Nancy 0-3 OM : la bonne opération !

  •    
  •    
  • om facebook

Avec de grosses absences (Souleymane Diawara, Gabriel Heinze, Lucho Gonzalez), les olympiens se rendent en Lorraine avec le couteau sous la gorge pour y affronter le Nancy de Pablo Correa. Sous une pluie glaciale, de nombreux changements ont été opérés par Deschamps avec notamment Valbuena préféré à Ben Arfa, Cissé à la récupération et Mbia replacé en charnière centrale aux côtés d'Hilton. Blessé tout au long de la semaine, Niang sera aligné d'entrée ce soir tout de même alors qu'on aurait pû penser qu'il serait économisé pour les prochaines échéances.
Avec un Lyon déjà à 6 points, les phocéens ont l'obligation de la victoire ! Espérons qu'ils ne jouent pas avec le frein à main. A noter que tous les offensifs sont des anciens de la saison passée. Un critère qui pourrait aider dans les automatismes.


Le match :
Mandanda dans les buts. Bonnart, MBia, Hilton et Taiwo en défense. Cissé, Cheyrou, Abriel, Niang et Valbuena au milieu. Brandao seul en pointe.

3ème minute : sur un ballon perdu par Mbia, frappe de Ferret sur laquelle Mandanda doit se détendre

0-1 : sur un travail incroyable de Niang qui enfume deux nancéens, Valbuena hérite du ballon et frappe rageusement ce ballon du gauche avec beaucoup d'engagement pour tromper Gregorini (6ème minute)

Valbuena offre beaucoup de solutions dans l'entrejeu, très vif et excellent pour le moment dans les duels. Le système mis en place par Deschamps ressemble beaucoup à celui de Gerets la saison passée. Les transmissions sont plutôt correctes même si la défense semble bien fébrile.

19ème minute : excellent centre du gauche d'Abriel pour la tête au second poteau de Brandao qui trompe Gregorini mais Sami dégage sur sa ligne alors que le ballon filait dans les buts

Beaucoup de fautes des lorrains sans que l'arbitre ne sorte de carton ! Niang et Brandao se trouvent les yeux fermés, permettant aux phocéens de conserver le ballon haut et de se créer des opportunités. Malgré la défense ne parait pas sereine ! C'est le moins qu'on puisse dire ! Côté coup de pied arrêtés, il est tout de même hallucinant que Valbuena continue à les tirer alors que sur ses 4-5 tentatives, il les a toutes ratées !

40ème minute : alerté en profondeur par Niang, Cissé tente la frappe mais elle est captée par le portier lorrain

Les olympiens jouent bien sur toute la largeur du terrain et maitrise leur sujet avec une large majorité de passes réussies. Beaucoup de disponibilité notamment au milieu des possibilités pour le porteur du ballon. Et si ce n'est pas le cas, il reste toujours un long ballon pour Brandao qui est réellement un poison pour la défense centrale.

45ème minute : mésentente entre Sami et Brandao dont la frappe du gauche est finalement détournée par Gregorini

Les équipes retournent au vestiaire sur le court avantage des phocéens. Dia est aligné à la place de Bakar de retour du vestiaire. André Luiz façon Leko distribue des coups en toute impunité ! Chapeau l'arbitre !

52ème minute : superbe combinaison avec un centre de Taiwo pour Brandao qui décale Niang dont la frappe immédiate est hélas captée par le portier adverse
55ème minute : Niang d'un extérieur du droit alerte Brandao dont la tête puissante n'accroche pas le cadre

Beaucoup d'occasions ratées côté olympien ! Dommage car dans la conception, il y a vraiment des choses intéressantes ce soir côté phocéen. Et ce d'autant que les lorrains sont bien plus dangereux en cette seconde période avec notamment Hadji aux manettes.

64ème minute : sortie de Cissé et rentrée de Kaboré
64ème minute : rentrée de Koné à la place de Valbuena

Niang reste sur le terrain malgré son absence des terrains de la Commanderie toute la semaine.

68ème minute : en pleine surface, Niang feinte tout son monde puis enchaine une frappe qui n'est pas cadrée
72ème minute : très belle combinaison entre Cheyrou, Abriel et Koné dont la puissante frappe du droit est sortie par un plongeon de Gregorini
74ème minute : coup-franc adverse et tête nancéenne qui passe largement au dessus des buts

0-2 : Mr Kalt oublie un attentat sur Niang mais le ballon attérit dans les pieds de Koné qui décale Brandao qui ouvre son gauche pour tromper Gregorini dans un angle pourtant fermé (79ème minute)

0-3 : énorme phase de jeu marseillaise avec une possession de balle d'une minute ponctuée par une superbe inspiration de Koné (à nouveau) pour Abriel qui résiste à la charge d'un défenseur et place un droit croisé imparable (82ème minute)

84ème minute : sortie de Niang et rentrée de Ben Arfa


Conclusion :
En l'absence des trois plus grosses recrues, l'OM a livré une prestation convaincante avec trois buts marqués et zéro encaissé. Une excellente opération pour les phocéens, avec les défaites de Bordeaux et de Lyon, qui se replace à 3 points du leader ! Mais au delà de la partie comptable, les olympiens se sont facilités le match en ouvrant le score très rapidement puis ont maitrisé la rencontre. Deschamps a adopté un schéma proche de celui de Gerets la saison dernière avec aussi beaucoup de joueurs de l'ère Gerets dans le secteur offensif. En cela la rentrée de Valbuena a beaucoup apporté dans la conservation du ballon et le harcèlement de l'adversaire. Celle de Koné a fini de plier les débats avec deux passes décisives ! Savourons cet instant avant de nous tourner vers Zurich où il faudra faire la même performance !

par TontonFlingueur le samedi 17 octobre 2009 à 21h15
Nancy - OM : le onze de Correa
Le FC Zurich en forme olympienne !

Fabrice Abriel : son actualité