Zilina 0-7 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après le report du match du week-end, cela fait une semaine que les Olympiens n'ont pas joué et ils retrouvent le terrain en Slovaquie pour la Ligue des Champions, compétition dans laquelle l'OM a encore un vague espoir de se qualifier en cas de succès contre Zilina puis à Moscou dans trois semaines.
Vitorino Hilton et Édouard Cissé sont blessés alors que Julien Rodriguez n'est pas dans la liste des joueurs européens. Didier Deschamps n'a pas retenu Rudy Riou et Jean-Philippe Sabo et il aligne le capitaine Steve Mandanda dans le but, une défense composée par Cesar Azpilicueta, Souleymane Diawara, Stéphane Mbia et Gabriel Heinze de droite à gauche ; Charles Kaboré est le milieu récupérateur avec Lucho Gonzalez et Benoit Cheyrou en complément ; les trois attaquants sont Mathieu Valbuena, Loïc Rémy et André-Pierre Gignac. C'est donc le 4-3-3 habituel de l'entraineur marseillais.
Sur le banc on retrouve Elinton Andrade, Leyti N'Diaye, Taye Taiwo, Fabrice Abriel, Andre Ayew, Jordan Ayew et Brandao.

Les Provençaux prennent le match en main dès l'entame et ouvrent logiquement le score par Gignac qui double même la mise vers la vingtième minute de jeu. Avant la moitié de cette première mi-temps, l'OM mène 3-0 avec une tête d'Heinze sur un corner puis 4-0 avec un but de Rémy.
Au retour des vestiaires, alors que les Slovaques semblent moins dépassés, Lucho inscrit le cinquième puis Gignac le sixième. Peu après l'heure de jeu, Lucho marque du gauche pour un incroyable 7-0. On en reste là pour cette rencontre au score historique.

Steve Mandanda (6.5) : il a commencé par un corner très difficile boxé au quart d'heure de jeu. Par la suite, il a bien pris tous les ballons aériens qu'il a du négocier.
Cesar Azpilicueta (6) : un des rares à avoir été mis en danger par ses adversaires directs, il a tout de même dominé dans l'ensemble les joueurs dans sa zone. Il a fait un bon centre décisif sur le sixième but.
Gabriel Heinze (6.5) : l'arrière gauche marseillais n'a pas souffert défensivement et a surtout inscrit le troisième but avec une belle tête lobée depuis le premier poteau sur un corner où il n'a pas été gêné.
Taye Taiwo (non noté) : entré pour la dernière demi-heure à la place de l'Argentin. Absent et peu concentré défensivement, les meilleures occasions slovaques sont venues de son côté dans les dernières minutes avec notamment une passe en retrait honteusement loupée. Il a tout de même fait un centre tir difficilement sorti en corner par le gardien.
Souleymane Diawara (6.5) : il n'a guère forcé pour dominer largement les attaquants de Zilina.
Stéphane Mbia (6) : sur l'immense Ceesay en début de match, il a encore montré trop de dilettante de temps en temps alors qu'il était largement au-dessus des ses adversaires.
Charles Kaboré (7) : très présent, le milieu de terrain défensif axial a touché beaucoup de ballons. Il a aussi fait une passe décisive sur le deuxième but et fait quelques frappes sans danger pour le gardien slovaque.
Lucho Gonzalez (7.5) : très mobile, il a fait beaucoup d'appels, se démarquant souvent entre les lignes. Il a aussi marqué deux fois, tout d'abord d'une tête tranquille puis d'une frappe du gauche après un contrôle douteux (du bras et de la poitrine).
Benoit Cheyrou (8) : il a débuté par deux frappes non cadrées puis a délivré trois passes décisives avec un coup-franc puis un corner et enfin une interception suivie d'un caviar. C'est aussi lui qui a récupéré le ballon sur le deuxième but. Son activité et son efficacité lui ont permis de survoler cette rencontre.
Loïc Rémy (6.5) : il a fait une frappe croisée qui a été déviée en corner par le gardien vers la demi-heure puis a inscrit un but en étant opportuniste et précis sur un centre de Cheyrou et une double erreur des défenseurs slovaques.
Mathieu Valbuena (6.5) : très mobile en début de match, il n'a pas marqué mais a donné une belle passe décisive pour la tête de Lucho sur un centre de l'extérieur du pied.
Andre Ayew (non noté) : il a remplacé le numéro 28 et a joué une petite demi-heure sur la gauche de l'attaque. Il s'est illustré avec une passe décisive en une touche de balle pour Lucho.
André-Pierre Gignac (8.5) : il a marqué deux buts en début de match avec de la chance (une déviation du genou) puis de la précision. Il a fait un triplé avec une belle tête en seconde période. Pour le reste, un super rush dans la surface mais un centre pour personne. Espérons que l'ancien Toulousain ait enfin lancé sa saison.
Brandao (non noté) : entré pour une vingtaine de minutes à la place du triple buteur, le Brésilien a placé une frappe en angle fermé sur le gardien

Après un match complet, sérieux, appliqué et réaliste, les Olympiens ramènent un score mémorable de ce déplacement face à une équipe n'ayant pas le niveau.
Les prestations individuelles ont été très bonnes avec un André-Pierre Gignac enfin efficace. Il ne serait pas honnête de designer le moins bon Phocéen dans ce match.
Il faudra continuer sur cette lancée dimanche mais l'adversaire sera d'un tout autre calibre...

par seb le vendredi 05 novembre 2010 à 08h18
Gerets : "Marseille dans mon coeur"
Luyindula : on n'est pas Zilina non plus

Gabriel Heinze : son actualité