OM 0-2 AJA : revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

L'Olympique de Marseille n'aura cette fois-ci pas fait le "métier" face à l'AJ Auxerre. Les derniers résultats en trompe l'oeil des hommes de Didier Deschamps ne masquaient pas les carences d'une équipe sans idées dans l'animation offensive et orpheline de Mamadou Niang, définitivement son meilleur joueur d'attaque. Les observateurs ont finalement peu à dire sur la prestation honteuse des Marseillais qui, la main sur le coeur, auront probablement offert au faible Oliech ses deux buts saisonniers...

Lequipe.fr : l'OM, comme en 2008
Auxerre a rendu la pareille. Après avoir démarré l'année par une défaite à domicile contre Marseille (0-2), les Auxerrois ont conclu 2009 en allant s'imposer au Vélodrome (2-0), mercredi soir, grâce à un doublé de Dennis Oliech. Alors que le Kenyan a ouvert son compteur buts cette saison, l'AJA a mis fin à une série de cinq matches sans victoire. [...] Incapables de contourner le bloc auxerrois en première période, les Phocéens ont en plus dû se passer de Bonnart (7e) puis de Lucho Gonzalez (26e), sortis sur blessure. Ils auraient pu se retrouver à dix (34e) sans un geste de fair-play de Birsa*. Un soulagement de courte durée : parfaitement décalé par Niculae, Oliech a ajusté Mandanda sur le seul tir cadré auxerrois de la période (0-1, 41e). Marseille a tenté de réagir dans la dernière demi-heure, réclamé un penalty pour une main de Grichting après une tête d'Abriel (67e), et failli égaliser sur une tête de Brandao, qui a trouvé un excellent Sorin sur la trajectoire (73e). Auxerre a subi, donc, mais pour mieux procéder à son jeu direct. Repris dans la surface par Diawara quelques instants plus tôt, Contout a parfaitement servi de fixation pour Oliech, plein de sang-froid dans son duel avec Mandanda afin de doubler la mise (79e). [...]

Le Parisien : l'OM gâche ses vacances
L'OM a déraillé juste avant de partir en congés. La formation bien pâle de Didier Deschamps est tombée sur un Auxerre consciencieux, qui l'a transpercée par deux fois grâce à Oliech (41e et 79e), et, du coup, laisse filer Bordeaux au classement (4e, avec un match en moins). Le Vélodrome a salué par des " olé " les ultimes passes bourguignonnes, navré de revoir le même spectacle que fin 2008 : l'OM avait été corrigé par Nancy (3-0) avant la trêve des confiseurs. " Mouille le maillot ou casse-toi " ont conclu dans le temps additionnel des virages dépeuplés. [...] Envisageant le scénario catastrophe, Deschamps avait placé ses hommes au vert dès lundi. Certains joueurs ont grogné. Ils auraient mieux fait de se préparer. [...]

Football365.fr : l'OM à la dérive
Alors que l'OM fête ses 110 ans, la première période des hommes de Didier Deschamps pourrait rester comme l'une des plus insignifiantes de cette histoire. Des joueurs amorphes, une organisation incompréhensible, Auxerre n'en demandait pas tant. Ajoutez à cela deux blessures (Bonnart et Lucho) : Didier Deschamps sentait qu'en ce jour de pluie et de vent, il ne fallait pas mettre un Marseillais dehors. Puni sans surprise par Oliech avant la pause sur un contre limpide, l'OM devait réagir en seconde période, ce qu'il a fait à partir de l'heure de jeu dans une espèce de hourra-football sans saveur. Et à force d'attaquer n'importe comment, Auxerre a planté avec patience et intelligence sa seconde banderille par Oliech encore. Déjà tenu en échec par Saint-Etienne, l'OM, qui comptait prendre neuf points sur les trois derniers matchs avant la trêve, en est bien loin. [...]

Eurosport.fr : l'OM en queue de poisson
[...]Finalement, la seule note positive dans un match dont on ne gardera rien fut l'oeuvre d'un inattendu duo Philippe Malige-Valter Birsa. Chapeau à l'arbitre de la rencontre et à l'Auxerrois pour leur lucidité et leur fair-play. L'homme en noir avait dégainé un peu trop rapidement un carton rouge à l'encontre de Baky Koné qu'il croyait auteur d'un coup de coude sur Birsa (34e). Devant la contestation du camp marseillais, M.Malige est allé demander à la "victime" ce qu'il en était: juste un télescopage sans mauvaise intention et une expulsion finalement annulée. Une attitude tout à l'honneur des deux hommes.

par bobich le jeudi 24 décembre 2009 à 16h03
Deschamps : "ça m'emmerde royalement"
Deschamps : "il y a urgence !"

Bakary Koné : son actualité