OM 2-1 Lille : les phocéens en demi-finale !

  •    
  •    
  • om facebook

Dans un Stade Vélodrome qui sonne creux avec seulement 18 000 spectateurs, les joueurs de l'OM reçoivent le LOSC de Rudi Garcia pour le compte des quarts de finale de Coupe de la Ligue. Vainqueurs timides du Mans il y a quelques jours, les olympiens peinent à convaincre depuis le début de saison et semblent ne pas être au mieux collectivement comme individuellement. La qualité du jeu s'en ressent évidemment ... Ce soir est donc l'occasion de marquer des points dans les coeurs des supporters face à une équipe que les observateurs qualifiaient encore il y a quelques jours de candidate potentielle à la seconde place. Verdict dans 90 minutes !


Le match:
Mandanda dans les buts. Kaboré, Diawara, Hilton et Bonnart en défense. Cissé, Lucho, Cheyrou, Valbuena, Ben Arfa au milieu. Niang seul en pointe.

En l'absence de Brandao blessé, Deschamps opte pour un 4-5-1 avec une fière allure. En face, l'entraineur nordiste a aligné une équipe très offensive. Le spectacle devrait être au rendez-vous.

2ème minute: coup-franc rentrant du gauche de Cheyrou pour la tête de Diawara qui ne cadre hélas pas

0-1 : contre assassin d'Hazard qui transmet à De Melo qui bénéficie d'un contrôle favorable et ajuste Mandanda (4ème minute)

Ca commence mal pour les olympiens ! Sur leur première attaque, Lille ouvre le score ! Complètement à la ramasse, Bonnart laisse filer Hazard qui passe à De Melo qui, lui profite d'un placement fantomatique d'Hilton.

1-1 : sur un bon centre de Kaboré, Lucho profite d'un contrôle généreux d'un défenseur Lillois et allume d'une reprise de volée du droit le portier nordiste (10ème minute)

Si en attaque, les marseillais sont tous sauf réalistes, on peut affirmer sans nul doute que Lucho est le marseillais le plus doué dans ce registre cette saison. Son application à positionner parfaitement son corps lui assure une réussite maximale sur ces phases ! Nos attaquants devraient s'en inspirer ! Dommage tout de même que les milieux marseillais ne jouent pas plus avec lui lors des phases offensives afin de bénéficier de sa vista !

Niang en pointe permet en tout cas une profondeur que ne permet pas Brandao. La présence de 4 créateurs (Lucho, Cheyrou, Ben Arfa et Valbuena) permet en tout cas une animation intéressante côté olympien. Reste que Ben Arfa et Valbuena défense trop peu pour ne pas être en danger à chaque attaque lilloise.

22ème minute: coup-franc rentrant de Valbuena pour la tête de Niang qui n'accroche pas le cadre

Côté adverse, seuls Hazard (quel talent !) et De Melo semblent capable de mettre le danger sur le but olympien dans le jeu. Les phases les plus inquiétantes pour les olympiens sont les coups de pied arrêtés bien tirés par Cabaye notamment.

28ème minute: sur une percée d'Hazard, Obraniak, profitant d'une erreur de Diawara, est à deux doigts de marquer mais Mandanda fait une fulgurante sortie et repousse le ballon
35ème minute: frappe de 30 mètres de Rami sur laquelle Mandanda est obligé de se détendre

Beaucoup plus d'opportunités du côté des dogues depuis 10 minutes. La vitesse d'Hazard donne le tournis aux défenseurs marseillais et les olympiens ne se créent plus d'opportunités ! De quoi s'inquiéter ? Peut-être ...

42ème minute: alerté en profondeur, Niang enfume Beria et adresse une bonne frappe du gauche que Landreau sort d'une jolie parade

De retour des vestiaires, Mandanda blessé est remplacé par Andrade ! Une tuile pour Deschamps et son équipe !

48ème minute: frappe de De Melo contrée in extremis par Diawara
51ème minute: fantastique enchainement phocéen avec une remise de Lucho de la tête puis de Niang du pied droit pour la frappe puissante du gauche de Ben Arfa qui heurte le poteau droit lillois
53ème minute: Niang s'écroule dans la surface mais l'arbitre ne siffle pas ! La faute était de toute façon en dehors de la surface
56ème minute: Cabaye est expulsé pour un deuxième carton jaune sur une faute sur Valbuena
60ème minute: sur un renvoi de la défense adverse, frappe du droit de Cheyrou que Landreau capte sans difficulté

Marseille s'endort malgré sa supériorité numérique ! A noter aussi le manque de solutions dans la surface sur les centres phocéens ! L'absence de Mandanda dans les buts devrait pourtant engager ses coéquipiers à tenter de plier la rencontre rapidement.

72ème minute: rentrée d'Abriel à la place de Cissé, médiocrissime ce soir encore
77ème minute: tir d'Abriel dans un angle totalement fermé repoussé par Landreau
78ème minute: sur un corner de Cheyrou, reprise de Valbuena sauvé derrière sa ligne par Obraniak mais l'arbitre ne valide pas le but

2-1 : sur une remise de Niang, Valbuena ouvre son droit des 18 mètres et trompe Landreau (82ème minute)

87ème minute: Ben Arfa repique sur son droit et adresse une bonne frappe que Landreau repousse d'un beau plongeon
88ème minute: rentrée de M'Bow et sortie de Lucho
90ème minute: magnifique missile de Beria de 30 mètres qui heurte la transversale d'Andrade qui était complètement battu


Conclusion:
En proposant une équipe très séduisante sur le papier avec 4 créateurs au milieu et un attaquant vif de pointe, Deschamps a réussi à faire chuter Lille qu'on disait invincible il y a encore quelques semaines. Certes tout ne fut pas parfait notamment au niveau défensif ou dans la récupération mais l'essentiel était la qualification qui offre une nouvelle chance aux olympiens de conquérir un titre. Ben Arfa et Valbuena ont en tout cas marqué des points encore ce soir et le coach phocéen devrait renouveler ce schéma à l'avenir car il correspond au mieux aux qualités de ses joueurs au milieu.

par TontonFlingueur le mercredi 27 janvier 2010 à 22h52
Mandanda souffre d'une béquille
CdL : TFC - OM en demi-finales

Mathieu Valbuena : son actualité