le Tallec qui n'ont rien de sénile avec leurs 18 carats tout mouillé. A priori, Fauconnier, le meilleur buteur, opéré le mois dernier, risque fort de pointer aux abonnés absents.



Sans blague, en recevant l'antédiluvien, Perrin devrait pouvoir se dérider un tantinet. Se détendre un peu les pinceaux et ménager son palpitant. Evidemment, le connaissant, on est bien certain qu'il n'en sera rien. La Commanderie n'a rien d'une maison de retraite pour le quatrième âge et il va y préparer ce match avec sa rigueur habituelle de chirurgien du coeur.



Alors, va-t-il greffer un organe neuf à notre OM quelque peu meurtri par la claque reçue en terre girondine? Lui injectera-t-il du sang nouveau ? Rien n'est moins sûr. L'Alain, il préconise les médecines douces. C'est à dose homéopathique, qu'il les intègre, les jeunes pousses du CFA. Il veut éviter le terrible rejet du corps étranger. Les expériences alambiquées de type douteux, il les laisse volontiers au professeur Antinori ou aux raëliens.



Inutile de se cacher la tronche sous l'oreiller en simili pilou, notre meilleur atout pour faire taire le vieillard reste un citoyen belge. Le colosse de Chimay, Dani le Rouge, Rocky pour les intimes. Sa classe est patente. Aussi bien qu'épatante. Lui, il est en train de prendre une dimension telle au sein du club qu'il va falloir bientôt une chaîne d'arpenteur pour pouvoir la mesurer. Alors une victoire sinon rien mercredi au stade Vélodrome et une Kalinka pour qui vous savez...

par Boeuf Mode le lundi 03 février 2003 à 17h18
OM 2-2 Craiova
Maoulida et Pagis suspendus à Metz

Dans l'actualité de l'OM