Briand pour remplacer Koné ?

  •    
  •    
  • om facebook

Quid de Koné ?
Arrivé sur la Canebière en 2008 suite à l'insistance d'Eric Gerets, Bakari Koné connait cette année, une saison en demi-teinte. Blessé à de nombreuses reprises, ce modèle réduit du championnat (1m64 pour 63 kg) n'est plus vraiment à son avantage à l'OM. Cette année, malgré tout, il aura délivré 6 passes décisives et marqué 6 buts. Un bilan loin d'être mauvais surtout en n'ayant joué "que" 1600 minutes. Pour permettre une comparaison, si tant est que cela soit possible, lors de la saison 2008-2009, l'ivoirien avait joué deux fois plus (3160 minutes) et affiché un bilan très honorable de 10 buts et de 5 passes décisives. Un joueur finalement constant d'un point de vue purement statistique.

Car dans les faits, sous les ordres d'un Eric Gerets conquis, Bakari Koné était un titulaire indiscutable (37 titularisations pour 7 remplacements). Aujourd'hui, la donne a changé et Didier Deschamps ne lui a fait confiance qu'à 15 reprises (pour 21 remplacements). Un rôle de joker de luxe loin de convenir au petit ivoirien. Mais, n'est ce pas intrinsèquement dû aux préférences "physiques" du coach ? On se souvient qu'à son arrivée, Didier Deschamps avait mis sur la touche Mathieu Valbuena... un physique similaire. Alors, le coach olympien privilégie-t-il la puissance à la vivacité ? Valbuena jouerait-il encore si une vraie solution de remplacement existait ?

Quoiqu'il en soit, Koné est aujourd'hui sur le départ puisque des pistes l'enverraient au Qatar. L'OM y perdra-t-il ? Quelles recrues pour le remplacer ?

La piste "brûlante" : Jimmy Briand
L'attaquant n'aura jamais connu qu'un club : Rennes. Formé puis titularisé régulièrement depuis 2005, surtout, Jimmy Briand était déjà pisté par l'OM lors du mercato hivernal. Néanmoins, un départ de l'international français était alors apparu très compliqué, celui-ci revenant d'une longue blessure, et Pierre Dréossi s'y étant opposé. A l'époque, d'autre part, le joueur devait se retrouver libre en juin et il était également pisté par Arsenal. Autant dire que les chances étaient minces alors, tant les arguments financiers sont tout autres dès que les offres proviennent de l'étranger.

Cependant, depuis, Marouane Chamakh semble avoir déjà plié bagage pour Arsenal pour y occuper une place à laquelle Briand aurait pu prétendre. Dans le même temps, celui-ci a prolongé son contrat avec Rennes, permettant à son club formateur de récupérer une somme non négligeable. Un geste classe. Si à l'époque on parlait d'un montant avoisinant les 6M€, personne ne sait aujourd'hui ce qu'il en est d'un joueur qui a retrouvé du temps de jeu depuis décembre.

Titularisé à 17 reprises cette saison, le Rennais a marqué 5 buts. Finalement autant que Bakari Koné pour le même nombre de titularisations quasiment. Jimmy Briand reste par ailleurs sur une moyenne de 8 buts par saison ces trois derniers exercices quand Bakari Koné atteint une moyenne de 9 buts par saison. On vous l'accorde, les données ne sont pas comparables. Il n'en demeure pas moins que ces deux joueurs ont connu une saison difficile marquée par les blessures. Des difficultés qui ne les ont pas empêché de scorer...

Où en est-on ?
A l'heure où nous parlons, La Provence révèle que Jimmy Briand pourrait céder aux sirènes marseillaises, preuve que les discussions sont déjà bien avancées avec l'attaquant rennais. Rien de plus normal quand des contacts ont déjà été établis lors du mercato hivernal. On parle d'une somme de 6M€.

Bakari Koné, lui, n'en sait toujours pas plus sur son sort mais on l'imagine mal rester après une telle saison. Si on ne le voit pas se "relancer" en allant au Qatar, l'ivoirien pourrait bien privilégier cette solution. La seule ? On l'ignore. Mais son transfert pourrait rapporter plus que l'achat de Briand, les Qataris se montrant parfois "généreux".

Mais finalement, si l'on s'attache aux statistiques, ce que certains ne manquent pas de faire dès qu'ils en ont l'occasion, qu'est ce qui différencie Bakari Koné de Jimmy Briand ? Ses résultats ? Apparemment non. Le recrutement du Rennais pourrait bien tenir sur cette incertitude constante qui pèse sur l'ivoirien quant à sa capacité à encaisser les coups, sur son physique. Car, depuis qu'il est arrivé à l'OM, on en finit pas de parler d'un joueur qui passe son temps à l'infirmerie. Et pourtant, les résultats sont là.

Si Jimmy Briand à déjà un pied à l'OM, on ignore si ses performances seront plus convaincantes encore qu'à Rennes. Cela ne doit pas empêcher l'OM d'en faire le pari. Car sur le papier, l'attaquant rennais à de grandes chances de faire des étincelles. C'est pourquoi l'OL est également sur le coup. Si Briand ne venait pas, le nom de Loic Remy est également cité. Titulaire et "serial" buteur dans un club de moindre envergure que Rennes, le joueur a également le mérite d'être plus jeune. Mais la piste est moins chaude... Et supporterait-il la pression ? Et Briand ?

Quant à Baky Koné, son chemin à l'OM semble donc s'achever. En dépit des apparences, il aura souvent été décisif et souvent de fort belle manière. On ne peut que lui souhaiter une bonne route... si son transfert est conclu.

par Rabbit's le mercredi 19 mai 2010 à 18h49
Camoranesi : trop cher selon Deschamps !
Valbuena est à l'aise chez les Bleus

Jimmy Briand : son actualité