Brandao : un as ou un naze ?

  •    
  •    
  • om facebook

Pour avoir brillé avant hier soir face au Milan AC en bouffant la feuille de match sur un caviar servi par Mamadou Niang, Brandao est clairement sur la sellette. Il faut dire qu'il multiplie les ratés ces derniers temps. Quelques planèteurs, plus ou moins bien intentionnés, ont livré leurs impressions sur l'homme, le joueur et l'attaquant !


Quelles qualités trouves-tu à Brandao ?
Pastaga : Lorsqu'il s'agit de parler des qualités de Brandao, on parle avant tout de son coté combattant qui ne lâche jamais rien. La première relance de l'adversaire est gênée par son pressing constant, ce qui empêche l'équipe adverse de pratiquer un jeu posé.

Liam- : Il donne l'exemple aux autres joueurs par ses qualités de pressing et de combativité pendant 90 minutes. Il harcèle les défenseurs adverses, qui sortent toujours rincés après le duel qu'ils ont livré, ce qui permet souvent de faire la différence en fin de match, et de faciliter le travail des milieux de terrains récupérateurs. Il a également de grosses qualités physiques, et une endurance hors norme.

Roquevaire : Il a un style physique et tactique qui change de nos autres joueurs offensifs. Il est grand, il tient dans les combats physiques, il n'est jamais blessé, il pèse sur les défenses et permet au bloc marseillais de jouer beaucoup plus haut. Son jeu de tête est indispensable.

Gerard Bouchard : Un battant, qui va sur tous les ballons, des qualités physiques également, à l'heure actuelle le seul capable chez nous de gagner des duels dans la surface de vérité adverse dans ce domaine. Il sait aussi sortir du marquage adverse avec beaucoup de facilité.

tressormalher : Je lui trouve, comme qualité, un sens du devoir rarement vu à ce niveau, une abnégation, du caractère un genre de joueur qui ne lâche jamais rien, qui ne baisse pas les bras. Le professionnel exemplaire. A l'heure où certains joueurs se répandent dans la presse pour se plaindre de leur sort, Brandao joue avec les qualités qu'il a, et plutôt bien je trouve.


Quels défauts ?
Pastaga : Il a le défaut qui résulte de son pressing sur l'adversaire puisqu'il manque assez souvent de lucidité devant le but. On ne peut pas demander à un joueur ayant autant d'activité d'être lucide comme s'il ne bougeait pas de la surface.

Liam- : Une technique médiocre, il ne fait jamais la différence en un contre un, et ne se crée jamais d'occasion à lui seul, ne tente rien, ce qui en fait un joueur prévisible. Son jeu de tête est très moyen malgré sa taille. On pourrait penser qu'il domine régulièrement son vis à vis, or ce n'est pas le cas. Manque de mobilité dans la surface, manque de réalisme, appels peu intelligents, font de lui un attaquant de niveau moyen.

Roquevaire : Là aussi, tout le monde les connaît : il a une technique insuffisante, qui fait qu'il n'est pas capable d'éliminer dans le sens du but, et il cadre insuffisamment à ce niveau. Ce sont seulement deux défauts, mais qui sont évidemment lourds pour le poste d'avant-centre.

Gerard Bouchard : Manque de sang froid évident au moment de conclure, je ne connaissais pas bien ce joueur avant donc je ne pourrais pas dire si c'est chronique ou une mauvaise passe. Parfois trop d'engagement qui fait qu'il ne passe parfois pas bien loin du rouge.

tressormalher : Pas assez tueur dans les moments décisifs, j'adore ce joueur mais quand je regarde les matches de l'OM et qu'il rate des occasions faciles, j'enrage vraiment. Je dirais que ce défaut est dû à un manque de lucidité quand on sait le travail énorme qu'il fait pendant 90 minutes, ce qui est forcément rédhibitoire dans le dernier geste.


Quelle excuse lui trouver quand il mange, avec une certaine régularité, des caviars qu'on lui donne ?
Pastaga : Comme je l'ai dit précédemment ce problème devant le but est principalement dû à son activité sur le terrain. Alors bien sur on peut lui reprocher ce point, mais il ne faut pas oublier que bien souvent l'équipe récupère le ballon grâce à son pressing et il a le mérite d'être bien placé la plupart du temps.

Liam- : On pourrait trouver l'excuse de la fatigue, mais quand on le voit à la fin des 90 minutes, il n'a jamais l'air fatigué, donc je pense que c'est une fausse excuse ! De plus, ses qualités de guerrier ne doivent pas masquer les occasions en or qu'il loupe à chaque match...

Roquevaire : Il n'y a pas de véritable excuse à lui trouver, à part le manque de lucidité lié aux efforts physiques fournis. Mais ce n'est pas vraiment une excuse. Il a des lacunes à la finition, et seule sa capacité à se procurer davantage d'occasions peut lui permettre de mettre plus de buts !

Gerard Bouchard : Tous les joueurs manquent des buts faciles, mais il a quand même faculté de les rater dans les moments importants, et ça c'est plus embêtant. Pas vraiment d'excuses à lui fournir sur le match d'hier où il est passé à côté.

tressormalher : Il faudrait vraiment arriver, non pas à lui trouver des excuses, mais à comprendre que dans son cas on abat un travail monstrueux et il est évident que cela s'en ressent face à au but. De plus, Brandao n'est pas à proprement parler un vrai "buteur", Gerets l'a d'ailleurs pris pour donner une autre dimension physique à l'attaque Olympienne, et il a réussi dans cette entreprise.


Ses stats sont plutôt flatteuses, comment expliques-tu cela ?
Pastaga : Il a un sens du but qui est bien développé, il sait souvent être au bon endroit au bon moment ce qui fait dire à certains qu'il ne marque que des buts faciles, mais encore faut il être là et bien sentir l'action. Sa taille et sa puissance lui permettent également de pouvoir remporter des duels aérien pour finir une action. Il apporte une garantie de mettre un certain quota de buts par saison.

Liam- : Parce qu'il est le seul attaquant de pointe d'une équipe qui se procure énormément d'occasions à chaque match. Ainsi, au vu du nombre d'occasions, il y va souvent de son petit but, ce qui n'en fait pas pour autant un goléador. Niang, qui n'est pourtant pas réputé pour son réalisme, a mis plus de buts que Brandao en jouant coté gauche...

Roquevaire : Avec lui, l'équipe se procure beaucoup d'occasions, donc c'est normal qu'il marque pas mal. On se souvient de ses ratés, parce qu'il y en a eu un certain nombre qui étaient caricaturaux, mais il ne rate pas beaucoup plus que Niang ou que Koné, loin de là ! Et ses buts sont souvent intéressants, d'un style que nos autres attaquants ne pourraient pas nous fournir.

Gerard Bouchard : Par ses qualités tout simplement, contrairement à ce que j'ai pu lire, Brandao a un sens du but assez développé. On stigmatise ses loupés lorsqu'il est seul mais pour l'être il faut savoir se démarquer dans une défense adverse et c'est un art. La façon dont il enrhume la défense lyonnaise sur son but par son déplacement, c'est un geste de numéro 9.

tressormalher : Tout simplement que Brandao est le genre de type qui rate un but tout facile à mettre, mais dans la foulée il va nous sortir un but sorti de derrière les fagots ! C'est une de ses particularités, il a une force mentale hors du commun. Là où d'autres plongent, se ferment dans un mutisme, exaspèrent, lui va continuer à produire ses efforts. En plus, il pense d'abord au collectif, pas à sa "gueule".


Brandao est-il un choix par défaut ou l'attaquant qu'il nous faut ?
Pastaga : Je dirais que cela dépend du système de jeu car esseulé dans l'axe il a quelques difficultés notamment sur les remises aérienne. Par contre aux cotés d'une autre pointe, il peut faire profiter son coéquipier de ses déviations et du fait qu'il fatigue beaucoup les défenseurs centraux adverse.

Liam- : Lorsque nous avons recruté Fernando Morientes, je pensais que celui-ci allait logiquement prendre la place de Brandao au bout de quelques matchs. L'état physique déplorable de Nando force Brandao à jouer tous les matchs. C'est donc pour moi un choix par défaut, car il n'y a aucune solution crédible sur le banc. A moins que Deschamps décide de replacer Niang dans l'axe, et Ben Arfa coté gauche. Le recrutement d'un véritable attaquant de pointe sera probablement la priorité du staff pour cet hiver, en attendant la probable arrivée d'un cador la saison prochaine.

Roquevaire : Le problème c'est qu'on n'a pas d'alternative à son poste. S'il y avait un joueur avec d'autres qualités que les siennes qu'on puisse mettre en concurrence avec lui, on pourrait répondre à la question, et savoir s'il convient parfaitement au projet de jeu de l'OM ou si on peut faire mieux avec un autre. Or il n'a été en concurrence qu'avec Samassa et avec le fantôme de Morientes.

Gerard Bouchard : Aucun des deux, Brandao n'est sûrement pas l'attaquant qui nous fera franchir le cap pour la gagne en LDC mais il peut continuer à rendre bien des services. Mon voeux est bel et bien un grand AC en plus de Brandao, et non à la place, mais en a-t-on les moyens ?

tressormalher : Ni l'un, ni l 'autre. C'est un joueur qui a sa place dans l'effectif, même si je suis d'avis que recruter un attaquant d'envergure "internationale" est forcément nécessaire pour un club comme l'OM. Une vraie concurrence serait forcément bénéfique pour lui, avec tout le respect que je dois à Morientes et à sa carrière, ce n'est pas lui qui pourrait pousser Brandao au delà de ses limites.

par TontonFlingueur le vendredi 27 novembre 2009 à 12h24
Deschamps : "Lucho a été très bien"
Milan 1-1 OM : Mandanda est frustré

Brandao : son actualité