ASSE 2-3 OM : Niang au finish !

  •    
  •    
  • om facebook

Relativement décevants de nouveau face à la modeste équipe de Trélissac dimanche soir, l'Olympique de Marseille se déplace ce soir à Geoffroy-Guichard pour le compte des 8ème de finale de la Coupe de la Ligue. L'occasion de retrouver Tavlaridis sorti prématurément il y a quelques semaines en championnat sur une accélération de Koné et que l'on connait pour son jeu tout en finesse ! Alors que l'OM est décroché en championnat, cette rencontre est l'occasion de tenter l'aventure en coupe, défi qui parait plus à la portée de l'équipe de Deschamps cette saison. Car la grande échéance de dimanche soir face aux bordelais qui n'auront pas de match cette semaine parait difficile à préparer sans une victoire convaincante ce soir. Le doute ne peut jamais être un moteur dans la réussite.


Le match :
Andrade dans les buts. Bonnart, Diawara, Hilton et Heinze en défense. Cissé, Cheyrou, Abriel, Lucho, Ben Arfa au milieu. Brandao en attaque.
1ère minute: centre de Lucho qui passe devant tout le monde sans qu'un phocéen réussisse à s'en saisir

Début de match médiocre de Brandao qui ne réussit rien de bon en attaque. Ne sentant ni les bons coups, ni le sens du jeu, le brésilien nous offre pour le moment une prestation bien peu séduisante alors qu'il est sur la selette. Mais rassurez-vous : ses coéquipiers ne sont pas plus à la fête !

1-0 : Sako prend le dessus sur Bonnart et gifle le ballon de son gauche sur lequel Andrade se troue (18ème minute)

27ème minute: centre contré de Cheyrou pour la frappe écrasée du gauche de Lucho propulsée sur le portier stephanois

1-1 : lumineuse ouverture de Lucho pour Abriel qui centre au second poteau qui place son gauche sur Coulibaly (le brésilien a pour habitude de manger la plupart des caviars qu'on lui offre) mais a un contre favorable qui lui permet de tromper le gardien (30ème minute)
2-1: coup-franc de Payet pour la tête décroisée de Bergessio qui laisse Andrade sur ses appuis (31ème minute)


33ème minute : coup-franc rentrant de Cheyrou pour la bonne remise de Brandao et le gauche de pupille asthmatique de Diawara sur lequel Coulibaly n'est pas inquiété
36ème minute: Sako sur le côté droit repique au centre et adresse un superbe gauche enroulé qui ne trouve heureusement pas le cadre
40ème minute: le ballon va sur le bras décollé d'un stephanois et l'arbitre ne siffle pas ! Une habitude chez les arbitres quand il s'agit de l'OM !

Pas de changements de retour des vestiaires et toujours autant de coups de pied arrêtés mal frappés ! Et le pire est que les coupables continuent gaiement leur crime alors que Ben Arfa et Lucho les regardent faire !

50ème minute: coup-franc de Cheyrou sur lequel Brandao se manque et sur lequel Diawara une tête bien difficile pour inquiéter le portier adverse
55ème minute: centre de Ben Arfa en retrait pour la reprise piquée de Lucho qui n'inquiète pas Coulibaly
57ème minute: coup-franc plein axe de 24 mètres de Payet dans les bras d'Andrade

2-2: alerté en profondeur, Brandao profite d'une mésentente entre Coulibaly et Benalouane et propulse le ballon dans les buts adverses (59ème minute)

On lui reprochait de ne pas marquer sur des actions individuelles. Celle-ci n'est pas très propre mais il ne doit son but qu'à lui ! Et à force de distribuer les coups à tord et à travers, les défenseurs réfléchissent après à deux fois avant de mettre le pied !

63ème minute: Ben Arfa est remplacé par Niang de retour de blessure
70ème minute: Combinaison entre Lucho et Brandao pour le tir du droit du brésilien sur lequel Coulibaly se couche sans difficulté
72ème minute: sur un contre très mal joué des stephanois, Heinze fait un tacle défensif superbe qui empêche les verts de frapper au but dans une position très favorable
78ème minute: rentrée de Valbuena à la place de Cheyrou

Deschamps choisit d'économiser l'un de ses cadres et prend une option offensive afin d'éviter les prolongations. Or depuis 10 minutes, ce sont les Verts qui s'offrent les plus belles opportunités en contre sans toutefois les jouer assez bien pour concrétiser. Bonnart et Cissé sont totalement à côté de leur sujet ce soir. Si pour l'un le manque de solution de rechange est patent, pour l'autre on se pose réellement des questions.

86ème minute : sur corner, Andrade se troue et Mirallas décoche une tête puissante qui ne trouve pas le cadre
88ème minute: rentrée de M'Bow à la place de Lucho

2-3: alerté en profondeur par Brandao, Niang sur sa seule occasion croise parfaitement son ballon et trompe Coulibaly dans les arrêts de jeu (92ème minute)


Conclusion :
Souvent, les journalistes nous vendent des grands matchs sur le seul décompte au tableau d'affichage. Or l'addition des buts ne fait pas une rencontre de qualité ! Comme face à Trélissac, les marseillais n'ont pas vraiment convaincu ce soir mais se donne le droit d'une nouvelle chance en Coupe. Brandao n'avait plus marqué depuis plus de 2 mois ! Ce soir il a été un des grands artisans de cette victoire avec deux buts et une passe décisive. Malgré tout, la priorité du recrutement marseillais devrait se concentrer sur ce poste pour renforcer le groupe.

par TontonFlingueur le mercredi 13 janvier 2010 à 22h47
ASSE - OM : le onze de départ
Dassier prône la patience pour Mancini

Mamadou Niang : son actualité