Le titre ou le chaos ?

  •    
  •    
  • om facebook

La saison qui démarre samedi soir à Grenoble est pleine d'espoirs et de grandes ambitions pour l'OM et tous ses supporters car le mercato (qui n'est d'ailleurs pas encore fini) a fait du club entrainé par Didier Deschamps le grand favori du championnat de France 2009-10.
En effet, les dirigeants olympiens ont fait signer une dizaine de joueurs pour consolider le onze de départ des vice-champions de France de mai dernier mais aussi pour étoffer le banc de touche. Ainsi la défense centrale est totalement remaniée avec les signatures d'un des joueurs clef du rival bordelais de la saison passée, Souleymane Diawara, mais aussi et surtout du stoppeur du Real Madrid, international argentin, récent champion d'Angleterre et d'Espagne, Gabriel Heinze.
Les arrières latéraux, Laurent Bonnart et Taye Taiwo ont vu arriver des doublures de qualité avec Garry Bocaly, international espoir, et Cyril Rool, presque 400 matches au plus haut niveau en une quinzaine de saisons.
Dans le même ordre d'idée, le gardien brésilien, Elinton Andrade, devient la doublure de Steve Mandanda (au même titre que Rudy Riou) et l'OM possède donc 5 gardiens professionnels !

Au milieu de terrain, l'international camerounais Stéphane Mbia, le très expérimenté Édouard Cissé, le polyvalent Fabrice Abriel et surtout l'autre international argentin Lucho Gonzalez viennent concurrencer Charles Kaboré, Benoit Cheyrou et Hatem Ben Arfa voire Mathieu Valbuena (s'il ne part finalement pas). Cela fait entre 6 et 8 joueurs, tous titulaires potentiels dans tous les clubs de Ligue 1, pour seulement 3 places au coup d'envoi.
En attaque, l'ancienne star mondiale du Real de Madrid, Fernando Morientes, vient concurrencer Brandao au poste d'avant-centre.

Logiquement, le club marseillais, qui attend un trophée depuis 1993, est le principal favori pour le titre de Champion 2009-10 selon la majorité des observateurs et acteurs du football hexagonal.
Néanmoins, sans aller trop loin en arrière, durant l'été 2004 par exemple, le club phocéen était déjà présenté comme le futur champion avec les signatures de Barthez, Dehu, Lizarazu, Pedretti, Eduardo Costa, Bruno Cheyou, Fiorese, Luyindula et Bamogo. Après seulement quelques mois de compétition, le président, Christophe Bouchet, a du démissionner alors qu'il avait annoncé "la meilleure équipe depuis 10 ans" durant l'été. L'OM termina alors péniblement cinquième de Ligue 1 et ne se qualifia que pour la Coupe à Toto...

Il faudra donc que la mayonnaise prenne (et rapidement) entre le nouvel entraineur, son adjoint et toutes les recrues pour que le club marseillais ne revive pas ce triste exercice 2004-05. Il semble même que tout autre résultat qu'un titre de Champion de France soit un échec après une telle campagne de recrutement et deux titres de dauphin et une troisième place lors des trois dernières saisons. Une coupe nationale ne sera d'ailleurs sûrement pas suffisante pour contenter les supporters.
De plus, au-delà des résultats aléatoires de la saison qui va débuter, ce qui semble le plus risqué pour le club phocéen, est ce qui va se passer si l'OM ne remplit pas ces objectifs en 2009-10. En effet, en contradiction avec les exercices précédents et la gestion posée et intelligente de Pape Diouf, les premiers pas de Jean-Claude Dassier ont été dépensiers, très dépensiers. En effet, alors que l'ancien président olympien mettait un point d'honneur à acheter et vendre au juste prix, son successeur semble revenir aux travers du passé.
Comment expliquer, par exemple, le fait d'acheter 12 millions d'euros un jeune joueur qui a seulement une expérience de 4 saisons en Ligue 1 dans un club moyen pour succéder au capitaine de l'équipe qui a joué 7 saisons dans deux des plus grands clubs français et qui a été cédé pour 6 pauvres millions d'euros ?
Comment justifier l'achat pour 8 millions d'euros (et un très juteux contrat de 3 saisons) d'un joueur de 31 ans, auteur d'une seule grande saison dans sa carrière ?
Comment expliquer l'engagement pour 3 saisons (avec un salaire sûrement mirobolant) d'un défenseur de plus de 31 ans ?

Par conséquent, les arrivées de Mbia, Diawara et Heinze et à un degré moindre celles d'Andrade, Rool et Morientes sont des paris très risqués pour l'OM. Si le club ne parvient pas à remplir ses objectifs, il y a de fortes chances qu'il le paye pendant bien plus longtemps que la saison 2009-10 car ces transferts et surtout ces contrats engagent le club pendant un bon moment sur des sommes très importantes.
Tout cela sera bien évidemment oublié (et ces risques seront même loués) si les Olympiens décrochent la Ligue 1 en mai prochain, sinon l'OM replongera vraisemblablement dans les problèmes financiers (et leurs conséquences sur l'effectif et le terrain) après plusieurs saisons saines et équilibrées...

par seb le jeudi 06 août 2009 à 09h10
Dassier parle de Lyon, de Bordeaux, ...
Fernando : l'OM le "Real Madrid français"

Stephane M'Bia : son actualité