OM : comment vivre sans Niang ?

  •    
  •    
  • om facebook

Hier soir, Hatem Ben Arfa était dans les tribunes du Stade Vélodrome lors du choc entre l'Olympique de Marseille et le Real Madrid. La blessure de Mamadou Niang, provoquée sur une sortie d'Iker Casillas à la 65ème minute, a scellé la fin d'année de l'international sénégalais. L'OM devra se passer de son meilleur joueur plusieurs semaines ! Didier Deschamps va devoir sortir de sa torpeur et de ses tactiques de gagne-petit pour trouver de nouvelles options offensives alors que Fernando Morientes est aux abonnés absents et que Brandao montre ses limites. Niang était le détonateur de la plupart des buts phocéens, tantôt à l'initiative, tantôt à la conclusion. Sa blessure va obliger le coach marseillais à remettre en cause ses certitudes. A commencer par les cas Valbuena et Ben Arfa.


Changement tactique ou poste pour poste ?
Si Deschamps affirmait il y a quelques semaines ne pas vouloir "faire du Gerets", le coach phocéen s'est rapidement rallié au 4-5-1 que le technicien belge avait plébiscité l'année passée, avec un réel succès notamment en fin de saison. Malgré tout, le manque de performance des deux attaquants de pointe (Fernando Morientes et Brandao) dans ce schéma et la blessure de Mamadou Niang posent un vrai dilemme tactique, d'autant plus que Koné ne peut être indéfiniment cantonné dans un rôle d'attaquant de couloir qui ne lui convient pas. Se dirige-t-on vers une doublette Brandao - Koné avec un 4-4-2 en losange ? Cette solution semble la plus plausible même si l'on voit bien qu'à l'instar de Niang, Cheyrou a besoin de trouver un second souffle.

Une occasion de relancer Ben Arfa
Pour Jean-Claude Dassier, il n'y aucun doute là dessus : Ben Arfa doit jouer. "La blessure de Niang change évidemment les choses. Ben Arfa doit s'arracher la culotte. Je fais confiance à José (ndlr : Anigo) et Didier (ndlr : Deschamps), mais j'espère qu'on lui donnera une nouvelle chance." Le coach phocéen reste plus circonspect : "sur ses qualités, son talent, il en est capable. Il a le potentiel physique, la qualité technique... Va-t-il le faire ? On verra. (...) J'ai beaucoup parlé avec lui mais tout dépend de lui. Cela viendra de lui car c'est lui qui est sur le terrain. S'il le décide, il le fera." Constant dans son inconstance, Ben Arfa a une nouvelle chance de se faire une place dans le onze de Deschamps. La saisira-t-il ? Espérons tout au moins qu'il prendra conscience que sa carrière se joue cette année.

L'obligation de recruter un attaquant ?
Depuis plusieurs semaines, la presse sportive se fait l'écho de l'intérêt des Olympiens pour l'attaquant du Rubin Kazan, Alejandro Dominguez, élu récemment meilleur joueur du championnat russe (16 buts au compteur), et dont le contrat se termine à la fin du mois. Plusieurs gros clubs (AS Rome, Valence, Juventus, Milan AC, Barcelone) seraient déjà sur les rangs ! Avec des bourses désespérément vides, l'Olympique de Marseille n'a d'autres choix que de vendre à perte pour recruter au prix fort. En cela le mercato d'hiver est rarement le marché le plus porteur en bonnes affaires. Il faudra donc taper juste et dégoter la bonne affaire. La presse, qui ne recule devant rien pour faire de l'audience, annonce déjà les possibles venues de Maxi Rodriguez (Atletico Madrid), Mbark Boussoufa (Anderlecht), Loïc Rémy (Nice) ou encore Jérémy Ménez (AS Rome). Des dossiers irréalisables sans un pactole caché sous le matelas. Et si Margarita Louis-Dreyfus est satisfaite des comptes du club, il ne faudra pas compter sur elle pour nous aider.


Iker Casillas se moque probablement de l'incidence que va provoquer son tacle sur Mamadou Niang du côté de Marseille. Il a en tout cas donné sa revanche au Real Madrid, suite à la blessure de Cristiano Ronaldo par Souleymane Diawara au match aller, sans qu'aucun des Phocéens présent sur la pelouse ne vienne le lui reprocher. L'OM manquant vraisemblablement de moyens pour recruter, l'attaquant sénégalais ne sera pas remplacé par un cador. Le moment est donc venu pour Didier Deschamps de remettre les compteurs à zéro avec certains joueurs de l'effectif, et d'enfin prendre le risque de modifier sa tactique.

par TontonFlingueur le vendredi 11 décembre 2009 à 20h37
Apam suspendu : Nice ne fera pas appel
Dassier évoque Ben Arfa

Mamadou Niang : son actualité