Milan 1-1 OM : l'occasion ratée

  •    
  •    
  • om facebook

Dans l'obligation de s'imposer face au Milan AC pour pouvoir prétendre à une possible qualification pour le prochain tour de Ligue des Champions, les joueurs de l'OM devront biller devant leurs 5000 supporters venus à San Siro. Défaits au match aller contre le cours du jeu, les olympiens doivent absolument prendre les trois points afin de tenter la qualification face au Real Madrid. Les hommes de Deschamps ont les moyens de créer l'exploit. A eux d'écrire l'histoire ...


Le match:
Mandanda dans les buts. Bonnart, Diawara, Heinze, Taiwo en défense. Cissé, Cheyrou, Lucho, Abriel au milieu. Niang et Brandao en pointe. Deschamps opte pour un 4-4-2 alors que l'OM avait évolué en 4-3-3 face au PSG il y a quelques jours.
4ème minute: corner d'Abriel et tête décroisée de Brandao qui n'accroche pas le cadre
5ème minute: belle inspiration de Pirlo pour Zambrotta qui lâche son droit sur lequel Mandanda se couche bien
8ème minute: coup-franc rentrant de Cheyrou pour la reprise écrasée d'Heinze qui est contrée

1-0: Borriello enfume Heinze et ajuste Mandanda entre les jambes (10ème minute)

Sur leur deuxième occasion, les milanais ouvrent le score. Les hommes de Leonardo pourrait nous donner bien des leçons de réalisme.

1-1: sur son côté gauche, Niang élimine Oddo et centre; le ballon détourné par Dida mais Lucho hérite du ballon et propulse son droit dans les filets italiens (16ème minute)

Leçon retenue par les phocéens qui score dès leur première grosse occasion ! De bon augure pour la suite d'autant que les marseillais dominent les débats.

18ème minute: magnifique frappe d'Abriel de 25 mètres qui passe à quelques centimètres de la lucarne du portier brésilien
23ème minute: alerté par Cissé, Niang ouvre son droit et adresse une bonne frappe captée facilement par Dida
24ème minute: dans la surface marseillaise, Diawara empêche Borriello de crucifier Mandanda
27ème minute: mis à mal par Niang, Oddo est remplacé par Abate

Taiwo est totalement aux fraises au marquage depuis le début du match. Son côté gauche est un boulevard pour les milanais. A ce niveau de la compétition, ces errements peuvent couter cher ! En défense centrale, ce n'est pas beaucoup mieux. Le seul point positif semble être le milieu avec Cheyrou, Lucho et Abriel qui font réellement des misères aux Ambrosini, Pirlo et consorts !

37ème minute: mésentente entre Diawara, Taiwo et Bonnart qui laissent Pato tente le lob face à Mandanda mais le ballon n'accroche pas le cadre fort heureusement
45ème minute: sortie hasardeuse de Mandanda mais Thiago Silva ne cadre pas son tir
46ème minute: frappe un peu forcée de Cheyrou qui passe très largement à côté des buts milanais
50ème minute: frappe lointaine de Pirlo que capte Mandanda

Début de seconde période difficile des phocéens qui ne sont plus aussi dominateurs qu'ils le furent en première période. Devant, seul Niang percute et se sent bien seul. Cheyrou n'est non plus réellement dans le coup sur ce début de mi-temps et fait quelques erreurs techniques. Marseille subit !!!

53ème minute: frappe lointaine de Brandao qui allume les virages
56ème minute: frappe soudaine et puissante du gauche de Pato non cadrée
60ème minute: talonnade de Ronaldinho et frappe enchainée de Borriello une nouvelle fois non cadrée
64ème minute: magnifique ouverture de Cissé pour Niang qui offre un caviar à Brandao qui, face au but tout ouvert, voit son gauche heurter la transversale

Incapable de se créer tout seul une seule occasion en un an de compétition (or c'est un peu une des qualités qu'on demande à un attaquant de pointe), Brandao a la fâcheuse habitude de manger des caviars un peu trop régulièrement. Or en Ligue des Champions, il est des occasions qui ne doivent pas être ratées !

66ème minute: rentrée de Koné à la place de Lucho auteur d'un bon match
70ème minute: Pato alerte Seedorf en pleine surface et il faut un bon Cissé pour contrer le batave qui s'apprêtait à fusiller Mandanda
72ème minute: rentrée de Ben Arfa à la place de Niang très fatigué; Larqué va pouvoir s'en donner à coeur joie !
80ème minute: centre qui manque de tromper Dida et qui oblige le brésilien à claquer le cuir au dessus de la transversale
81ème minute: énorme occasion milanaise avec Ronaldinho qui dépose le ballon sur la tête pour Borriello mais l'italien frappe le ballon de ... l'épaule
83ème minute: centre très travaillé de Ronaldinho qui oblige Mandanda à se détendre
84ème minute: sortie de Cheyrou et rentrée de Morientes
85ème minute: corner de Ben Arfa pour la tête croisée de Diawara qui heurte le poteau milanais


Conclusion :
Une transversale et un poteau : les marseillais n'ont pas été chanceux ce soir ! Certes Brandao aurait pu, aurait du marquer il y a quelques minutes mais les hommes de Deschamps méritaient mieux ce soir. Ce match nul n'arrange pas les affaires de l'OM avec la victoire du Real Madrid face à Zurich. Tout reste possible mais l'OM est dans l'obligation d'un exploit.

par TontonFlingueur le mercredi 25 novembre 2009 à 22h53
Deschamps veut la "maîtrise du ballon"
Deschamps : "gagner le Real"

Brandao : son actualité